Benoit Brunet remplacera Yvon Pedneault au hockey du Canadien à RDS

J’en avais soupé de Yvon Pedneault à RDS comme analyste des matchs du Canadien de Montréal.

Mais est-ce qu’on a vraiment améliorer le sort du téléspectateur avec Benoit Brunet comme remplaçant de Pedneault.

J’en doute.

Brunet est trop conservateur et c’est un ancien joueur donc en partant ses opinions seront souvent biaisées pour laisser la chance aux joueurs.

De plus Brunet était contre la fusillade, chose la plus spectaculaire au hockey pour décider du gagnant.

C’est Danny Dubé qui aurait dû être considéré.  Malheureusement on va devoir se contenter de Big Ben.

Dommage!

La finale de la Coupe Stanley 2008

Ça commence ce samedi soir la finale de la Coupe Stanley entre deux des meilleures équipes de la LNH cette saison soit les Redwings de Detroit et les Penguins de Pittsburgh.

Mon coeur est du côté des Penguins vu qu’ils alignent plus de joueurs talentueux Québécois que le Canadien de Montréal, aussi parce que le propriétaire de l’équipe est nul autre que Mario Lemieux et l’entraîneur l’ancien du Canadien de Montréal et Michel Therrien, l’entraîneur.

Côté joueur québécois, les Redwings en alignent…. 0!

Évidemment on ne peut passer sous silence le talent de Sidney Crosby, le capitaine, et de ses coéquipiers Marian Hossa et Evgeny Malkin, recrue de l’année l’an passée.

Si vous voulez voir du bon hockey, suivez cette finale, à mon avis ça sera une des meilleures depuis très longtemps tant en intensité qu’au niveau de jeu.

Bonne chance aux Fleury, Laraque, Letang, Talbot et Dupuis.

Go Pens go et de grâce écouter ça à CBC et non à RDS où on espère toujours la retraite de Yvon Pedneault.

Le Canadien de Montréal, Youppi et ses fans, tous au golf!

Le Canadien de Montréal est éliminé, enfin Montréal peut s’attaquer à des activités plus intéressantes et à des projets plus rassembleurs.

C’était beau de voir les drapeaux du Canadien ici et là en ville.  Mais si seulement les gens mettaient autant d’énergie dans des projets plus utiles à notre société que d’encourager une équipe de hockey appartenant à un américain et pour laquelle une majorité de joueurs sont des européens et des américains. 

Pas un foutu francophone dans cette équipe avec un talent capable de mener l’équipe loin au printemps.  On est loin des années Guy Lafleur et encore plus loin des années Jean Béliveau et à des années lumières des années Mauriche Richard. 

Difficile de s’identifier à cette équipe.

Avec 15 ans sans Coupe Stanley, la plus longue disette de l’histoire de l’équipe, je ne comprends pas les Montréalais et les Québécois d’encourager la médiocrité autant.

Le Québécois francophone moyen encourage le Canadien, 15 ans sans Coupe Stanley, écoute TVA, un réseau qui nivelle la qualité télévisuelle par le bas, mange chez Valentine, achète du Made In China, achète des simili-Crocs fabriqué en Chine et vote pour Mario Dumont.

On va aller loin avec ça.

Heureusement avec la nouvelle saison, le bois mort du Canadien va se chercher un job ailleurs et l’équipe embauchera de nouveaux joueurs que j’espère francophones de chez nous.

Maintenant le Canadien éliminé vous pourrez vous adonner au golf.  Historiquement l’élimination du Canadien signifie l’ouverture officielle de la saison de golf au Québec.

Allez y c’est magnifique le golf comme sport.

Les Canadiens de Montréal rassemblent mais pourquoi?

Il faut vivre à Montréal ou l’avoir récemment visité pour  comprendre combien les gens de la métropole élargie sont rassemblés derrière leur équipe de hockey professionnelle.

La présence en séries éliminatoires de la Coupe Stanley des Canadiens de Montréal fait afficher les couleurs de nombreux partisans.

Je ne compte plus le nombre de commerces qui arbordent les couleurs du tricolore ni le nombre de chandail bleu blanc rouge que je vois dans la métropole ni les nombreux drapeaux présents sur les voitures qui circulent et sur les devantures de commerces.

