Un permis pour conduire votre vélo au Québec et l’obligation du port du casque protecteur?

À l’approche de la saison d’été c’est ce que je suggère au gouvernement du Québec.  Un permis pour conduire son vélo au Québec et au préalable avoir réussi un examen prouvant notre aptitude à conduire le vélo en toute sécurité pour soi et les autres.

je sais que plusieurs d’entre vous sursauteront en lisant cet article et m’accuseront d’encourager le gouvernement à nous materner.

Dans un contexte où en 2008 il y a des parents pas très présents dans la vie de leurs enfants, je pense que c’est d’une importance capitale d’imposer un tel permis et le port du casque protecteur.

Dans un contexte où nous avons un système d’éducation et de santé publics, comme tous les contribuables paient pour les soins des autres, je crois qu’il est primordial d’instaurer une telle mesure qui visera à augmenter la sécurité de tous et chacun.

De plus ça serait une nouvelle source de revenus pour le gouvernement du Québec.  Non mais 20$ par année pour circuler en vélo, ce n’est pas très cher et ça pourrait aider le gouvernement à développer davantage le réseau cycliste du Québec.

De plus ce permis assurerait que l’enfant, l’adolescent et l’adulte connaissent les règles de base pour circuler en vélo sur le réseau routier du Québec.

Avez-vous observé les cyclistes délinquants circuler dans les rues de Montréal?

Moi je l’ai fait et je me suis posé la question suivante en les observant:  Qu’est-ce qui est le plus dangereux, un automobiliste roulant à 60 km/h dans une zone de 50 ou un cycliste qui grille ses feux rouges, ne s’arrêtent pas aux arrêts et qui se faufile entre les voitures lors d’embouteillage sur le boulevard Saint-Laurent ou l’avenue du Mont-Royal?

Publicités

6 commentaires sur « Un permis pour conduire votre vélo au Québec et l’obligation du port du casque protecteur? »

  1. Vous faites un lien trop rapide entre la possession d’un permis et la prudence lors de la conduite. Est-ce que le permis de conduire empêche les automobilistes téméraires de conduire dangereusement? Non. C’est une présence policière suffisante sur les routes qui les force à montrer le même civisme que celui qu’ils ont montré à l’instructeur de l’école de conduite.

    C’est la même chose au niveau des cyclistes. Le cycliste téméraire n’aura qu’à se montrer bien sage lors de son évaluation et de s’en donner à coeur joie par la suite. Pour établir une culture du respect de la signalisation chez ces cyclistes, il faut réprimer. Et à ce niveau, les contraventions sont, à mon humble avis, un moyen suffisant, pour peu que suffisament de policiers prennent le temps d’analyser le comportement des cyclistes.

    Non mais 20$ par année pour circuler en vélo, ce n’est pas très cher et ça pourrait aider le gouvernement à développer davantage le réseau cycliste du Québec.

    Encore de l’argent sorti des poches des citoyens et citoyennes alors que les grandes entreprises pourraient payer leur juste part. Le principe d’utilisateur-payeur que vous prônez ne mène à rien d’autre que de réduire l’utilisation d’un service par l’argent. Le cyclisme doit au contraire être encouragé par tous les moyens, car une fois le vélo acquis (qui peut l’être gratuitement par le biais de certains OSBL), il ne coûte rien à exploiter, ce qui fait que tout le monde peut s’en servir pour ses déplacements, y compris la classe pauvre. Le cyslisme est, de plus, le moyen de transport le plus écologique qui soit, je présume que je n’ai pas à le démontrer. C’est pourquoi il ne faut pas taxer son utilisation, mais plutôt taxer sa mauvaise utilisation.

    Imposer un permis de pédaler est donc définitivement une mauvaise idée.

  2. Imposer un permis de pédaler réduiirait le nombre de blessure chez les jeunes et augmenterait sans aucun doute la sécurité des cyclistes car ceux-ci seraient conscientisés dès leur jeune âge.

    Les grandes entreprises paient déjà leur juste part. Elles vous paient un salaire. Le but de l’entrepreneur est de faire travailler du monde, contribuer à l’essor économique et faire de l’argent non pas de payer des vélos.

    20$ par année pour circuler en vélo, c’est peu et ça conscientise.

  3. @Max votre commentaire est un peu loufoque.

    Les dangers publics sur la route ne sont pas les piétons mais les automobilistes.

    Il suffit d’aller se promener à Toronto ou Vancouver pour voir la différence majeure dans les comportements des automobilistes.

    À Toronto et Vancouver, dès que vous mettez le pied dans la rue comme piéton, les voitures s’arrêtent et vous laisse passer. À Montréal, on dirait que les automobilistes lorsqu’ils voient un piéton traverser la rue, accèlerent au lieu d’arrêter pour les laisser passer.

  4. Incroyable telesalon

    Tu vis dans quel monde? Peut être que ce serait aussi une bonne idée d imposer un permis et un compteur dans la chambre a coucher et surtout un formation adéquate comment faire l amour et interdiction a ceux qui ne le font pas comme les fonctionnaires l ont statué, amendes et pourquoi pas criminaliser la chose.

    Je serais d accord aussi avec un permis pour respirer et une formation adéquate pour apprendre a respirer afin de ne pas prendre trop d air.

    Il faut savoir vivre et laisser vivre c est la base de la société Nord Américaine
    ton exemple que tu payes l assurance santé et les frais médicaux c est vrai et tout le monde
    les payes mais ou tu dérives c est que ce que tu payes sert seulement ou presque a subventionner
    les industries pharmaceutiques, les médicaments tu le payes quand même a chaque visite chez le pharmacien.

    Regroupez vous et faites vous des tites lois dans un enclos et jouez a la police, mais fichez la paix au gens qui profitent encore des quelques libertés qui nous restent au Québec elle sont de plus en plus rares. Tout justifier au nom des enfants vous gène pas? Laissez leurs aussi le choix de vivre ca vous appartient pas, ils verront a leurs avenirs par eux même.

    Il faut être bien naif pour imaginer que c est la liberté que de troubler les autres et les embarasser avec nos petites idées personnelles, vous pensez que votre opinion a besoin d être appliquée a tous selon vos désirs, ca ressemble a de la autoritarisme limité et dictatorial

    C est mon opinion et je suis prèt a la défendre

    1. Quand je marche à Montréal au centre-ville je me méfie davantage des vélos que des autos.

      Ça prend une loi et ça presse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s