Le CRTC, ces emmerdeurs.

En regardant le Super Bowl ce soir sur tous les réseaux américains (NBC, NBC Seattle) j’ai eu droit aux publicités canadiennes au lieu des légendaires publicités.

Tout cela à cause du CRTC, du protectionnisme canadien en matière de télé..

Après notre ministre Stockwell Day s’en va chiâler dans un forum économique à Davos sur l’éventuel protectionnisme que les américains appliqueront chez eux.

Je comprends qu’ici le protectionnisme n’a pas le même rapport de force.  Mais si on veut critiquer les américains il faudrait peut-être commencer par ne pas l’appliquer nous non plus.

Le CRTC est vraiment emmerdeur.

Si je décide d’écouter un canal américain c’est que je m’attends à avoir des publicités du canal américain pas celles de CTV qui empiètent sur mon choix.

Chou au CRTC!

La fin des nouvelles à TQS

Ce serait une très bonne décision de la part de Remstar les nouveaux acquéreurs de TQS.

À quoi bon au Québec avoir autant de sources de nouvelles avec Radio-Canada, RDI, LCN, TVA sans compter les réseaux anglophones ayant leurs bulletins au Québec tel que CFCF, CBC, Global et même une partie de CBC Newsworld et CTV Newsnet?

TQS n’a jamais été capable d’avoir sur le terrain autant de reporters que TVA-LCN et Radio-Canada-RDI alors aussi bien fermé ça et passer à autre chose.

Les événements survenants au Québec sont déjà surmédiatisés avec la presse écrite, la radio et la télévision sans compter l’Internet.  Alors un joueur de moins fera du bien.

Oui je sais vous allez me dire la concentration de la presse, la manipulation de l’auditoire… c’est pas l’absence de TQS qui y changera grand chose.

La nouvelle qu’on peut lire dans le journal Le Soleil de ce matin, va dans le sens que TQS fermerait sa salle de nouvelles et c’est bien correct.

Les Esther Bégin et compagnie pourront se trouver un autre emploi sans problème.

Pour abolir les nouvelles, Remstar devra convaincre le CRTC de modifier sa licence d’exploitation, qui l’oblige à produire 14 heures d’information par semaine. La chose n’est pas impossible: Quebecor a fermé la salle des nouvelles de sa station torontoise Sun TV et cette station survie bien dans le monde télévisuel numérique.

TQS, qui diffuse présentement 28 heures d’information par semaine et pourrait réduire ce nombre graduellement en attendant d’obtenir l’accord du CRTC.

Chose certaine si un réseau de télévision ne peut pas survivre en tentant de faire mieux que les autres, il doit s’orienter sur les créneaux que les autres font moins bien, sinon c’est la fermeture définitive.

Je pense que les gens de Remstar font bien, TQS n’a jamais été capable de rivaliser avec les autres au point de vue des nouvelles.

Parcontre depuis la disparition des Nordiques, ce qui manque à TQS c’est du sport et voilà un volet très mal exploitée par les SRC-TVA.  Je comprends qu’il y a RDS qui fait bien en ce domaine au Québec surtout avec le hockey, le football et les nouvelles du sports mais justement TQS pourrait présenter des sports que RDS ne présente moins.  Déjà TQS a le débat #1 de gérants d’estrades avec 110%. 

Je pense que TQS doit présenter davantage de boxe, (difficile de faire pire que TVA-SRC là-dessus), de lutte, de sports extrême pour plaire aux jeunes, de volleyball de plage, de ski, il y a de l’avenir pour le sports à TQS et aussi pour le sport amateurs avec pourquoi pas des matchs de la LHJMQ, de sports universitaires, de volleyball de plage etc…

Je crois que les nouveaux proprios de TQS sont sur la bonne voie, en espérant que les cotes d’écoutes soit au rendez-vous.

En terminant quelqu’un chez Remstar a songé à changer le nom du réseau de TQS pour autre chose de plus vendeur et de moins associatifs à échecs financiers?

