Mes amis les castors

Depuis 50 ans emblème sur mes 5 sous, après Le Petit Castor de mon enfance et les quelques rares pubs des quincailleries Le Castor Bricoleur, voilà que le castor fait un retour en force au petit écran avec Jules et Bertrand.

Sous forme de publicités, les deux amusants castors vantent les services de Bell Canada. Après le règne omniprésent et surexploité d’un Monsieur B dépassé et surtout pu capable de le voir, enfin Bell Canada innove côté publicité.

Certes les joyeux castors sont omniprésents sur nos écrans de télé, sur les bus, sur les bandeaux publicitaires de site webs mais les castors ont un côté très amusant et je ne voix pas comment on va s’écoeurer d’eux. Parce que ce sont des personnages animés, ils sont encore plus souples que Monsieur B et ce sur toutes les facettes de l’humour, celle-ci exploitée avec subtilité à la télévision. Dans les magazines, la publicité est touchée d’humour. Un exemple d’une publicité vu dans le magazine LA Semaine. Titrée « mordu de toutlemondeenparle? », on y voit Jules ou Bertrand, là-dessus je n’arrive pas encore à les différencier, se tenant près d’une télé en bois quelque peu dévorée sur le côté gauche…. Génial comme pub.

En français, les voix derrière Jules et Bertrand sont celle de Laurent Paquin et Patrice Robitaille. Ils sont drôles et on se rappelle des publicités avec plaisir. Les concepteurs de la campagne publicitaire ont même été jusqu’à inventé un CV et le publié dans les magazines.

Bravo aux concepteurs des personnages. Je suis convaincu qu’ils vont gagner de nombreux prix.

Allez découvrir les castors les plus populaires au Canada sur http://www.julesetbertrand.ca. Vous les aimerez vous aussi.

Publicités

2 commentaires sur « Mes amis les castors »

  1. Moi j’adore les petits castors…ils sont tellement beaux. Bertrand à la soirée du hockey…tout simplement sublime.

    Ne laissez pas tomber les castors…

  2. Y sont bien corrects les Castors mais on commence un peu trop à les voir.

    Encore une fois au Québec les publicitaires ne savent pas bien doser. Faudrait leur dire que parfois trop c’est comme pas assez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s