Inga Skaya, la Miss Univers Canada

Avouez que ça nous fait changement de la campagne électorale québécoise.

La Torontoise d’origine russe Inga Skaya représentera le Canada à la grande finale du concours Miss Univers présentée à Mexico à la fin du mois de mai. Ainsi en a décidé le jury de la finale canadienne, dimanche soir, au Casino de Montréal.

Née à Moscou, Inga Skaya a grandi au Canada. À 21 ans seulement, elle a déjà 15 années de ballet classique dans le corps. La belle a coiffé au fil d’arrivée trois Ontariennes, Laura Salazar, 26 ans, Samantha Tajik, 25 ans, et Tereza Schmied, 20 ans, de même que Ramona Amiri, originaire de la Colombie-Britannique.

L’heureuse élue, mesurant 5’11 », dispose maintenant de cinq semaines pour se préparer pour la grande finale mondiale. Miss Skaya rencontrera donc à la finale au Mexique notamment l’homme d’affaires Donald Trump, désormais propriétaire de la marque Miss Univers à l’international.

Les encouragements timides du hockeyeur du Canadien de Montréal, Guillaume « Tender » Latendresse, n’auront donc pas été suffisants pour porter sa douce, Maïka Desnoyers (la blonde sur la photo), dans les dernières finalistes.
En fait, des 13 représentantes du Québec, une seule a su éviter la toute première coupure, qui consistait à ramener de 58 à 15 le nombre de candidates en lice. Il s’agit de Giuliana Borelli, une jeune femme de 24 ans originaire de Ville Saint-Laurent.
Miss Borelli, une belle Québécoise d’origine italienne a ainsi pu déambuler dans un bikini bleu poudre pour faire valoir ses attributs devant les juges attablés au Cabaret du Casino de Montréal. Malheureusement elle n’a pas su épater les juges et passer à la prochaine étape qui consistait à déambuler en robe de soirée.

Comme vous savez tous la charmante Nathalie Glebova, une Torontoise, a été la dernière Canadienne à avoir été élue Miss Univers, c’était en 2005.

Est-elle jolie, la Miss Univers Canada, je vous laisse le soin de m’y répondre?

Les accomodements raisonnables

J’en ai marre!

Retenez ceci. Quand on va à Rome on vit comme les Romains. Quand on va à Teheran on vit comme les Iraniens. Quand on va en Tunisie on vit comme les Tunisiens.

Alors quand les immigrants arrivent au Québec ils se doivent de vivre comme les Québécois et avec les traditions québécoises et surtout avec les lois Québécoises et les façons de faire d’ici des différents intervenants auprès du public que ce soit policiers, professeurs, médecins, ambulanciers, infirmières etc… Pourquoi les immigrants ne le font pas et qu’ils nous imposent leur coutumes et leurs façon de faire? Parce que nos politiciens et nos juges sont tous une gagne de sans couille et de sans jugement. De guédoune qui ont peur de perdre le pouvoir s’ils ne plaient pas à tel ou tel groupe d’immigrants.

J’en ai marre de voir qu’on doit accomoder les juifs et leur donner leur vaccin obligatoirement par une femme.

J’en ai marre de voir que la police de Montréal doit accomoder ces mêmes juifs en envoyant des policiers et non des policières lorsqu’ils demande assistance policière.

J’en ai marre de voir qu’on enlève les crucifix symboles religieux catholiques des écoles mais qu’on laisse entrer des Sikhs avec leur kirpan, symbole de leur religion.

J’en ai marre encore de voir que l’administration de la Ville de Montréal a reporté à 6 h, lundi matin, par respect pour le sabbat juif, le vote sur le budget de la ville 2007 de 4 milliards.

Tous les grands empires qu’à connue la terre sont tombés à cause d’une chose. L’accomodement raisonnable des immigrants. C’est ce qui a fait tombé l’empire Égyptien, l’empire Romain, l’empire Ottoman, l’empire Soviétique et c’est ce qui est en train de faire tomber à petit feu la puissance des Américains, des Français, des Canadiens et des Britanniques. Les empires du futur seront la Chine, l’Iran, l’Inde, l’Arabie Saoudite et l’Allemagne parce qu’eux ils ne se laissent rien imposer par les immigrants.