C’est beau à voir que vous soyez partisan ou non des Canadiens.  On voit les gens se ranger derrière leur équipe et ils sont la plupart convaincus que leur équipe ira jusqu’au bout.

C’est mobilisateur.  Tellement que même ceux qui connaissent rien au hockey en parlent comme ils parlent de la météo ou du « as-tu vu à la télé hier? ».

Même des enfants en bas âge sont mobilisés par cela.

Même ma voisine, une égyptienne dans la cinquantaine avancée gueule comme une malade quand le Canadien compte.  D’habitude on ne l’entend plus dépassé 20h00 en semaine.

Mais dans le fond qu’est-ce que ça apporte réellement encourager une équipe de hockey?  Rien.  Ça ne met aucun argent dans votre REER, ça ne fait pas une ville plus propre (même au contraire), ça n’améliore pas les routes de la ville, ça ne fait pas un air mieux respirable à Montréal et ça ne fait pas non plus de Montréal une ville ou tous les problèmes de traffic sont absent.

Imaginez si la construction du CHUM, l’amélioration du transport en commun, ou tout simplement une ville plus propre mobilisaient autant les Montréalais.  Wow ça serait grandiose et les projets avanceraient.

Imaginez si sur la vente de chaque drapeau et chandail des Canadiens, 1$ aurait été versé à un organisme quelconque.

Hé non, la mentalité québécoise fait en sorte qu’elle se mobilise derrière une équipe appartenant à un américain, une équipe qui fait pas grand chose depuis 15 ans et qui dans le fond n’apporte rien.  La mentalité québécoise achète des drapeaux de leur équipe et les placent sur leur voiture, drapeaux probablement fabriqués en Chine et vendus à grands profits par des commerçants qui s’en mettront plein les poches.

Qu’est-ce que ça apporte alors pour monsieur et madame tout le monde cette mobilisation sinon de mettre un baume sur la déprime des habitants d’une une ville qui a cessé d’évoluer en 1976?

Lance et compte, Les Boys et Slap Shot

Le week-end dernier il y avait un gros tournage de la série Lance et Compte à Québec au colisée Pepsi.

Ça n’a plus aucun bon sens, je comprends que les Québécois sont friands de hockey et de télésérie traitant de hockey mais je crois qu’on a fait le tour et concernant Lance et Compte depuis au moins 4 ans.

Faut dire que Réjean Tremblay avec Lance et Compte n’est pas plus fou que on ex, Fabienne Larouche, avec Virginie. Un bel exemple d’étirer la sauce.

Soit dit en passant, j’espère que la série télé Les Boys ne reviendra pas l’an prochain, eux aussi ont fait pas mal le tour.  Tout au long de la première saison de la télésérie, c’était pénible de voir évoluer la saison d’épisodes en épisodes.

Le comble, j’ai eu vent de rumeurs qu’ils préparaient un Slap Shot 3….

Le problème de nos jours est que même les navets se vendent bien en DVD. 

Parlant de hockey et de séries, les Canadiens de Montréal seront des éliminatoires dès la semaine prochaine, le calvaire des veuves et veufs du hockey se prolongera de quelques semaines à la grande joie des RDS de ce monde. 

Saint Patrick Roy sans auréole… du déjà vu.

Ce qui s’est passé au Centre Georges-Vézina samedi soir dernier est déplorable mais n’est ni plus ni moins que bien des gestes disgracieux qui se sont passés dans le hockey junior majeur du Québec durant les trente dernières années.

Qui ne se souvient pas des frasques de l’entraîneur Joe Canale avec les Cataractes de Shawinigan qui lançait des bâtons de hockey sur la patinoire quand il pétait les plombs?

Qui ne se souvient pas des saintes colères du Tigre, Michel Bergeron alors entraîneur des Draveurs de Trois-Rivières qui sautait presque sur le banc adverse tellement il était furieux?

Qui ne se souvient pas de Marc Lachapelle, arbitre détesté et imbu de lui-même qui a fait rager plus d’un entraîneur et d’un joueur dans le junior?

