Comment ne pas trouver mieux que Benoît Brunet

Oui Benoît Brunet est attachant, oui c’est un ancien joueur du Canadien mais est-ce que quelqu’un à RDS se rend compte que côté compétence en analyse de match de hockey il n’est pas trop fort?

Est-ce que RDS l’a mis en place par obligation ou par choix?  Je l’ignore.

Mais je me dis que s’ils n’ont pas pu trouver mieux comme analyste des matchs du Canadien à la télé que Benoît Brunet, bon sens que les autres candidats devaient être pourris.

Quand j’écoute Benoît Brunet, je m’ennuie de Yvon Pednault et Gilles Tremblay… c’est pour dire combien Brunet ne l’a pas pantoute dans son emploi.

Garder Benoît Brunet à son poste, RDS se moque de son public

Benoît Brunet est encore analyste cette saispn aux matchs du Canadien de Montréal à RDS.  Vraiment cette chaîne se moque de son public en lui mettant le pire analyste de hockey qui est passé à la télé depuis 1950.

C’est pas croyable que Brunet ait encore son poste.

La grippe porcine… une autre affaire!

Bon bon bon une autre affaire pour faire peur au monde.

Évidemment les médias se sont emparés de la chose, cotes d’écoutes obligent.

La grippe porcine une autre affaire.

Il y a deux ans c’était la grippe aviaire voilà la grippe porcine.

Et pourtant depuis 10 ans, chaque jour dans le monde il y a plus de nouveau cas de SIDA que de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.

C’est rendu un fait divers.

Chaque jour dans le monde il y a plus de cas de suicides que de cas de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.  C’est aussi devenu un fait divers.

Je ne minise pas la grippe porcine, c’est effectivemment troublant.  Mais il y a aussi d’autres choses qui sont tout aussi troublantes dans nos vies quotidiennes et qui font plus de ravage.

Il faudrait conscientiser un peu là-dessus.

Ce n’est pas une maladie mais une mauvaise habitude mais savez-vous que c’est un fléau des plus importants en amérique du Nord.  La malnutrition.  Je ne parle pas ici que des gens peu fortunés mais du fléau qui afflige toutes les couches de la société.

La malnutrition est omniprésente.  Elle se développe en toute sorte de cancers ou d’allergies.

Les habitudes nutritives de plusieurs nord-américains laisse présager un fléau pas mal plus dommageable à long terme que le SIDA ou la grippe que vous voulez.

Mais bon la malnutrition ça ne boost pas les cotes d’écoutes des bulletins de nouvelles à TVA et à RDI… ça ne fait pas sensation aux alentours de la machine à café le lundi.

Il n y a pas personne qui dis le lundi matin à ses collègues de bureaux « ha moi je me suis mal nourri ce week-end… ».  Bien sûr que non.  On préfère parler des défaites du Canadien, de notre performance au golf, de la grippe porcine, de notre petit week-end dans un B&B  et du dernier modèle de robe ou de char… triste affaire!

Je déplore que trop souvent le gros bon sens et le journalisme ne vont pas de pair.  Maudit sensationalisme.

Ces journalistes devraient produire des textes pour davantage sensibiliser la population à la malnutrition que de leur faire peur avec la grippe porcine.

Le Canadien éliminé que regarderez-vous à la télé?

Le Canadien et son déçevant gardien de but Carey Price ont été humilié en 4 matchs dans leur série face aux Bruins de Boston.

Qu’écouterez-vous maintenant à la télé alors que votre équipe centenaire est en vacances et dont plusieurs joueurs commenceront leur saison de golf ce week-end?

Bien suggestion, il y’a encore Loft Story 6 dont j’espère que Sébastien n’ira pas en ballotage cette semaine.

Sinon bien faite comme les joueurs du tricolore et vous aussi sortez vos bâtons de golf.

Kim Cattrall pose les seins nus

En allant sur loobloo.com j’ai découvert que Kim Cattrall a posé les seins nus très récemment… au nom de l’art.

J’ai aussi vu les fesses de Lesliy de Loft Story dans la section pictures.

Avant que vous me posiez la question, non je n’y ai pas vu Laurence Leboeuf à poil ou quelconques pitounes de Occupation Double posant nues. 

