À vos télés, Andrew Ranger en NASCAR Nationwide

Dimanche avant de sauter derrière son volant pour la course du Grand-Prix de Trois-Rivières en NASCAR Canadian Tire, le pilote Québécois Andrew Ranger a annoncé en conférence de presse qu’il avait déniché un volant en NASCAR série Nationwide pour sept des dix dernières courses de la saison.

Ranger était tellement heureux qu’il a été pris par l’émotion et il a pleuré de joie en avant de s’adresser aux médias.

C’est sûr qu’à force de triompher sans gloire au circuit NASCAR Canadian Tire, il était grand temps pour lui d’accéder à une série supérieure il plafonnait depuis deux ans.

Après avoir fait impression moyenne au volant de la voiture #22 de l’écurie Fitz Motorsports lors de l’épreuve montréalaise de Nationwide, Ranger aura la chance de piloter ce véhicule pour le reste de la saison.

Ranger sera donc en piste samedi le 23 août à Bristol au Tennessee ce qui lui permettra de faire ses débuts en NASCAR Nationwide sur un circuit ovale.

Certes on est encore très loin de la F1 et je ne pense pas que Ranger puisse accéder à la F1 un jour, déjà il commence à se faire tard pour lui à 21 ans.

Sébastien Bourdais multiple champion en série Champ Car vient tous juste d’accéder à la F1 à l’âge de 29 ans.

Ranger est encore loin d’être de la trempe des Lewis Hamilton qui a accédéer à la F1 à 21 ans ou de Jacques Villeneuve qui a accéder à la F1 en à 23 ans après avoir été champion en Champ Car.

Mais bon si en deux ans il devient champion du Nascar Nationwide, peut-être mais bon…  le pilote Québécois Bruno Spengler est beaucoup plus près de la F1 que Andrew Ranger.

En attendant bonne chance Andrew Ranger c’est tout de même plaisant d’avoir des pilotes Québécois en NASCAR Nationwide.