La grippe porcine… une autre affaire!

Bon bon bon une autre affaire pour faire peur au monde.

Évidemment les médias se sont emparés de la chose, cotes d’écoutes obligent.

La grippe porcine une autre affaire.

Il y a deux ans c’était la grippe aviaire voilà la grippe porcine.

Et pourtant depuis 10 ans, chaque jour dans le monde il y a plus de nouveau cas de SIDA que de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.

C’est rendu un fait divers.

Chaque jour dans le monde il y a plus de cas de suicides que de cas de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.  C’est aussi devenu un fait divers.

Je ne minise pas la grippe porcine, c’est effectivemment troublant.  Mais il y a aussi d’autres choses qui sont tout aussi troublantes dans nos vies quotidiennes et qui font plus de ravage.

Il faudrait conscientiser un peu là-dessus.

Ce n’est pas une maladie mais une mauvaise habitude mais savez-vous que c’est un fléau des plus importants en amérique du Nord.  La malnutrition.  Je ne parle pas ici que des gens peu fortunés mais du fléau qui afflige toutes les couches de la société.

La malnutrition est omniprésente.  Elle se développe en toute sorte de cancers ou d’allergies.

Les habitudes nutritives de plusieurs nord-américains laisse présager un fléau pas mal plus dommageable à long terme que le SIDA ou la grippe que vous voulez.

Mais bon la malnutrition ça ne boost pas les cotes d’écoutes des bulletins de nouvelles à TVA et à RDI… ça ne fait pas sensation aux alentours de la machine à café le lundi.

Il n y a pas personne qui dis le lundi matin à ses collègues de bureaux « ha moi je me suis mal nourri ce week-end… ».  Bien sûr que non.  On préfère parler des défaites du Canadien, de notre performance au golf, de la grippe porcine, de notre petit week-end dans un B&B  et du dernier modèle de robe ou de char… triste affaire!

Je déplore que trop souvent le gros bon sens et le journalisme ne vont pas de pair.  Maudit sensationalisme.

Ces journalistes devraient produire des textes pour davantage sensibiliser la population à la malnutrition que de leur faire peur avec la grippe porcine.

Qui s’ennuie de Paul Tracy?

Je pensais à cela ce matin en discutant avec un partenaire de golf.

Qui s’ennuie du pilote automobile Paul Tracy ?

Que devient ce pilote fougueux Ontarien ?

J’a ifait mes recherches.

Paul Tracy aura 40 ans au mois de décembre prochain et il est impliqué dans une compagnie de lunettes de soleil.

Il pilote en IndyCar, il a terminé 4e à la course d’Edmonton le 26 juillet dernier.  Tracy se cherche des commanditaires (un autre) pour reprendre un volant.

Ça serait beau de voir Tracy en Nascar Nationwide ou Sprint.

Natalie Gulbis. Tout le charme d’Anna Kournikova mais au golf

Non elle n’a pas encore posée nue dans une magazine simplement fait un calendrier avec FHM.

Natalie Gulbis est la Anna Kournikova du golf mais en mieux.

Pourquoi en mieux?  Parce qu’elle gagne ,elle, et le golf est son gagne pain et croyez-moi elle ne mange pas de pain noir, elle est assez talentueuse.

Elle est aussi animatrice du « Natalie Gulbis Show » sur les ondes de Golf Channel.  À écouter, c’est très intéressant, pas pour voir les courbes de miss Gulbis mais pour les gens qui participent à l’émission.

Bon je vais faire plaisir à mes lecteurs masculins voici une petite photo de miss Gulbis.

Le golf à son meilleur avec Tiger Woods

je sais vous trippez pas sur le golf à la télé, encore moins un samedi soir où il fait 25 degrés, chaud et humide et que le hockey est terminé.

Mais en direct ce soir sur les ondes de RDS on pouvait suivre Tiger Woods lors de sa 3e ronde de l’Omnium des États-Unis.

Avez-vous son coup magistral au 18e trou?  Un aigle de toute beauté.

Quel coup!  Un coup qui lui permet de prendre la tête de ce tournoi majeur.

Tiger Woods est selon moi le sportif professionnel le plus agréable à voir s’exécuter.

Quel joueur!  Que c’est beau et facile le golf avec Tiger Woods.

Le Canadien de Montréal, Youppi et ses fans, tous au golf!

Le Canadien de Montréal est éliminé, enfin Montréal peut s’attaquer à des activités plus intéressantes et à des projets plus rassembleurs.

C’était beau de voir les drapeaux du Canadien ici et là en ville.  Mais si seulement les gens mettaient autant d’énergie dans des projets plus utiles à notre société que d’encourager une équipe de hockey appartenant à un américain et pour laquelle une majorité de joueurs sont des européens et des américains. 

