Bye bye Radio-Canada!

J’ai zyeuté que des petits bouts du Bye Bye 2008 et bien franchement à part de voir Véronique Cloutier avec une perruque brune, ce qui lui fait beaucoup mieux que ses cheveux blonds, pas grande chose ne m’a surpris.

Parcontre le bout que tout le monde a detesté moi je l’ai aimé.  Jean-François Mercier, alias « le gros cave » a livré ce qu’il livre d’habitude.  De l’humour aride en sortant au moins une fois le mot cabochons.

J’ai lu les critiques du Bye Bye le lendemain et ça ne levait pas haut.

De toute façon ce concept d’émission est dépassé depuis belle lurette, en fait depuis que Dominique Michel a pris sa première retraite du Bye Bye.

Radio-Canada de par son nom même l’exprime (Radio-Canada… hello radio!?!?!?), est d’une lenteur de tortue dinosaurique à s’ajuster.

Dans le fond on devrait dire Bye Bye Radio-Canada parce que je ne sais pas pour vous mais en des temps économiquement aussi difficiles je ne comprends pas encore qu’un gouvernement, aussi peu lucide soit-il, puisse encore verser des centaines de millions de dollars pour financer la production d’émissions dont on pourrait très bien se passer.

J’en ai marre qu’ont créé, à même mes impôts, des BS de luxe qui profitent des centaines de millions de dollars de la Société d’État. Vous en avez pas marre que des millions de dollars soient versés de vos impôts prélevés à même votre chèque de paie durement gagné aux poches de Véronique Cloutier, Louis Morrissette, Guy A. Lepage, Danny Turcotte, Anne Dorval, André Ducharme, Jean-René Dufort et plusieurs dizaines d’autres personnes participants à des émissions, téléséries, téléromans diffusés à Radio-Canada?

Je nous souhaite pour 2009 une société d’État qui s’en tiendra à son unique mandat. Informer la population. Toutes les séries et téléromans diffusés à Radio-Canada n’ont pas leur place en 2009 où le privé peut très bien produire des émissions de qualité similaire et à même les fonds privés.

En 2009, un gouvernement ne devrait plus directement financer des productions télévisuelles et cinématographiques. Il y a des choix de société qui sont difficiles à prendre mais qui sont nécessaires.

Préférez-vous des services gouvernementaux fédéraux de qualité et essentiels ou une télé d’État nous présentant des idioties la veille du jour de l’An?

Alors on a deux choix, on ferme Radio-Canada ou on la privatise.

Les Boys, C.A., Les Parent, Virginie ne seraient pas meilleurs ni moins bons si c’était télédifusé à TVA, TQS ou autre diffuseur privé.

La farce à assez durée et la farce de cette blague de mauvais goût qu’est Radio-Canada c’est nous tous contribuables canadiens.

Jonathan Roy alias J.O.E. Daking

Aidé financièrement par son père, Patrick Roy, Jonathan Roy, le gardien des Remparts de Québec lancera un disque de hip-hop cet été. Il a déjà enregistré dix chansons en studio à Québec.

Roy, qui a fait parler de lui le mois dernier après avoir rué de coups son vis-à-vis des Saguenéens et montré un doigt d’honneur à la foule assistant au match, tente sa chance dans la chanson.

Pourquoi pas?  Je pense que c’est bon de profiter de sa popularité.

Roy s’affiche déjà comme une star sexy sur MySpace sous le nom d’artiste J.O.E. Daking.

Une chanson portera même sur sa célèbre bagarre.

Bon succès!  Qui risque rien n’a rien.  D’un coup que c’est Jonathan Roy qui relance les fêtes du 400e de Québec avec son CD.  Il faut le dire, jusqu’ici ce 400e anniversaire c’est un flop sur toute la ligne. 

Je ne pense pas que Jonathan Roy peut connaître pire succès que le 400e de Québec, jusqu’ici on dirait plus les fêtes d’un petit village de l’Est du Québec que d’une des plus vieilles villes en Amérique du Nord.

Avouez quelque chose qui serait bien drôle… Que Jonathan Roy gagne un trophée au gala de l’ADISQ comme meilleur album hip hop de l’année.

Un casino à Tremblant à quand Québec et Magog?

Ça fera le tour des chaînes de nouvelles ce dimanche, Loto-Québec va de l’avant avec l’établissement d’un casino au Mont-Tremblant.  C’est connu le Mont-Tremblant attire les touristes étrangers fortunés.  Bravo!

