Jonathan Roy alias J.O.E. Daking

Aidé financièrement par son père, Patrick Roy, Jonathan Roy, le gardien des Remparts de Québec lancera un disque de hip-hop cet été. Il a déjà enregistré dix chansons en studio à Québec.

Roy, qui a fait parler de lui le mois dernier après avoir rué de coups son vis-à-vis des Saguenéens et montré un doigt d’honneur à la foule assistant au match, tente sa chance dans la chanson.

Pourquoi pas?  Je pense que c’est bon de profiter de sa popularité.

Roy s’affiche déjà comme une star sexy sur MySpace sous le nom d’artiste J.O.E. Daking.

Une chanson portera même sur sa célèbre bagarre.

Bon succès!  Qui risque rien n’a rien.  D’un coup que c’est Jonathan Roy qui relance les fêtes du 400e de Québec avec son CD.  Il faut le dire, jusqu’ici ce 400e anniversaire c’est un flop sur toute la ligne. 

Je ne pense pas que Jonathan Roy peut connaître pire succès que le 400e de Québec, jusqu’ici on dirait plus les fêtes d’un petit village de l’Est du Québec que d’une des plus vieilles villes en Amérique du Nord.

Avouez quelque chose qui serait bien drôle… Que Jonathan Roy gagne un trophée au gala de l’ADISQ comme meilleur album hip hop de l’année.

Le 29e gala de l’ADISQ. Louis-José Houde pissant.

C’est un gala de l’industrie du disque mais Louis-José Houde a été pissant de rire.  Son numéro sur la « bacaisse » française Diam’s était à tordre de rire.

L’animateur a passé un message très clair sur le phénomène Youtube.  Pourquoi y laisser ses extraits vidéos gratuitement sur ce site dont une multinationale empoche des millions en profits sur votre dos.

Pour le reste ça démeure un gala. On peut être en accord ou en désaccord avec le choix des gagnants.  Dans le fond ça change quoi dans nos vies qui gagne?

Je souhaite de tout mon coeur que Louis-José Houde puisse animer le 30e et qu’on lui donne carte blanche.  Pas de fla fla à inviter les anciens animateurs du gala pour le 30e anniversaire ou autre truc dans le genre. 

Il y a tellement de galas au Québec, celui là je l’écoute en parti à cause de l’animateur qui est très vite sur la gachette à jokes.

Le gala des Grammy Awards

Il y a longtemps que je n’avais pas écouter un gala de remises de prix aux USA. Hier soir je me suis tapé les Grammy. J’ai trouvé le gala trop axé sur le R&B, le Jazz et le Soul. Ça m’a déçu.

Il y a eu de bons moments comme celui où Shakira vient chanter son méga succès de l’année dernière. Ha qu’elle se déhanche quand elle danse cette femme. Alysonn Hannigan qui vient présenter un trophée a été un autre bon moment. Également la présentation de Jamie Foxx, aussi la prestation de Justin Timberlake.

Il a également été bon de revoir Lionel Ritchie chanter un vieux succès. Mais que dire du punch de la soirée qui en fait a été l’intro de la soirée quand sur la scène sombre on entend au micro une voix dire « Ladies and gentlemen, we are the Police and we are back! » Voilà, la réunion du groupe était lancée alors qu’ils ont interprété Roxanne, leur premier succès. C’était très bon à voir.

Du côté étrange, Prince, The bébitte, The Artist, je ne sais plus comment on l’appelle, lui a fait une apparition de 10 secondes au micro pour présenter je ne sais plus qui… Bon il est vrai qu’il y a une semaine on en avait eu une surdose à la mi-temps au Super Bowl.

Finalement, c’était une remise des Grammy dont je donnerais C comme note. Ça manquait d’enchaînement, ça manquait de robes sexy et je sais qu’il est bon de faire place à la relève mais ça manquait de méga-vedettes. Mais c’est toujours mieux que notre petit gala québécois de l’ADISQ.

DVD de Louis-José Houde


La semaine dernière j’ai acheté le DVD de Louis-José Houde. C’est un peu à reculons que j’ai acheté le DVD de cet homme qui parle plus vite que son ombre mais c’est aussi pour faire plaisir à ma blonde qui l’aime bien que je l’ai acheté.

Donc vendredi soir dernier nous avons écouté le spectacle sur le DVD. C’était très drôle. Franchement là, pour moins de 30$ et ce dans le confort de votre salon, vous riez pendant une bonne heure et demie.

Ce samedi soir nous avons écouté l’autre DVD, entre autre des moments de Louis-José en tournée. C’est moins drôle que le spectacle mais l’humour y est plus spontané. On peut découvrir que Louis-José est un naturel avec la réplique humoristique facile.

Bravo, j’ai bien aimé, Louis-José est très drôle c’est un bout en train naturel qui va chercher dans des sujets presque jamais abordés par d’autres humoristes.

