Les auto-stopppeuses à forte poitrine ont plus de chance

Parfois il y a de ces études dont je me demande vraiment le bien fondé.

Ainsi des chercheurs français ont conclus qu’une femme qui faisait de l’auto-stop, du pouce comme on dit ici, a plus de chance d’être embarquée par un homme automobiliste si celle-ci a une forte poitrine.

C’est la conclusion d’un étude, tout ce qu’il y a de sérieuse (pff!), menée avec la participation (involontaire) de 1200 automobilistes. La cobaye, une femme jeune femme de 20 ans, portait un soutien-gorge hybride c’est à dire qui lui permettait de faire varier la taille apparente de ses seins.

Les résultats ont rapidement confirmé que l’hypothèse du chercheur en sciences du comportement, Nicolas Gueguen, de l’Université de Bretagne-Sud.

Accroître la taille du soutien-gorge de la femme auto-stoppeuse a été associé de manière significative à une augmentation du nombre d’automobilistes masculins, mais pas féminins, qui s’arrêtèrent pour l’embarquer.

À mon avis cette étude a dû être financé par le fabricant du soutien-gorge hybride en question.

Ou peut-être aussi par une compagnie de papier mouchoir 🙂

Je croyais vraiment que les automibilistes embarquaient que les auto-stoppeuses avec moins de bagages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s