Qui ne se souvient pas des rivalités Shawinigan – Trois-Rivières ou Drummondville – Shawinigan ou en tant que spectateur vous aviez intérêt à être assis du bon bord dans l’aréna sinon bières renversées sur vous vous attendait si vous applaudissiez la mauvaise équipe.

Qui ne connaît pas la ligue de hockey semi-pro du Québec qui attire des foules de par ses nombreuses bagarres.

Qui ne se souvient pas des Broad Street Bullies, doux surnom donné aux rudes Flyers de Philadelphie qui affrontaient les Canadiens de Montréal dans les années 70.  Combien de bagarres a-t-il eu entre ces deux équipes dans les années 70?

Combien de partisans Québécois de hockey échangent sur le sujet en faisant référence à une bagarre? 

Quel partisan des Canadiens ou des ex-Nordiques n’évoquent pas de bons souvenirs en discutant du fameux match du vendredi saint ou la bagarre générale avait éclaté entre les deux équipes?

Quel partisan de hockey des dernières années n’a pas de bons souvenirs en discutant des matchs éliminatoires opposant l’Avalanche du Colorado et les Red Wings de Detroit?  Qui ne se souvient pas d’avoir vu de nombreuses bagarres entre ces deux équipes et tiens donc même Patrick Roy traversé la patinoire pour aller se battre avec le gardien des Red Wings?

Cessez de jouer à l’autruche les Québécois aiment ça les bagarres au hockey.

Quel fan de hockey Québécois n’a pas de bons souvenirs en se remémorant des bagarres de Chris Nilan, John Kordic, Mario Tremblay qui portaient le chandail des Canadiens de Montréal? 

Qui n’a pas de bons souvenirs des bagarres impliquant les George Laraque, Bob Probert, Dave Schultz, Terry O’Reilly?

Alors de grâce, les Claude Poirier de ce monde qui jugent un sport tel qu’il a été depuis des décennies et qui réclament des poursuites judiciaires face à Patrick Roy et son fils…  Taisez-vous donc.

D’autant plus que Claude Poirier c’est connu est un grand fan des Bruins qui ont longtemps traîné la réputation de « Big bad Bruins » avant d’être les petits oursons des dernières années.

Sincèrement laissons le sport gérer le sport.  N’allons pas mêler la politique et la justice là-dedans.  Ça ne fera que tuer le sport. 

Dans le fond si ça n’impliquerait pas le fils de Patrick Roy et Patrick Roy comme entraîneur, est-ce qu’on en parlerait-tant?

Si ça c’était passé en pleine campagne électorale est-ce que les médias en aurait « surparlé » de la sorte?

Bien sûr que non… parce que c’est un moment tranquille dans l’actualité et que c’est Jonathan Roy, le fils de Patrick Roy et ce dernier qui sont impliqués dans des incidents que les médias en parle à outrance.

Regardez la situation entourant le fils de Guy Lafleur.  Si ce n’était pas le fils de Guy Lafleur mais le fils de Jules Sanscartier (nom aléatoire ici), petit banlieusard de Montréal et inconnu de tous, personne n’en parlerait.

Petite question en terminant.  Si Patrick Roy n’avait pas quitté les Canadiens de Montréal et qu’il n’aurait pas été gagné des Coupe Stanley au Colorado, est-ce qu’on en parlerait autant à Montréal?  Certains journalistes sportifs et partisans des Canadiens ont souvent le sens de la douce vengeance. 

Les médias rapportent que même Guy Carbonneau ne dit plus reconnaître son ancien coéquipier. 

Batinse il n’est pas pour le défendre, Carbonneau est président des Saguenéens de Chicoutimi qui lutte dans une série 4 de 7 contre les Remparts de Québec dirigé par Patrick Roy.  Que Carbo se taise et ça presse, il n’a aucune crédibilité dans ses propos.

Allez laissez les autorités de la LHJMQ faire leur travail et qu’on passe à autre chose.

Le Canadien subit une raclée

C’est le « Hockey day in Canada » ce samedi. Trois matchs sont présentés à CBC d’une côte à l’autre du Canada. Cet après-midi le Canadien faisait face aux Senators à Ottawa. Ils ont subit une raclée de 8-3.

Drôle de façon de passer à la télé nationale. En soirée Toronto recevra Vancouver et plus tard Calgary sera à Edmonton.

