Robert-Bourassa et l’avenue du Parc à Montréal

Photo Robert Bourassa
On entend beaucoup parler ces jours-ci à Montréal du rebaptisage de l’avenue du Parc en l’avenue Robert-Bourassa.

Certes pour plusieurs Robert Bourassa a été un grand politicien. Pour moi le débat n’est pas là. Le débat n’a rien à voir avec l’homme mais avec la justification par la ville d’une telle dépense.

Dans une ville où les infrastructures sont à réparer et à rénover, l’argent ne doit pas être dilapidé à changer les noms de rues. Le métro, le réseau d’acqueduc, le réseau routier ont tous besoin d’argent pour des rénovations majeures. Que la ville concentre ses efforts sur la raison d’être de tout gouvernement qu’il soit municipal, provincial ou fédéral : adopter des lois et être aux services du citoyen.

Comment justifier une telle dépense auprès des contribuables et des commerçants de l’avenue du Parc alors que Montréal a besoin de réparations ?

Je pense qu’on peut rendre hommage au politicien qu’était Robert Bourassa, autrement que par renommer une rue d’une ville. Quels seront les coûts d’un tel changement pour la ville de Montréal ? Pour la Société de Transport de Montréal quels seront les coûts ? Pour les commerçant de l’avenue du Parc, quels seront les coûts pour remplacer tous leurs cartes d’affaires et leur matériel promotionnel?

Pourquoi semer la confusion dans une ville comme Montréal qui a déjà un boulevard Henri-Bourassa et une station de métro avec le même nom. Allô la confusion lorsqu’on aura l’avenue Robert-Bourassa et la sation de métro du même nom car implicitement la station de Parc sera renommée en station Robert-Bourassa. Une confusion que les Montréalais peuvent très bien se passer et de par le fait même les touristes qui visiteront la ville.

Robert Bourassa a déjà eu son hommage lorsque le gouvernement à procéder au changement de nom du complexe hydro-électrique de la Baie James à son nom

Pourquoi faire dans une ville, un micro hommage à une personne alors qu’on peut très bien le faire au niveau national. Après ça sera le tour de Longueuil, de Laval, de Drummondville, Sherbrooke ou Trois-Rivières à avoir sa rue Robert-Bourassa?

Certains diront que René-Lévesque a eu son boulevard à Montréal, pourquoi pas Robert-Bourassa diront certains? Moi je réplique, pourquoi répéter à nouveau les erreurs du passé?

Si vous tenez réellement à renommer un lieu, une rue, un boulevard ou une avenue au nom de Robert Bourassa, j’ai une suggestion. Dans un contexte où la société enlève de plus en plus de liens avec la religion catholique, je suggère que l’Ile Notre-Dame ou l’autoroute Bonaventure soient renommées Ile Robert-Bourassa ou Autoroube Robert-Bourassa.

Merde, laissons les citoyens et les commerçants tranquilles et cessons de les importuner avec des changement de noms de rues, d’avenues ou de boulevards.

Mais encore là je me pose la question, pourquoi changer le nom d’un lieu, d’une rue, d’une avenue ou d’un boulevard à la place d’attendre que du nouveau soit construit et qu’on baptise l’édifice, l’avenue, le boulevard et la rue en temps et lieu?

Publicités

2 commentaires sur « Robert-Bourassa et l’avenue du Parc à Montréal »

  1. Moi, je serais d’accord pour changer pour rue Robert-Bourassa, la rue Edouard-Montpetit, en face de l’Université de Montréal et du CEPSUM où Robert à passé tellement de temps à s’entraîner dans le sauna…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s