Je n’y ai pas vu non plus le but du spectaculaire joueur du Canadien de Montréal, Ryan O’Byrne qui marque dans son propre filet.  Je n’y ai pas vu non plus son vol de sacoche en Floride la saison dernière.

Je n’y ai pas vu non plus de séquences du débat des chefs d’hier non diffusé à TQS…  Je suis convaincu que hier de 20h à 22h, TQS a battu des cotes d’écoutes. 

Alors cessez de me demander ce que j’ai vu sur loobloo.com et allez-y par vous même.

Coupe Grey 2008, les moineaux y seront

Je ne suis pas un grand fan du football canadien, je trouve même quelque peu imbécile certains règlements et surtout les 3 essais alors que le vrai football, le football de la NFL se joue à 4 essais.

Mais bon ça demeure une ligue compétitive même si le niveau de jeu est celui situé entre le collégial américain et loin derrière celui de la NFL.

Bon la NFL n’est pas parfaite non plus mais je la trouve plus intéressante.

Dans un football idéal, ce serait 4 essais, une dimension du terrain comme dans la NFL, une zone des buts comme dans la CFL, le surtemps géré comme dans la CFL et la façon de compter les points comme dans la NFL.

Mais bon tout cela est du rêve.

Parlant de rêve, voilà c’est fait.  La Coupe Grey, championnant de la CFL, est joué à Montréal cette année, c’est connu depuis des années.

Voilà que l’équipe locale sera de la finale, dimanche prochain à notre bon vieux Stade Olympique.

Montréal recevra Calgary.

Quel bon coup pour Montréal, ce sera très bon pour la ville et aussi pour Rona le grand commanditaire de la CFL.

Bravo aux Alouettes et je leur souhaite sincèrement bonne chance.

Les nombreux petits gars de chez nous (et petites filles aussi, les belles cheerleaders), méritent de gagner ce trophée.

Chou au Canadien de Montréal qui retire le chandail de Patrick Roy, la veille du grand match de la CFL.  L’organisation du Canadien savait très bien que le 23 novembre était la date du match de la Coupe Grey.  Ils auraient pu attendre.  Mais ceux qui connaissent l’arrogance intolérante de l’organisation du Canadien ne sont pas surpris de cette décision.

Bon match aux Alouettes et laisser moi vous dire que si vous désirez voir le match entre amis dans une brasserie, réservez tôt!

Pour assister au match en personne, il reste des billets en vente dans les petites annonces classées ou sur des sites Internet tel que Kijiji.  Si vous y mettez le prix, vous pourrez y assister. 

Ce matin j’ai consulté Kijiji, pour 250$ le billet vous trouverez.

RDS se fait varloper sur le blogue de Stéphane Laporte… et avec raison

En lisantr le blogue de Stéphane Laporte hier sur Cyberpresse on ne peut constater que RDS se fait varloper et ce avec raison.

Parce que cette chaîne nous montre une retransmission des matchs du Canadien de piètre qualité…

Parce que cette chaîne nous présente des matchs de hockey autres que le Canadien en studio…

Parce que cette chaîne nous impose Benoît Brunet comme piètre analyste…

Parce que cette chaîne nous impose un bulletin Sports 30 qui devrait plutôt s’appeler Canadien 25…

Je vous invite à retirer RDS de vos choix de chaînes, chers abonnés de la télénumérique qui peuvent le faire.

Quand RDS se retrouvera avec des dizaines de milliers de dollars de moins en revenus du câble à chaque mois, elle s’adaptera peut-être enfin aux besoins de ses téléspectateurs.

Lisez les commentaires des gens qui ont répondu au blogue de Stéphane Laporte, vous comprendrez que RDS devra s’adapter rapidement, après tout nous sommes qu’en début de saison de hockey et ça grogne déjà très fort.

À Montréal présentement la ville est hockey mais RDS n’est pas à la hauteur.

Quand je vous dis que la ville est hockey

Le Canadien de Montréal n’a pas encore disputé 10 matchs cette saison et déjà la ville a attrapé la fièvre tricolore.

Des gens vont jusqu’à réserver une semaine à l’avance leurs places à la Cage aux Sports pour regarder le match du Canadien sur écran géant.

