Téléphonie locale avec Primus Canada, mise en garde importante.

Pendant des années j’ai été client de Primus Canada pour le service de téléphonie local et d’interurbain.

En fait j’étais à l’origine pour les frais d’interurbain client de Unitel qui est devenu ATT Canada et qui eux ont vendu leur clients non commerciaux à Primus Canada.  J’avais choisi Unitel à l’époque pour me débarasser de Bell Canada.

Récemment j’ai décidé de changer de fournisseur pour mon service de téléphonie local et d’interurbain.

Bien surprise surprise, Primus Canada m’envoie un compte supplémentaire pour bris de service sans les avoir averti 30 jours à l’avance de mon changement de fournisseur.

Cette belle gang de tartampions ont ça d’écrit en détails dans leurs règlements.  Jamais on ne m’a fait prendre connaissance de ce règlement.

Attention à ceux qui veulent changer de fournisseur pour quitter Primus Canada vers un autre fournisseur.

Croyez-moi avec pareil règlement, JAMAIS je ne reviendrai à Primus Canada et il me fait plaisir de dénoncer celà sur ce blogue.

J’ignore si c’est un règlement similaire pour la téléphonie locale IP de Primus Canada et leur service Internet DSL mais si j’étais vous je vérifierais cela avant de penser à changer de fournisseur.

Bonne chance parce qu’en plus d’être baveux avec ce règlement y sont coriaces en vous téléphonant de jour avec un message automatique vous disant de rappeler le service à la clientèle.

Connerie de plus, vous appellez le service à la clientèle de Primus Canada qui vous demande d’entrer votre numéro de compte ou de téléphone et là vous tombez sur un bogue de leur système qui vous demande d’entrer à nouveau votre compte etc.. etc… 3 fois comme ça.  Finalement après 30 minutes vous réussissez à parler à un préposé qui ne comprend rien à votre situation.

La belle affaire.

Jamais je ne reviendrai à Primus Canada et je conseille à personne d’aller là.

Leur façon de traiter leurs clients est odieuse.

Le CRTC devrait enquêter.

Que serait la télé sans les publicités de services télé, de cellulaires, la bière, les médicaments, les produits personnels et les produits d’entretien ménagers?

C’est incroyable comment les publicités télévisées sont concentrées dans cinq domaine et qui engraissent les diffuseurs.

– cellulaire
– services télés
– bière
– médicaments
– produits ménagers.

Bell, Videotron, Telus, Molson, Labatt, Advil, Procter & Gamble, c’est incroyable comment ces compagnies font vivre les diffuseurs et monopolise les ondes.

En fait c’est un lavage de cerveau pas possible même indécent.

Je me demande jusqu’à quel point de nos jours ces publicités sont efficaces par rapport à des publicités sur Internet.

Vidéotron cumule déceptions par dessus déceptions

Vidéotron on le sait tous c’est pas fort dans la boîte à fuse comme dirait mon grand-père Eldéar.

Déjà qu’ils en font suer plusieurs de ne pas offrir NFL Network voilà qu’ils n’offrent pas non plus le nouveau canal TSN 2 ni le merveilleurs canal de l’atlantique, ASN.

Pire encore, au forfait 30 chaînes pour 31$ on offre pas Teletoon Retro, ni Speed TV, ni Teletoon Rétro le petit nouveau ouvert hier.  Il faut choisir des forfaits pré-assemblés.

Je vais vous dire ce qui se passe avec Vidéotron.  Ils sont en train de se « Belliser ».  Oui oui pas de service et on se fiche du besoin de nos consommateurs, pire on se permet de leur rire en pleine face.

À moins qu’ils se disent, on peut faire les caves les gens n’iront pas avec Bell qui sont encore pire que nous.

Chose certaine pourquoi payer 31$ par mois + les frais réseaux (c’est là qu’on me rit en pleine face) + les frais de bases et ne pas avoir accès aux deux Teletoon et à Speed TV ?  C’est tout de même 47,96$ avant les taxes de ventes.

Ce qui me fait suer dans tous ça est que lorsque Québécor sortent une nouvelle chaîne, ça c’est garanti que nous l’aurons et débrouiller pour deux mois en plus!!!

Certes si c’est ça le pouvoir infini du câble, il n’est certainement pas porteur d’intelligence sinon la direction de Vidéotron en ferait preuve.

Bell met sa télé IP sur la glace

Bell Canada (BCE) a mis sur la glace son projet de lancer un service de télévision livré par réseau IP (protocole Internet) pour compléter l’offre qui existe déjà avec sa télé satellite ExpressVu.

C’est du moins ce que rapporte le Globe and Mail de Toronto dans son édition de vendredi.

Bell Canada a refusé de commenter les informations du Globe and Mail. Microsoft a confirmé de son côté que pour le protocole de télé Internet (IPTV), Bell est un client d’essai et non un client commercial.

