Un casino à Tremblant à quand Québec et Magog?

Ça fera le tour des chaînes de nouvelles ce dimanche, Loto-Québec va de l’avant avec l’établissement d’un casino au Mont-Tremblant.  C’est connu le Mont-Tremblant attire les touristes étrangers fortunés.  Bravo!

Je me pose trois questions face aux casinos de Loto-Québec, une belle trouvaille pour enrichir l’État du fait même nous enrichir.

La première question est pourquoi la ville la plus visité du Québec n’a pas son Casino?  Vous allez me répondre qu’il y’en a un dans Charlevoix, mais je vous comprend mais Charlevoix c’est pas à Québec.  Je ne comprends pas que Loto-Québec n’installe pas un casino à Québec.

La seconde question est pourquoi que la région de Magog, qui elle aussi attire les touristes étrangers plus fortunés n’a pas son Casino?  Magog est géographiquement près des États-Unis en plus.

La troisième question et celle-là on devra me répondre sérieusement.  Les casinos de Charlevoix, Montréal, Gatineau attire en moyenne 10,5 millions de visiteurs.  Sur ces visiteurs, Loto-Québec ne fait que 257 millions de profits nets (chiffres provenant du journal Le Soleil de ce dimanche).  Autrement dit, sur chaque visiteur Loto-Québec ne fait que 24,47$ de profits nets.   

Je ne sais pas si vous êtes déjà allé aux casinos de Charlevoix, Montréal et Gatineau mais comment est-ce possible que Loto-Québec ne fasse que 24,47$ par visiteur?  On retrouve à ses casinos, des tables de black jack, des centaines de machines à sous, des tables de baccara, le kéno, des restaurants de classe, des bars, des salles de spectacles, gala de boxe, etc…  D’après moi quelqu’un nous cache quelque chose quelque part.  Voyons donc que 24,47$ par visiteur, c’est ridicule un hôtel 3 étoiles de Québec ou Montréal fait plus que cela en profits nets par visiteur.

Si on m’avait dit que chaque visiteur rapportait en moyenne à Loto-Québec 75$ j’aurais dit bravo.  Mais à 24,47$ y’a du monde quelque part qui se graisse la patte sur le dos de Loto-Québec donc du gouvernement ou carrément Loto-Québec gère mal ses casinos. 

Je suis convaincu qu’à 24,47$ par visiteur, Donald Trump ne construirait pas de casinos à Atlantic City ou Las Vegas.

Quelqu’un doit faire la lumière là-dessus et ça presse.

Inga Skaya, la Miss Univers Canada

Avouez que ça nous fait changement de la campagne électorale québécoise.

La Torontoise d’origine russe Inga Skaya représentera le Canada à la grande finale du concours Miss Univers présentée à Mexico à la fin du mois de mai. Ainsi en a décidé le jury de la finale canadienne, dimanche soir, au Casino de Montréal.

Née à Moscou, Inga Skaya a grandi au Canada. À 21 ans seulement, elle a déjà 15 années de ballet classique dans le corps. La belle a coiffé au fil d’arrivée trois Ontariennes, Laura Salazar, 26 ans, Samantha Tajik, 25 ans, et Tereza Schmied, 20 ans, de même que Ramona Amiri, originaire de la Colombie-Britannique.

L’heureuse élue, mesurant 5’11 », dispose maintenant de cinq semaines pour se préparer pour la grande finale mondiale. Miss Skaya rencontrera donc à la finale au Mexique notamment l’homme d’affaires Donald Trump, désormais propriétaire de la marque Miss Univers à l’international.

Les encouragements timides du hockeyeur du Canadien de Montréal, Guillaume « Tender » Latendresse, n’auront donc pas été suffisants pour porter sa douce, Maïka Desnoyers (la blonde sur la photo), dans les dernières finalistes.
En fait, des 13 représentantes du Québec, une seule a su éviter la toute première coupure, qui consistait à ramener de 58 à 15 le nombre de candidates en lice. Il s’agit de Giuliana Borelli, une jeune femme de 24 ans originaire de Ville Saint-Laurent.
Miss Borelli, une belle Québécoise d’origine italienne a ainsi pu déambuler dans un bikini bleu poudre pour faire valoir ses attributs devant les juges attablés au Cabaret du Casino de Montréal. Malheureusement elle n’a pas su épater les juges et passer à la prochaine étape qui consistait à déambuler en robe de soirée.

Comme vous savez tous la charmante Nathalie Glebova, une Torontoise, a été la dernière Canadienne à avoir été élue Miss Univers, c’était en 2005.

Est-elle jolie, la Miss Univers Canada, je vous laisse le soin de m’y répondre?