C’est quoi cette foutu mentalité d’esprit d’accepter de se faire ainsi dominer dans notre cour par tous ces immigrants qui imposent leurs us et coutumes au reste de la société?

Je m’en fou de voir leur us et coutumes exposés ici et là en ville, mais de nous l’imposer en nous forçant à modifier notre rythme de vie et nos us et coutumes… JE SUIS CONTRE.

Savez-vous où va finir tout cette histoire d’accomodement raisonnable au bout du compte. En guerre civile. Guerre civile entre juifs, québécois de souche , musulmans, sikhs etc… C’est plate mais c’est comme ça. Qui vivra verra. Moi les immigrants ne me dérangent pas tant et aussi longtemps qu’ils acceptent de vivre dans les us et coutumes du Québec et qu’ils ne nous imposent pas les leurs.

À cause des sans couilles et sans jugement de nos politiciens et juges, tranquillement la police devra accepter que le mari d’une autre communauté puisse battre sa femme parce que c’est « normal » dans son pays d’origine.

À cause des sans couilles et sans jugement de nos politiciens et juges, tranquillement les lois déjà en vigueur seront accomodés selon le pays d’origine et évidemment les sentences. Je vous le dis, si ça continue on va permettre la lapidation des musulmanes qui trompent leur maris et si c’est un Québécois qui a couché avec la femme musulmane il sera lapidé lui aussi ou fouetté.

Ça n’a plus de bon sens et à moyen terme c’est un problème pire que le réchauffement de la planète qui guette le Canada.

Même les politiciens sans couilles à l’Assemblée Nationale souhaitent à leurs compatriotes de Joyeuses Fêtes au lieu de leur souhaiter un Joyeux Noël. Franchement Charest et Boisclair sont de méchantes guédounes politiques. Bravo à boubou junior alias Mario Dumont d’avoir lui eu la force de souhaiter un Joyeux Noël à ses compatriotes. Si seulement lui il pouvait avoir un programme électoral qui a de l’allure plutôt que de l’adapter à la saveur du jour au semestre.

En terminant
Arithmétique des religions au Canada, (Recensement de 2001)
chrétiens: plus de 70 % de la population
aucune religion : 16 %
musulmans: à peu près 2 %
juifs: 1 %
bouddhistes: 1 %
hindous: 1 %
sikhs: 1 %

Desjardins un système bancaire mafieusement déguisé en caisse.

Voici un texte qui prouve que Desjardins n’est pas une coopérative mais une banque qui vous fait croire qu’elle est une coopérative en vous remettant une minime ristourne sur les frais onéreux qu’elle vous charge.

Le modèle coopératif à la base existe pour que tous profitent d’un système avantageux pour ses membres. Mais là, dites-moi donc ce qu’il y a d’avantageux à être membre du système mafieux des caisses Desjardins?

Car à partir du 1er novembre prochain, les clients de Desjardins qui voudront faire un nombre illimité de transactions sans avoir à payer de frais devront conserver un solde de 5000 $ dans leur compte. À l’heure actuelle, ils n’ont qu’à conserver 1000 $.

Dans le même sens que Jannick Desforges, responsable du service juridique d’Option consommateurs je me pose la question suivante: «Qui peut laisser intact, intouché dans son compte, une somme de 5000 $ tout le temps? ». Sa réponse, une infime proportion de la population.

Une gentille, porte-parole de Desjardins, payé pour défendre les décisions douteuses de son employeur, Nathalie Genest, a affirmé que le changement n’aura pas d’effet négatif pour la grande majorité des détenteurs du compte en question, le compte à rendement croissant.

Il paraît que les grands penseurs de Desjardins ont calculé que 86,5% des détenteurs du compte à rendement croissant vont payer moins, ou la même chose, qu’actuellement.

Elle ajoute « C’est parce que beaucoup de gens passaient sous la barre des 1000 $ et qu’ils devaient payer les transactions à la pièce, ce qui pouvait leur occasionner des frais de 20 à 25 $.»

Selon des chiffres, à l’heure actuelle, 834 000 clients, sur les 5,5 millions que compte Desjardins, donc 15% de la clientèle, détiennent un compte à rendement croissant. À partir du 1er novembre, ils devront choisir s’ils paieront les transactions à la pièce ou s’ils opteront pour un des forfaits offerts par Desjardins.