Dommage. Vraiment dommage.

C’est vrai que Bell et innover ça ne marche pas toujours ensemble.

La télé câblée et numérisée

Peuple à genoux devant sa télé, prévoyez des augmentations tarifaires pour les prochaines années. Actuellement en audience devant le CRTC, les bonzes de la télé privée demandent plus d’argent. Qui paiera? Oubliez le gouvernement, ce sera donc les consommateurs. Ne soyez pas surpris si d’ici 3 ans le tarif de base du câble augmente de 50%. Ne soyez pas surpris si le tarif de base pour la télé numérique augmente de 75 à 100% d’ici 3 ans et pareil pour le tarif de base de la télé satellite. D’autant plus que la plupart des diffuseurs veulent abandonner les ondes hertziennes au profit de la télé câblée.

Aussi, plutôt que de revoir la programmation et l’existence de nombreux nouveaux canaux qui ont vu le jour ces dernières années. Il semble que les diffuseurs préfèrent demander davantage d’argent plutôt que de fermer des canaux.

C’est dommage mais plutôt que de revoir leur méthode de gestion et leur méthode d’expansion, qui va sans dire est un échec pour plusieurs canaux (Canal Évasion pour ne nommer que celui- là), les diffuseurs compensent en demandant davantage d’argent.

Que TVA ne vienne pas me faire brailler. Star Académie est une vache à lait qui peut très bien financer des émissions moins rentables. Était-il nécessaire que Quebecor lance un LCN alors que nous avions RDI?

Que CTV ne vienne pas me faire brailler. CTV c’est Bell Globemedia, division de la très riche BCE. Aussi, Canadian Idol est à CTV ce que Star Académie est à TVA.

Que TQS ne vienne pas me faire brailler. Loft Story c’est payant et ça peut très bien financer des émissions moins rentables.

Le seul point où je donne raison aux diffuseurs privée est qu’il est vrai que la SRC/CBC ne devrait pas bénéficier davantage de publicités ou de rentrées d’argent, elle reçoit déjà un milliard par année du gouvernement fédéral. C’est suffisant mais elle n’a pas le choix si elle veut supporter des émissions qui ne rapporte pas ou presque. Je parle d’émission comme entre autre ‘Le jour du Seigneur’, aucune publicité pendant 60 minutes.

Mais je dois ajouter que plusieurs émissions produits pour le compte de TQS et TVA bénéficient de généreux crédits d’impôts de la part des gouvernements du Québec et du Canada.

Posez-vous la question. A-t-on vraiment besoin au Québec d’autant de chaînes de télés?

J’ai la télé numérique de Vidéotron avec le service de base et 20 chaînes à la carte. Ma blonde et moi avons de la misère à choisir 20 chaînes.

Après les RDS, Canal Z, Canal D, Mystère, Prise 2, TSN, Rogers Sportsnet, Food TV, Canal Vie, Fashion TV, on choisit quoi?

Je rêve qu’on paye pour les canaux que l’on choisit et uniquement pour le temps qu’on les écoute. Si pendant un mois je n’ouvre pas ma télé. Je veux payer 0$. Si j’écoute TVA, je veux qu’on me charge mettons 20 sous de l’heure. Si j’écoute RDS qu’on me charge disons 15 sous de l’heure. J’écoute le bulletin de 22h à TQS, pas on me charge 5 sous l’heure. On cumule et à la fin du mois je reçois une facture détaillée de ma consommation de télé. That’s it. Comme ma facture d’appels interurbain.

Actuellement sur le service de base il y a les canaux CPAC, L’Assemblée Nationale, Télé-Annonces, TVA Achats, le canal autochtones dont j’oublie le nom. J’en ai rien a foutre de ces canaux. J’aimerais choisir ce que je veux et qu’on ne m’impose aucun canal que je ne veux pas et que je paie seulement et uniquement pour ce que j’écoute.

Une petite note sur le téléphone. Ne soyez pas surpris si d’ici deux ou trois ans le CRTC permettra aux compagnies de téléphone de facturer les appels locaux. C’est vers ça qu’on s’en va.

La combinaison cellulaire et auto.


Qu’on se le dise, le cellulaire et la conduite automobile ne vont pas ensemble. C’est dangereux point à la ligne.

Mais alors je me pose des questions.

Pourquoi ce sont les publicités de cellulaires et d’automobiles qu’on voit le plus à la télé ?

Quel est le ratio nombres de publicités d’automobiles diffusées par automobile vendu ?

Quel est le ratio du nombre de publicités de cellulaires diffusées par cellulaire vendu?

Côté fabricant cellulaire, à part les castors de Bell et les chiens de Fido, le reste demeure ridicule. Les trois jeunes de Rogers je les trouves cinglés et quand Rogers m’appellent à 20h18 le soir pour me proposer un cellulaire, je leur raccroche au nez.

