Tom Brady dans la CFL

Imaginez un instant que le prolifique quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre annonce qu’il viendrait jouer du football dans la CFL…

C’est un peu l’équivalence en terme de nouvelle qui est tombée hier sur les fils de presse des salles de nouvelles sportives. David Beckham s’en vient jouer au soccer en amérique du Nord pour le Galaxy de Los Angeles de la Major Ligue Soccer (MLS). Évidemment avec un gros contrat en poche, 5 ans pour 250 millions américains cela inclus le partage des profits de la conscession et un chèque de paie garanti de 10 millions par année.

Ce n’est pas compliqué, Beckham s’en vient en amérique du Nord avec ni plus ni moins que le statut du sportif le mieux payé annuellement. Aucun sportif, tous sports confondus, que ce soit Tiger Woods, Shaquille O’Neal, Alex Rodriguez, Floyd Maywheater, Oscar De La Hoya, Tom Brady ou Jaromir Jagr, n’encaisse un chèque de paie annuel de 50 millions.

Ce qu’il y a de plaisant dans cette nouvelle est que le niveau de popularité de la MLS vient de monter d’un cran. Assurément la MLS touchera de meilleurs droits de télé et se verra demander de nouvelles concessions au travers de l’amérique. Hier à Toronto les lignes téléphoniques ne dérougisseaient pas à la billetterie de l’équipe locale de la MLS. On veut voir Beckham à Toronto et pour plusieurs espérer être assis près de son épouse Victoria, l’ex membre des Spice Girls. Hélas le calendrier de la ligue n’est même pas encore disponible.

Mais une chose est certaine, que les gradins seront bien garnis partout où Beckham ira jouer avec son équipe. Soyez assurés que l’arrivée de Beckham en amérique du nord attirera d’autres joueurs vedettes et peut-être même que cet événement vient de mettre un terme à l’hémorragie de bons joueurs sud américains qui s’exilent en Europe pour exercer leur sport de prédilections. Ainsi peut-être que les prochains Ronaldo, Ronaldhinno et compagnie joueront dans la MLS plutôt que dans une ligue européenne.

Certes le meilleur soccer de Beckham est derrière lui mais il a encore du très bon soccer devant lui. Mais détrompez-vous, ce n’est pas un ‘has been’ et il sera une grande contribution pour la MLS. Après tout, Beckham n’a que 31 ans, il a joué avec et contre les plus grand du monde du soccer. C’est smple, Beckham c’est le Zidane anglais, plus sympathique et le coup de boule en moins.

Maintenant LA question. À quand une franchise de la MLS à Montréal? C’est beau l’Impact de Montréal mais tout de même ce n’est qu’une équipe de la première division de la USL, une ligue qui n’a rien à voir avec la MLS.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s