Régis Labeaume un pur tata!

J’en avais entendu parler par la bande. Le voir au bulletin de nouvelles de 18h me l’a confirmé.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est un tata. Un imbécile pure laine.

Ces propos envers Alain Simard président de Spectra, organisateur des Francofolies de Montréal n’ont aucunement leurs places.

Labeaume est probablement le politicien le plus en vue au Québec après Jean Charest premier ministre du Québec et Gérald Tremblay maire de Montréal.

Un homme public comme Labeaume ne peut pas tenir de tels propos.

La ville de Québec a un mal engeulé comme maire. Ça n’a vraiment rien de rassurant pour cette ville.

On m’avait déjà parlé que certaines personnes de Québec avaient le complexe d’infériorité envers Montréal. Je croyais que c’était une sorte de rumeur. Bien ce soir aux bulletins de nouvelles, Régis Labeaume, m’a confirmé que ce complexe d’infériorité envers Montréal existe vraiment.

Quel tata!

Que les Francofolies de Montréal se tiennent en juin, en mars, en février, qu’est-ce que ça peut bien changer pour le Festival d’été de Québec et son petit maire? Le Festival d’été de Québec, depuis quelques années n’a comme gros noms que des chanteurs et groupes anglophones. Paul McCartney, Sting, Kiss… Ça chante pas fort en français ce monde là. En quoi les Francopholies peuvent nuire au Festival d’été ?

Justement le maire Labeaume, homme sans vision il le prouve d’après ses propos de ce soir qui confirme son raisonnement de cabochon, les Francofolies pourraient être la porte d’entrée au Québec des artistes de la Francophonie hors-québec qui seraient attirés par se produire à Montréal et ensuite à Québec au Festival d’été. L’inverse est moins attirant souvent mais commencé par la grande ville c’est toujours plaisant. Les Francofolies en juin serait un coup de marketing géant. Mais Labeaume en tata, ne le voit pas ainsi.

Quel petit maire. Quelle petite personne. Quel personnage grossier.

Quand Québec a fêté son 400e anniversaire l’an passé, est-ce que le maire de Montréal s’est objecté à toute festivité à Québec?

Quand Montréal va fêter son 375e anniversaire en 2017, est-ce qu’il faudra qu’alors le maire ou la mairesse de Montréal accorde à son homologue de Québec un droit de regard sur la programmation des festivités?

Si Régis Labeaume est réélu maire de Québec en novembre prochain, je vais me poser de sérieuses questions sur la population de la grande ville de Québec. Personnellement je voudrais pas d’un tata de la sorte pour diriger ma ville.

Réveillez-vous gens de Québec et sortez-moi ça sur la tête en novembre prochain. Vu de Montréal ça ne donne vraiment pas une bonne image à votre ville.

Même des excuses publiques du maire Labeaume ne me feraient pas changer d’idée sur le tata qu’il est.

Call TV, des fautes d’orthographes en direct

Les gagnants doivent appeler pour donner nom d’animal de 5 lettres.
La personne appelle et dit « Piton ».
L’animatrice n’est pas certaine si ça prend un H.
Quelques instants plus tard la régie confirme que ça prend un H.

La réalité est que ça s’écrit PYTHON. L’animatrice l’écrit au tableau mais le gagnant a son prix tout de même.

Quelle belle qualité de tv, n’est-ce pas?

Nicolas Sarkozy va décerner la Légion d’honneur à Jean Charest… pardon!!!

Les Français nous en ont passé une petite vite lundi.

Pendant que le monde entier avait les yeux tournés vers Washington alors que le lendemain le président élu Barack Obama accepterait de devenir le 44e président américain, le gouvernement de Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il donnerait la Légion d’honneur à Jean Charest.

Pardon!!!

Ai-je bien lu?

Oui Jean Charest va se voir décerner la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy le 2 février prochain à l’Élysée.

Ont déjà reçu cette honneur les premiers ministres du Québec suivants:  René Lévesque, Robert Bourassa (à titre posthume) et Lucien Bouchard.

Bon laissons la partisanerie politique de côté et analysons.

René Lévesque, oui il méritait pleinement cette honneur il a été un premier ministre rassembleur et a développer de grande chose.

Robert Bourassa, le père de la Baie-James et des jeux olympiques…

Lucien Bouchard, un gars qui a combattu même sur son lit gravement malade.  Il a insoufflé des tonnes de courage aux québécois.

Mais Jean Charest!?!!?!?

Qu’à fait Jean Charest pour mériter cet honneur?

RIEN.

Depuis quand qu’on donne un honneur en France à un premier ministre du Québec qui n’a rien fait?

À quoi on peut associer Jean Charest au Québec sinon à l’inertie?

Sous Jean Charest rien de bien grandiose a été accomplie au Québec.  Le CHUM correspond exactement à Jean Charest.  L’inertie totale.

Non vraiment à moins que les Français voulaient diminuer la valeur de cet honneur, je ne vois pas pourquoi on la décerne à Jean Charest.

En comparaison, loufoque mais ça en dit long, c’est un peu comme si la LNH remettait l’honneur du joueur le plus gentil homme à Georges Laraque.

Ça n’a aucun bon sens que Jean Charest reçoive cette honneur.  C’est une honte aux récipiendaires précédents.

Homophobie ou misohomo

Un peu de culture pour ceux qui se servent du mot « homophobie ».

La phobie, c’est la peur avec l’idée de fuite entre autre due à une panique.

Selon ceux qui utilisent le mot homophobie, ce mot signifierait détester les gays.

Pour détester, on a miso comme préfixe dans la langue française comme dans le mot misogyne : celui qui déteste les femmes.

Donc le mot approprié n’est pas homophobie car celui si selon ses racines linguistiques signifie avoir peur des homosexuels.

C’est le mot misohomo qui devrait être employé.

Il n’existe pas je le sais.

Mais bon sens ceux qui luttent contre la haine des gays si vous désirez réussir à vous faire comprendre utilisez le bon mot.  Misohomo serait plus juste et le mot est plus juste.

Le francophobe est celui qui a peur du français comme bien des immigrants au Canada.

Donc de grâce utiliser le bon mot avant d’en inventer un qui n’a pas la signification souhaitée comme dans le cas de homophobie qui signifie selon ses racines avoir peur des homosexuels et non les détester.