Chez Desjardins, le forfait « Économique » permet sept transactions gratuites pour un montant mensuel de 2,50 $. Le client n’a pas à payer ce tarif si le solde de son compte atteint 1000 $.

Le forfait « Profitable Plus » permet un nombre illimité de transactions pour un montant mensuel de 20 $. Ce tarif disparaît si le solde du compte atteint 5000 $.

Il y a cinq autres forfaits entre ces extrêmes, qui offrent une gamme variée de transactions gratuites, de tarifs mensuels et de soldes minimaux.

Mme Genest a rappelé que Desjardins avait introduit cette gamme pour l’ensemble de ses clients en juillet dernier. Auparavant, elle offrait des forfaits, mais aucun ne permettait d’effacer le montant mensuel si le client maintenait un solde minimum. Allô la coopérative.

Seul le compte à rendement croissant avait cette caractéristique. «Nous avons élargi à l’ensemble des forfaits cette notion de gratuité afin d’être plus équitables envers les membres», a soutenu Mme Genest. Allô encore la coopérative.

Quelques autres institutions bancaires offrent également un nombre illimité de transactions gratuites. Elles exigent des soldes bancaires de 2500 à 5000 $ pour effacer le tarif mensuel. Justement pourquoi aller vers Desjardins alors? Pourquoi pas la Banque Nationale qui eux au moins, à l’opposée de Desjardins, ne sont pas hypocrites et disent qu’ils sont une BANQUE pas une caisse.

Mme Genest a affirmé que les détenteurs du compte à rendement croissant n’avaient peut-être pas tous besoin d’un nombre illimité de transactions gratuites. Un forfait prévoyant 25, 40 ou 60 transactions gratuites pourrait être suffisant… et nécessiter un solde minimal moins exigeant. Encore allô la coopérative.

Madame Jannick Desforges, d’Option consommateurs, a cependant fait valoir que cette solution avait des limites.

Ainsi, quelqu’un qui manque de discipline ne devrait peut-être pas remplacer sa carte de débit par une carte de crédit. Et puis, les comportements ne changent pas du jour au lendemain.

Elle ajoute «Il y a 20 ans, les institutions bancaires faisaient tout pour qu’on adopte la carte de débit, elles n’imposaient pas de frais, a-t-elle rappelé. Maintenant que nous sommes accros, les frais ne cessent d’augmenter.»

Effectivement elle a raison.

Vous voulez fourrer le système bancaire. Faites tous vos achats en argent comptant. C’est le meilleur moyen pour que les banques (ça inclus les caisses) profitent le moins possible des frais bancaires onéreux qu’ils vous chargent.

En passant, inutile de laisser un solde trop élevé dans le compte de votre caisse. Celle-ci ne vous donnera presque rien en intérêt. Alors que ING Direct vous donne 3%. Bien sûr votre mafieuse caisse vous dira qu’elle vous fait sauver des frais de transactions… Bien oui, c’est comme si le proprio vous louait votre 4 1/2 1 100$ par mois mais qu’il vous disait qu’il assumera les frais d’électricité.

Desjardins et son système coopératif c’est un leurre. Dans les faits Desjardins c’est une banque qui se déguise en caisse pour mieux vous fourrez. Ils vous versent une ristourne sur des frais qu’ils ont trop perçus. Autrement dit ils font des centaines de millions en intérêt sur les frais que vous payez en trop et ils sont tous content de vous annoncez une ristourne sur ces frais que vous avez trop payez. Criss que le Québécois est imbécile. Ouvrez-vous les yeux. Si en partant ils vous chargeaient moins cher en transactions ils n’auraient pas à vous versez de ristournes. Mais ils ne le feront pas, car les clients de Desjardins se laissent avoir par cette arnaque et Desjardins empochent des centaines de millions en intérêts sur vos frais onéreux de transactions. De plus en augmentant votre solde minimum à 5 000$ c’est 4 000$ supplémentaires par mois et par déposant que Desjardins pourra faire fructifier à son avantage.

Y’a rien de mal à faire affaire avec ING Direct, la Banque Laurentienne, la Banque de Montréal ou la Banque Nationale, quatre institutions qui sont beaucoup moins gourmandes côté frais bancaires. Vous verrez ça vous fera du bien.

OUT Desjardins.