Après le Jour du Seigneur, place à Chambres en Ville

Le dimanche matin à la télé, 11h, tout de suite après Le Jour du Seigneur à Radio-Canada(faites pas des farces avec ça cette émission est l’une des plus écoutées du dimanche matin), place à Chambres en Ville de 11h à midi au Canal Prise 2.

Oui vous pourrez revoir les Patricia Paquin, Gregory Charles, Louise Deschâtelets, Françis Reddy, Lucie Laurier (non vous ne la verrai pas toute nue gang de pervers), Jasmin Roy, Anne Dorval et plusieurs autres.

Franchement j’écoutais l’émission de temps en temps dans les années 80 mais là j’en suis incapable je trouve ça ultra cul-cul. Parcontre ma blonde et elle n’est pas la seule, est une téléspectatrice assidue.

Les Parent la dernière trouvaille de notre chère télé d’État

Je considère que Radio-Canada mise gros avec la nouvelle série Les Parent.

Cette série mais en vedette la névrosée Anne Dorval et l’effacé Daniel Brière, rien à voir avec le joueur de hockey.

Vraiment pas le succès garanti.

la série Les Parent est produite au coût de 200 000 $ la demi-heure.   Évidemment la télé d’État à les moyens à force de puiser à même la poche des contribuables.  Ça n’a aucun bon sens en 2008 que l’État possède une télé alors que nos routes et notre système de santé sont à la dérive.

Pour ceux que ça intéresse, la série sera diffusée le lundi, tout de suite après Virginie.

Au Québec les artistes chiâlent beaucoup contre le gouvernement de Stephen Harper qui a coupé dans les subventions à la culture.  Parcontre personne ne chiâle contre l’existence de Radio-Canada, financée largement avec les fonds publics.

Un moment donné une société doit faire des choix.  Avoir une télé d’État ou bien des ponts désuets?  Avoir une télé d’État ou bien une salle d’urgence innefficace?  Avoir une télé d’État ou un pays croulant sous les dettes?  Avoir une télé d’État ou bien manquer d’argent pour financer des festivals?

C’est le peuple qui choisi et non les gouvernements parce que c’est le peuple qui élit les gouvernements.

Alors lors des prochaines élections fédérales ou provinciales posez-vous la question suivante:
Une télé d’État ou on met l’argent là où collectivement ça sera davantage utile?