On dirait que les fabricants d’automobiles se font concurrence dans la médiocrité pour annoncer leur marchandise.

Voici mes cotes:

Suzuki et les Wolfboys ont repassera. Pour vous rafraichir la mémoire, le gars conduit sa toute nouvelle Suzuki jusque dans le fond des bois pour finir accroché à un arbre, tout comme sa blonde, parce qu’ils ont marché sur les pièges des Wolfboys. 0 / 5

Maxim Roy qui avant faisait des publicités intéressantes pour Toyota semble maintenant condamnée à jouer dans des publicités ridicules. La dernière annonce du camion Toyota qui enseveli sous du sable réussi à s’en sortir, réussi à tirer un bigfoot, qui est en fait un gars déguisé. Le plus ridicule, ils font sauter un hangar et le camion Toyota roule sur les débris. Quelle stupidité. 1 /5

Êtes-vous tannés? Bien non vous aimez ça le ridicule, ma gang de fans des Denis Drolet. Je continue.

Mazda et sont zoom zoom zoom en anglais… pu capable. Tout comme le petit aux oreilles décollés qui dit vrrrooom vrrooom vrroom en français. 1 / 5

L’annonce de KIA Magentis… Les policiers sont en pleine poursuite sur l’autoroute et un bon moment donné ils s’arrêtent tous encerclant une voiture grise. Ils la contemplent un long moment et repartent à la poursuite du véhicule suspect. Pas fort. 1 /5

Martin Matte qui écoeure le garagiste dans les publicités de Honda, je ne suis plus capable. 1 /5. Parcontre bravo à Saint-Hubert d’avoir récupéré les deux pour une publicité faisant fois d’une réconciliation entre les deux.

Dans cette publicité, j’ignore qui est le fabricant et la voiture annoncée. La preuve que le message du fabricant ne passe pas. Trois gangsters, on suppose qu’ils arrivent d’un vol de banque, sont à bord d’une voiture rouge qui est impliquée dans une poursuite avec des policiers. Une fois rendu dans un endroit, style un port, les gangsters débarquent de la voiture pour embarquer dans une autre qui est camouflée sous un drap. Une fois le drap retiré, on aperçoit encore une voiture rouge du même modèle (version hatchback ou berline, la mémoire me fait défaut), et les trois gangsters pensant avoir une voiture pour semer la police, sont tous surpris de constater que la voiture est pas mal ressemblante. 2 / 5

Le « haaaiiii » de la KIA Sportstage, là c’est un peu plus divertissant. Mais à la longue, comme toute chose qui se répète à l’instar d’un Jean Chrétien qui se dit innocent dans le scandale des commandites, ça devient redondant et la crédibilité en prend un coup. 3 /5

Le DR. Z de Daimler-Chrysler, lui il est amusant. Ce qui a de plaisant c’est qu’il semble y avoir un bon roulement côté publicités donc ont a pas le temps de s’emmerder en disant, ha non pas encore lui. 3 / 5

La publicité de GM dont les voitures sont impliqués dans le traffic et qui subitement se mettent à voler, j’aime bien. 4 / 5

Mais ma meilleure, heureusement les publicités d’automobiles ne sont pas tous stupides, c’est celle que la femme conduit une Ford, l’homme est du côté passager. Les séquences se suivent où on voit du feu sortir d’un jouet, du feu jaillir des aiguilles d’acupuncture plantées dans un dos. Le comble c’est quand on entend de la harpe et que subitement on dirait que la musique est jouée par les fils d’acier d’un pont suspendu qui ressemble au Golden Gate de San Francisco. Génial. J’ai vu et revu cette publicité plusieurs dizaines de fois et à chaque fois je remarquais quelque chose de nouveau. 5 / 5 Bravissimo!

Je reviendrai avec d’autres publicités automobiles plus tard.

Je m’ennuie du « petite Tercel, grosse cervelle » de Marie-Soleil Tougas. Je m’ennuie du Pontiac, « the heat is on ».

Les fabricants automobiles sont tombés dans le panneau de la stupidité en se faisant croire que des annonces stupides feraient vendre plus. Bien non bon sens. Ce n’est pas ça. Depuis des années vous innondez la télé de vos publicités, votre publicité n’aurait pas de son, aucune motion seulement une image arretée du vehicule que vous désirez nous vendre et vos voitures se vendraient quand même. Les gens sont comme des éponges, annoncez-leur quelque chose, passer les annonces à répétition pendant un match du Canadien ou des Alouettes et ils vont l’acheter ou du moins en parler à leurs amis, leurs collègues ou encore à leur chien. Bon ok, le chien ne conduit pas. Mais parfois quand on regarde sur la rue, on se demande si c’est le chien qui ballade le maître ou l’inverse. Donc, côté décisionnel je ne sais pas qui du maître ou du chien a le plus d’influence sur l’autre.