Bon succès!

La télé câblée et numérisée

Peuple à genoux devant sa télé, prévoyez des augmentations tarifaires pour les prochaines années. Actuellement en audience devant le CRTC, les bonzes de la télé privée demandent plus d’argent. Qui paiera? Oubliez le gouvernement, ce sera donc les consommateurs. Ne soyez pas surpris si d’ici 3 ans le tarif de base du câble augmente de 50%. Ne soyez pas surpris si le tarif de base pour la télé numérique augmente de 75 à 100% d’ici 3 ans et pareil pour le tarif de base de la télé satellite. D’autant plus que la plupart des diffuseurs veulent abandonner les ondes hertziennes au profit de la télé câblée.

Aussi, plutôt que de revoir la programmation et l’existence de nombreux nouveaux canaux qui ont vu le jour ces dernières années. Il semble que les diffuseurs préfèrent demander davantage d’argent plutôt que de fermer des canaux.

C’est dommage mais plutôt que de revoir leur méthode de gestion et leur méthode d’expansion, qui va sans dire est un échec pour plusieurs canaux (Canal Évasion pour ne nommer que celui- là), les diffuseurs compensent en demandant davantage d’argent.

Que TVA ne vienne pas me faire brailler. Star Académie est une vache à lait qui peut très bien financer des émissions moins rentables. Était-il nécessaire que Quebecor lance un LCN alors que nous avions RDI?

Que CTV ne vienne pas me faire brailler. CTV c’est Bell Globemedia, division de la très riche BCE. Aussi, Canadian Idol est à CTV ce que Star Académie est à TVA.

Que TQS ne vienne pas me faire brailler. Loft Story c’est payant et ça peut très bien financer des émissions moins rentables.

Le seul point où je donne raison aux diffuseurs privée est qu’il est vrai que la SRC/CBC ne devrait pas bénéficier davantage de publicités ou de rentrées d’argent, elle reçoit déjà un milliard par année du gouvernement fédéral. C’est suffisant mais elle n’a pas le choix si elle veut supporter des émissions qui ne rapporte pas ou presque. Je parle d’émission comme entre autre ‘Le jour du Seigneur’, aucune publicité pendant 60 minutes.

Mais je dois ajouter que plusieurs émissions produits pour le compte de TQS et TVA bénéficient de généreux crédits d’impôts de la part des gouvernements du Québec et du Canada.

Posez-vous la question. A-t-on vraiment besoin au Québec d’autant de chaînes de télés?

J’ai la télé numérique de Vidéotron avec le service de base et 20 chaînes à la carte. Ma blonde et moi avons de la misère à choisir 20 chaînes.

Après les RDS, Canal Z, Canal D, Mystère, Prise 2, TSN, Rogers Sportsnet, Food TV, Canal Vie, Fashion TV, on choisit quoi?

Je rêve qu’on paye pour les canaux que l’on choisit et uniquement pour le temps qu’on les écoute. Si pendant un mois je n’ouvre pas ma télé. Je veux payer 0$. Si j’écoute TVA, je veux qu’on me charge mettons 20 sous de l’heure. Si j’écoute RDS qu’on me charge disons 15 sous de l’heure. J’écoute le bulletin de 22h à TQS, pas on me charge 5 sous l’heure. On cumule et à la fin du mois je reçois une facture détaillée de ma consommation de télé. That’s it. Comme ma facture d’appels interurbain.

Actuellement sur le service de base il y a les canaux CPAC, L’Assemblée Nationale, Télé-Annonces, TVA Achats, le canal autochtones dont j’oublie le nom. J’en ai rien a foutre de ces canaux. J’aimerais choisir ce que je veux et qu’on ne m’impose aucun canal que je ne veux pas et que je paie seulement et uniquement pour ce que j’écoute.

Une petite note sur le téléphone. Ne soyez pas surpris si d’ici deux ou trois ans le CRTC permettra aux compagnies de téléphone de facturer les appels locaux. C’est vers ça qu’on s’en va.