Si j’étais Stéphane Dion

Avant de me chercher un autre emploi parce que les prochaines élections fédérales s’annoncent une insulte pour lui et qu’il se fera montrer la porte de sortie comme chef du Parti Libéral du Canada, voici ce que je ferais si j’étais Stéphane DIon.

– je suivrais un cours d’intelligence émotionnelle afin de mieux comprendre mes compatriotes canadiens quand je m’adresse à eux;

– je parlerais ce dont les gens veulent vraiment entendre et non ramener le discours qui lassent les Canadiens comme ceux sur Kyoto ou l’Afghanistan;

– Je m’informerais à savoir si le Parti Vert se cherche pas un nouveau chef;

– Je m’informerais aussi pour savoir quand est-ce que le Nouveau Parti Démocratique du Canada va laisser tomber le mot Nouveau de son nom.

Si la tendance se maintient comme dis le fatiguant à Radio-Canada… On aura un gouvernement Conservateur majoritaire aux prochaines élections avec évidemment Stephen Harper comme premier ministre. Cela se produira surtout si notre Stéphane national continue à faire de la politique à sa façon et non à la façon que les électeurs veulent.

je ne serais pas surpris qu’au Québec le NPD recueille plus d’intentions que le PLQ.

1er soldat du Royal 22e régiment mort en Afghanistan

C’est toujours triste d’apprendre la mort de quelqu’un, cela ne fait aucun doute.

Parcontre j’espère que les médias québécois ne tomberont pas dans la surmédiatisation de la mort de chacun des soldats du Royal 22e régiment.

Fondamentalement, qu’est-ce que les soldats Canadiens font en Afghanistan?

C’est simple, réaliste et cru comme réponse: ils font la guerre en tuant des Talibans.
Le métier primaire d’un soldat est de faire la guerre.

Dans une guerre il y a des morts. Les Canadiens ont voté pour des politiciens pro-guerre soient les Libéraux à l’époque et maintenant les Conservateurs.

Alors un mot d’odre aux médias québécois. Crissez-nous patience avec les soldats morts là-bas.