Je me pose trois questions face aux casinos de Loto-Québec, une belle trouvaille pour enrichir l’État du fait même nous enrichir.

La première question est pourquoi la ville la plus visité du Québec n’a pas son Casino?  Vous allez me répondre qu’il y’en a un dans Charlevoix, mais je vous comprend mais Charlevoix c’est pas à Québec.  Je ne comprends pas que Loto-Québec n’installe pas un casino à Québec.

La seconde question est pourquoi que la région de Magog, qui elle aussi attire les touristes étrangers plus fortunés n’a pas son Casino?  Magog est géographiquement près des États-Unis en plus.

La troisième question et celle-là on devra me répondre sérieusement.  Les casinos de Charlevoix, Montréal, Gatineau attire en moyenne 10,5 millions de visiteurs.  Sur ces visiteurs, Loto-Québec ne fait que 257 millions de profits nets (chiffres provenant du journal Le Soleil de ce dimanche).  Autrement dit, sur chaque visiteur Loto-Québec ne fait que 24,47$ de profits nets.   

Je ne sais pas si vous êtes déjà allé aux casinos de Charlevoix, Montréal et Gatineau mais comment est-ce possible que Loto-Québec ne fasse que 24,47$ par visiteur?  On retrouve à ses casinos, des tables de black jack, des centaines de machines à sous, des tables de baccara, le kéno, des restaurants de classe, des bars, des salles de spectacles, gala de boxe, etc…  D’après moi quelqu’un nous cache quelque chose quelque part.  Voyons donc que 24,47$ par visiteur, c’est ridicule un hôtel 3 étoiles de Québec ou Montréal fait plus que cela en profits nets par visiteur.

Si on m’avait dit que chaque visiteur rapportait en moyenne à Loto-Québec 75$ j’aurais dit bravo.  Mais à 24,47$ y’a du monde quelque part qui se graisse la patte sur le dos de Loto-Québec donc du gouvernement ou carrément Loto-Québec gère mal ses casinos. 

Je suis convaincu qu’à 24,47$ par visiteur, Donald Trump ne construirait pas de casinos à Atlantic City ou Las Vegas.

Quelqu’un doit faire la lumière là-dessus et ça presse.

Quelle bourde monumentale du réseau TVA!!!

La chaîne Argent, propriété du réseau TVA a commis une bourde monumentale le week-end dernier.

Il faut tout d’abord spécifier que la chaîne Argentest spécialisée dans les nouvelles économiques. Mais samedi dernier à 22 h, une reprise de TVA en direct.com avec François Paradis, diffusée la veille à TVA, était consacrée aux recherches pour retrouver le jeune Alexandre Morin dans la région de Québec. Or, la bourde monumentale est que le corps du cycliste avait été découvert plusieurs heures plus tôt, ce samedi matin.

Très gênant n’est-ce pas? Gênant. Mais qu’on en tête les dirigeants de la chaîne argent de présenter un émission suivant les nouvelles de l’heure 24 heures après sa diffusion.

La mission de Argent est de nous informer des plus récentes nouvelles concernant l’économie. Pourquoi donc elle nous diffuse des émissions comme Le Banquier, Dallas et l’émission de téléréalité Milliardaire rebelle. Comme l’a écrit Richard Therrien du Journal Le Soleil, « À ce que je sache, François Paradis n’est pas un spécialiste du monde des affaires ».

Il est donc clair que les dirigerants de la chaîne d’Argent ne savent plus quoi mettre en ondes la fin de semaine pour attirer des abonnés de cette chaîne numérique. Au palmarès BBM de la semaine du 29 janvier 2007, la chaîne Argent apparaît tout en bas de la liste avec un maigre 0,1% de part de marché. C’est moins que le Canal Vox, Cinépop et le Réseau Info Sports.

De là toute la question de la panoplie de canaux qui nous est offert et dont le contenu consistant manque. Si j’écoute la chaîne Argent, je m’attends à avoir des émissions reliés à l’investissement, au monde des affaires, les REER, etc… Mais non à la place, le week-end, on nous montre du recyclée de la chaîne mère TVA.

J’ose espérer, si ce n’est déjà fait, que le Groupe TVA s’excusera auprès de la famille et des proches d’Alexandre Morin.