RDS: Benoît Brunet doit partir, plaignez-vous!

Plusieurs dont moi-même en avait marre de Yvon Pedneault comme analyste aux matchs du Canadien de Montréal diffusés sur les ondes de RDS.

Benoît Brunet a remplacé Yvon Pedneault à ce poste cette saison et franchement après deux semaines je m’ennuyais de Yvon Pedneault.

Après deux mois je constate que RDS ne fait pas sérieux dutout, on dirait que Brunet analyse un match de ligue de garage dans lequels il y a quelques chums qui évoluent.

Même la joute des anciens Canadiens contre les anciens Nordiques qu’on nous a montré 50 fois durant les fêtes était mieux analysée que les matchs analysés par Brunet.

Je suis de ceux qui croit que Montréal est la réelle ville de hockey dans le monde et qui malheureusement a comme analyste de ces matchs à son réseau officiel le pire de sa catégorie.

Il est grand temps qu’un analyste à la hauteur de cette ville de hockey soit mis en place à RDS.

Je vous invite à vous plaindre au service à l’auditoire de RDS que vous pouvez rejoindre de la façon suivante:

Par courriel en écrivant au sclient@rds.ca

Par téléphone en composant le numéro sans frais au 1-888-RDS-6363.

Si RDS ne réagit pas je vous invite à les boycotter le samedi soir et d’écouter le hockey du Canadien à CBC.  Si vous ne comprenez pas l’anglais bien je vous invite à syntoniser le 98,5 FM tout en écoutant le hockey du Canadien à la télé.  Certes il y a un délai mais je crois que c’est moins pire que d’écouter les analyses non professionnelles de Benoît Brunet.  Quand les commanditaires ne se présenteront pas à RDS le samedi soir peut-être que la direction réagira enfin.

Publicités

2 thoughts on “RDS: Benoît Brunet doit partir, plaignez-vous!

  1. BENOît – benêt- BRUNET?

    Je fais équipe avec ceux qui pensent que Benoît Brunet n’est pas à sa place. Et j’ajoute qu’il ferait notre bonheur, et assurément le sien, en se trouvant un autre débouché à son après-carrière de hockeyeur. Ses commentaires insignifiants et insipides deviennent insupportables à la longue.
    Je me dissocie en même temps de ceux qui disent que c’est une question d’élocution et qu’il s’améliorera en faisant des progrès en français. J’en doute, entre autres, depuis que je l’ai entendu parler de «boulet» pour signaler un lancer du poignet…
    Il pourrait y avoir du benêt dans ce Benoît… Et du sous-Don Cherry en ce qui regarde la promotion de la violence dans la NHL. Je fais allusion à son commentaire lors du match de mardi dernier le 31 mars à la suite de l’agression du défenseur du Chicago contre Serguéi Kostitsyn.
    Le joueur des Hawks a littéralement assommé Kostitsyn en l’écrasant dans la bande et en lui assénant un violent coup de coude à la tête. Un geste de brutalité extrême qui devrait être banni du jeu de hockey que nous aimons tant et que nous voudrions voir évoluer dans le bon sens.
    Que la NHL, qui n’a aucun respect pour les joueurs et qui n’a aucun intérêt humain et financier à ce que les joueurs aient du respect entre eux, tolère cette forme de brutalité dangereuse, c’est dans l’ordre de leur business bas de game… Mais qu’un ancien joueur vienne cautionner ce hockey d’assommoir est carrément dégradant. D’après petit b Brunet, le joueur du Canadien serait en grande partie responsable de sa commotion cérébrale (en espérant que ses vertèbres cervicales n’aient pas été touchées), Le Biélorusse se serait lui-même mis en position de vulnérabilité en chutant sur la glace…
    À la limite, dans cette vision tordue et dépassée du hockey, il n’y aurait pas d’agresseur, mais seulement des lunatiques… Et, au-delà de cette limite, dans un autre ordre de violence, on pourrait aller jusqu’à dire que la femme qui a été battue par son mari n’avait qu’à être sur le qui-vive…
    Qui est Benoît Brunet? Un joueur qui a dû mettre fin à sa carrière à causes des blessures, dit-on. Un joueur qui a fait son chemin dans le hockey junior – anti-chambre de la NHL – en connaissant deux très bonnes saisons de suite avec autant de punitions que de points… Bref, un joueur agressif et sans doute brutal qui continue sa croisade du hockey violent bien à l’abri dans le studio de télévision de RDS. Un ex-joueur dont les coups reçus et donnés ont laissé des traces…
    D’ici à ce que le Réseau des Sages ou des Sots suggère une réorientation dans l’après-après-carrière de Brunet, je regarderai les matchs de hockey du Canadien et autres chez les Anglais, au moins je ne comprends pas tout dans cette langue….

  2. je suis d’accord avec vous le réseau rds me décoit au plus haut point je ne peux pas croire qu’ils se permette de garder un supposé analyste (benoit brunet) qui parle comme un jeune ados de 15 ans RDS on engagé une bande de chum brunet,bouchard,demers qui passe leur temp a se lancer des fleurs puis quand c’est le temp d’analyser un match ils ne disent que des stupidité RDS devrait vraiment bouger , on est vraiment plus capable d’entendre des idiocis pareil ces gars la ne sont pa fait pour la télé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s