De leur côté les Senators joue du hockey à la hauteur de leur talent depuis 10 matchs sans aucun doute que d’ici quelques matchs ils dépasseront le Canadien au classement.

À l’instar de l’an passée, mais avec un mois de retard, rien ne va plus chez le Canadien. Il n’y a pas si longtemps à Montréal ça parlait que le Canadien pourrait rejoindre les Sabres en tête du classement. Maintenant, les voilà à 10 points de la première place mais pire encore, à seulement neuf points de la 9e position (avant les matchs de samedi soir), celle qui exclut des séries de fin de saison.

Sans aucun doute le Canadien devra faire ses devoirs et les entraîneurs devront apporter des changements. Pourquoi garder un jeune et rapide Grabovsky dans les mineurs et garder à Montréal un Aaron Downey et même un Sergei Samsonov qui fait pas grand chose ou un Alex Kovalev qui se présente un match sur trois.

Bref ça fait couler de l’encre et ça alimente les blogues de sports.

Parlant de blogues de sports, un excellent site pour lequel je contribue des articles sur le golf est né l’automne dernier: www.fanatique.ca.

Avis aux intéressés.

Pierre et Yvon

Bon commençons par un fait véridique, tous ceux qui me connaissent savent que je déteste le Canadien de Montréal. Je vous expliquerai le pourquoi un jour.

Il m’arrive assez souvent d’écouter les matchs du Canadiens de Montréal pour voir à l’oeuvre d’autres équipes moins moribondes et plus excitantes avec un entraîneur qui ne rouspète pas tout le temps.

Sauf que là, ce samedi après-midi, c’en était trop. Pierre et Yvon, le tandem qui décrivent et analysent les matchs du Canadien à RDS, JE NE SUIS PU CAPABLE.

Je n’aimais pas les commentateurs de l’époque à la Soirée du Hockey à Radio-Canada, parce que justement ils étaient trop partisans.

Voilà que Pierre et Yvon tombent dans cette folie chauvinisme qui envoie le Canadien de Montréal parader sur Ste-Catherine quand ils alignent trois victoires mais qui trouvent toute sortes d’excuses quand ils alignent deux défaites en ligne.

Tous connaisseurs de hockey vous dira une chose. Le Canadien de Montréal a une attaque ordinaire avec une défensive qui est basée sur un seul joueur. Cristobal Huet. Donc le Canadien joue au-dessus de sa tête tandis que Ottawa, Caroline, Tampa Bay ont plein de talents mais ces équipes jouent en deça de leur potentiel.

C’est simple comme ça. Arrêtez moi les naiseries avec des excuses à plus finir.

De plus pourquoi prendre toujours Michael Ryder en défaut et chiâler dessus, surtout Yvon qui chiâle souvent contre Ryder, alors que ce dernier est beaucoup mieux que Tomas Plekanec ou encore Alex Kovalev, le travailleur ayant le ratio de paie le plus élevé par rapport à son rendement au travail.

J’aime beaucoup Pierre Houde c’est un grand descripteur tant à la F1 qu’au hockey. Mais de plus en plus il met son grain de sel dans les analyses chauvinismes d’Yvon Pedneault et je trouve que ça discrédite son travial.

Alors une suggestion pour RDS. Dehors Yvon Pedneault et remplacez le par un analyste qui sera moins partisan et mettez Pierre Houde au pas en lui disant de se contenter de décrire la partie.

Ainsi tous les amateurs de hockey seront contents.

Les ailes de poulet

Cette saison, RDS nous lave le cerveau avec les publicités de la Cage aux Sports qui donne 8 ailes de poulet gratuites si le Canadien de Montréal compte 5 buts.

Je me posais une question ce soir. Si le Canadien se fait compter 5 buts, comme ce fût le cas dans le match de ce jeudi soir, est-ce que le prix des ailes de poulet double à la Cage aux Sports ?

En passant, quel petit club le Canadien. L’équipe n’affiche aucune constance, rien mais rien d’une équipe championne. Ils ont échangé Mike Ribeiro pour Janne Ninima qui a joué dans les gradins ce soir. Wow, c’est le deal du siècle ça mon Bob Gainey. As-tu fait l’échange pendant que t’étais chez Saint-Hubert?