Pas un foutu francophone dans cette équipe avec un talent capable de mener l’équipe loin au printemps.  On est loin des années Guy Lafleur et encore plus loin des années Jean Béliveau et à des années lumières des années Mauriche Richard. 

Difficile de s’identifier à cette équipe.

Avec 15 ans sans Coupe Stanley, la plus longue disette de l’histoire de l’équipe, je ne comprends pas les Montréalais et les Québécois d’encourager la médiocrité autant.

Le Québécois francophone moyen encourage le Canadien, 15 ans sans Coupe Stanley, écoute TVA, un réseau qui nivelle la qualité télévisuelle par le bas, mange chez Valentine, achète du Made In China, achète des simili-Crocs fabriqué en Chine et vote pour Mario Dumont.

On va aller loin avec ça.

Heureusement avec la nouvelle saison, le bois mort du Canadien va se chercher un job ailleurs et l’équipe embauchera de nouveaux joueurs que j’espère francophones de chez nous.

Maintenant le Canadien éliminé vous pourrez vous adonner au golf.  Historiquement l’élimination du Canadien signifie l’ouverture officielle de la saison de golf au Québec.

Allez y c’est magnifique le golf comme sport.

Du hockey au golf en passant par le charme de Anna Kournikova et Natalie Gulbis

On ne s’étendera pas sur les performances des Canadiens de Montréal, le présent billet est plutôt pour vous parlez du golf… à la télé.

Plusieurs amateurs de sports cesseront graduellement de regarder le hockey au cours des deux prochains mois pour tranquillement se tourner vers le golf, sur le terrain ou à la télé.

Aimez-vous le golf à la télé?

Est-ce que vous trouvez ce sport intéressant pour ce qu’il est ou comme d’autres parce qu’ils vous aident dans votre sieste du dimanche après-midi avec la douce voix de Michel Lacroix.

Bien sûr Michel Lacroix, quand il décrit un tournoi de golf il n’a pas le même entrain que lorsqu’il est au Centre Bell et qu’il annonce « Le but du Canadien marqué par Alexxxxxxxxx Ko-va-lev ».

C’est évident c’est loin d’être la même chose.  En fait Michel Lacroix fait tellement bien son travail, qu’il est en studio, bien sûr dans les fameux locaux du Réseau du Studio, pardons, du Réseau du Sports, et qu’il parle tellement bas et grave qu’on a l’impression qu’il ne veut pas déranger les Tiger Woods, Phil Mickelson ou le controversé Vijay Singh en train d’effectuer un coup de départ ou un roulé important.  En fait, il me rappel Alain Goldberg le légendaire descripteur de patinage artistique à Radio-Canada.

Disons que Michel Lacroix comme descripteur de golf il est excellent et point de vue excitation on est loin de Serge Vleminckx et l’époque du mini-putt à RDS et son fameux « Biiiiiiirdie! » lorsque les participants tel que Carl Carmoni (en fait c’est le seul dont je me souviens) en réussissaient.

Pour revenir au golf à la télé, moi j’aime bien, surtout pour le côté technique.  Regardez jouer un Tiger Woods c’est aussi beau que de regardez un Roger Federer sur un court de tennis ou bien de regarder frapper Derek Jeter au baseball ou jadis de regarder l’éthiopien Kebede Balcha courir le marathon de Montréal.

Vraiment si vous désirez découvrir le golf, ça vaut la peine de l’écouter et peut-être que comme moi un jour vous serez abonné à Golf Channel.

Parcontre ce qui est un peu plus décevant c’est que RDS contrairement à Golf Channel ne présente pas beaucoup de golf féminin.  Depuis quelques années le golf féminin est devenu tout aussi intéressant à regarder que le tennis féminin.  Les Natalie Gulbis (très jolie dame faut le voir dans son calendrier), Annika Sorenstam, Michelle Wie, Paula Creamer, Karrie Webb, Cristie Kerr et compagnie sont des plus intéressantes à regarder et je parle ici de leur jeu et non de leur beauté physique comme dans le cas de Natalie Gulbis.  Contrairement à Anna Kournikova au tennis, Natalie Gulbis gagne des tournois pas encore autant que la grande Maria Sharapova au tennis. C’est la preuve que ces athlètes ne sont pas que belles mais savent également gagner.

Parlant de l’Américaine Natalie Gulbis, son émission à Golf Channel est des plus intéressantes.

En terminant si vous aimez le golf allez voir ce site pour un tirage de livrets Maxi Golf Extra.

Bonne chance et bon golf!