Certaines brasseries font des affaires d’or.

Montréal perd son Grand Prix. Quelqu’un est surpris?

À l’instar de son réseau routier, les installation du Grand Prix de Montréal sur l’ île Notre Dame étaient devenus vétustes et les organisateurs n’investissaient à peu près pas.

Ainsi, ce fût annoncé aujourd’hui, Montréal perd son Grand Prix.

Plus aucune ville nord-américaine n’a de Grand Prix de la F1.

Certains se réjouiront d’autres seront très tristes.

Le Grand Prix demeurait l’événement de l’année à Montréal côté touristique.  Le casino, les hôtels, les restaurants, les bars huppés  bénéficiaient largement des 75 millions en retombées économiques de cet événement.  75 millions ça en fait travailler du monde dans une année ça.

Pour ma part rien ne m’étonne.  Montréal agonise depuis longtemps.  Déjà, en 2004 avec la perte des Expos la ville était mal en point.

À force de gérer la ville comme un village de région, les maires qui ont succédés à Jean Drapeau n’ont pas su revitaliser Montréal pour la rendre attrayante sur la scène internationale.  Ainsi Montréal se villageoise petit à petit. 

De son apogée à l’Expo 67, avec un autre événement grandiose en 1976, Montréal n’a pratiquement pas investi dans ses infrastructures depuis et nous revoilà presque retombée dans l’époque pré-Expo 67.

Quelqu’un est surpris du départ du Grand Prix?  Pas moi.

Si le PQ était au pouvoir pour plusieurs il serait facile de blâmer les séparatistes.

Mais tel en n’est pas le cas.

La faute c’est aux gens d’affaires qui n’ont pas su investir dans la plus grande ville du Québec.   À part Lino Saputo et Uniprix, qui vraiment investi à Montréal au niveau sportif, culturelle et même en infrastructure? Je ne parle pas ici de simples commandite, c’est la facilité.  En fait la commandite est trop souvent utiliser pour conscientiser le commanditaire mais non pour vraiment pour l’impliquer dans le développement d’un événement. 

Je parle ici de prendre le taureau par les cornes et gérer ses investissements en injectant des centaines de milliers de dollars pas juste en commandite.

Quand on pense que les Alouettes et le Canadien de Montréal appartiennent à des américains, rien ne me surprend lorsque j’apprends qu’un événement tel que la F1 ne reviendra pas à Montréal.

Montréal est activé par des étrangers.  Ce ne sont pas les décideurs d’ici qui décident mais en majorité des étrangers.

Où est l’entrepeneurship québécois et où est la conscience et la fierté des gens d’affaires du Québec?

Pour attirer de la main d’oeuvre qualifiée à Montréal ou pour tout simplement attirer des touristes ou des congrès ça prend aussi du divertissement hors du commun des infrastructures utiles et durables.  Sinon pourquoi un étranger choisirait davantage Montréal que Toronto, Calgary ou Vancouver.

Déjà que Montréal a son climat et ses taxes de ventes qui jouent contre elle, peut-on l’aider un peu?

En plus, pour atterir à Montréal, les compagnies aériennes se plaignent des coûts aéroportuaires exhorbitants. 

Les routes de la ville sont en piteux état, même le cycliste Lance Armstrong s’en est plaint.

Notre métro est désuet.  Nos autobus brassent autant que des voitures japonaises des années 70.

Les universités de Montréal ne sont plus aussi attirantes qu’elles l’étaient.  En fait elles le sont maintenant strictement que par leurs coûts moindre par rapport au reste du Canada.  Dans pareil contexte ça ne peut pas durer, l’UQAM ne fait pas ses frais.

Tant pour les habitants de Montréal que pour les visiteurs sortir de Montréal est difficile tant en utilisant l’automobile que le train.

Pensez-y.  Qu’adviendrait-il de Montréal si dans quelques années elle perdait son Festival de Jazz, son concours international pyrotechnique et ses internationaux de Tennis?

Sur la scène internationale, Montréal passerait en mode oublie, même que les étrangers ne voudrait plus passer à Montréal comme plusieurs ne veulent pas passer à Cleveland, Ohio.

Dire que Montréal est la case la plus chère au Monopoly.  Farce monumentale ici.