Ce soir il anime le gala de l’ADISQ, je lui souhaite bonne chance, dans le fond quand on y pense comme il faut, il ne peut pas faire pire que l’imbécile à Guy Arrogant Lepage.

Radio-Canada, ses idiots et Laflaque.

Ceux qui me connaisent, savent très bien que pour moi Radio-Canada est d’une inutilité totale. Je me reprend, Radio-Canada est inutile parce qu’elle est subventionné par l’État donc par les contribuables.

Elle n’a pas sa raison d’être sous sa forme de financement actuelle. Compétitionner les télés privées avec des deniers publiques c’est l’insulte suprême pour les entrepreneurs privés.

Seule une télé d’État avec budget quasi illimité peut engager des idiots comme Guy. A. Lepage, Jean-René Dufort et Guy Fournier et encore nous passer en ondes des has been à la Bernard Derôme.

Voici une présentation du trio des idiots de Radio-Cadenas oops pardon, Radio-Canada.

Guy A. Lepage, se pense encore tout permis de dire ce qu’il pense et même après avoir fait un fou de lui en garrochant le Félix de Richard Desjardins au gala de l’ADISQ de 2004. C’est là que j’ai commencé à trouvé Lepage un imbécile. Vraiment c’était poche de la part de Lepage de garrocher le trophée d’un artiste autant impliqué que Richard Desjardins. Dans le blogue de son émission Tout le monde en parle, Lepage critique Laurent Baffie qui s’est eclipsé des coulisses de l’émission jeudi dernier avant de passer sur le plateau. Monsieur Baffie était supposé être le 5e invité de la soirée et il a déguerpi. Mais Guy. A, pauvre con que tu es, pourquoi ne pas l’avoir passé après son compatriote, Ardisson? Je trouve qu’il y’aurait même pu avoir double entrevue et faire une co-animation France – Québec de l’émission Tout le monde en parle. Ça été vraiment loupé de ta part, mais bon si Guy A. manque d’imagination, on peut pas plaindre Baffie. C’est poche que Baffie soit partie mais c’est très morron de l’avoir placé 5e invité alors que son pote Ardisson passait 1er. Tout le monde en parle en France ce n’est pas que Ardisson mais aussi Baffie. Tu l’as donc insulté en le plaçant 5e sur la liste, Baffie s’est dit, « fuck je manque le vin avec Ardisson et voilà que moi je serai le 5e invité sur le plateau ». Il a quitté et j’aurais fait pareil. De toute façon sans Ardisson et Baffie, y’aurait pas eu de Tout le monde en parle au Québec. Alors c’était la moindre des choses de placer Baffie 2e sur la liste des invités. Selon son blogue, monsieur Lepage dit qu’il “étamperait” Baffie s’il le rencontrerait. Moi je souhaiterais le contraire que Baffie en sacre une bonne à la face de baveux et de condescandant de Lepage.

Guy Fournier ne laisse personne indifférent depuis son implication dans le monde télévisuel. Sa dernière déclaration face aux libanais qui selon monsieur Fournier permettrait la bestialité au Liban. Déclaration effectuée dans une entrevue au Magazine 7 jours alors Fournier occupe le poste de président du conseil d’administration de la Société Radio-Canada. De plus, dimanche soir à l’émission de l’autre idiot, Tout le monde en parle, Guy Fournier faisait l’apologie du plaisir de la défécation. Ce mardi, Guy Fournier a remis sa démission comme président du conseil d’administration de la SRC. En passant, n’est pas plus intelligent celui qu’il l’avait embauché à ce poste. Comment quelqu’un pouvant écrire une chronique dans le Magazine 7 jours de l’empire Québécor pouvait en même temps être président du conseil d’administration de la SRC? Était-ce la preuve que c’était un poste bidon et que monsieur Fournier avait amplement le temps d’écrire sa chronique du 7 jours?

Jean-René Dufort… un imbécile heureux qui semble se prendre au sérieux qui ne me fait pas rire dutout à son émission Infoman et qui a une voix fatiguante tant à la radio qu’à la SRC. Juste à penser qu’un gars peut participer à une émission dont le titre est “En attendant Ben Laden”… yark! On dirait que ça l’amuse de faire le niaiseux. C’est tellement naturel qu’il doit l’être.

Bref, trois imbéciles grassement payés par les contribuables. Qu’attend on pour réserver le même sort à Lepage, son co-animateur Turcotte et Dufort? Out! Les trois.

J’ai trouvé de très mauvais goût le bout de Laflaque dimanche soir caricaturant la sortie de prison de Guy Cloutier… de très mauvais goût.

Mais Radio-Canada, c’est de mauvais goût et il y a juste là qu’on peut voir ça. Parce que la télé est géré avec des deniers publics, on se croit tout permis. Qu’on privatise ça OPC et qu’on y fasse le ménage.