Le dernier Clara Morgane à votre jeune de 7 ans en cadeau

Acheteriez-vous le dernier DVD de la star porno Clara Morgane à votre jeune de 7 ans ?

Pourtant plusieurs parents viennent d’acheter pour Noël à leur jeune de 7 ans les jeux Grand Theft Auto IV, Call of Duty: Modern Warfare 2 et Left 4 Dead 2, classé M pour Mature ou si vous préférez pour 17 ans et plus.

Qu’on se comprennent, je n’offrirais pas un jeu vidéo ou un film classé 17 ans et + à mon filleul de 7 ans.  Même s’il me cassait les oreilles pour l’avoir je ne lui achèterais pas.  Si votre enfant vous cassait les oreilles pour avoir le dernier vidéo de Clara Morgane, lui achèteriez-vous?

Les parents ne veulent pas exposé et ce avec raison leur jeune de 7 ans à la sexualité explicite d’un film érotique format DVD mais ils leur achètent des jeux pour 17 ans et plus.

Allez comprendre cet illogisme.

Selon moi l’exposition des enfants à la violence de la télé et des jeux vidéos c’est aussi l’affaire des parents et non pas celle des gouvernements ou des professeurs.  Répétez après moi, « L’école n’est pas une garderie. ».  L’école est là pour instruire, les parents sont là pour éduquer et pour montrer le savoir vivre à leurs jeunes.

Je connais des gens de 40 ans qui sont très instruits mais qui socialement sont mésadaptés et ce à cause de la piètre éducation reçue des parents.  Jeunes ils ont été laissés à eux-même ou presque, les parents leur achetant à peu près n’importe quoi, trop souvent pas fait pour leurs jeunes, simplement pour acheter la paix.

Vous êtes-vous déjà demander quelles sont les conséquences à long terme d’exposé un jeune de 7 ans à autant de violence dans un jeu vidéo ?

Je crois que c’est irresponsable de la part des parents et ça devrait être même criminel d’acheter de tels jeux à ces enfants alors qu’ils sont classés pour 18 ans et plus.

Dans Grand Theft Auto IV on ne parle pas ici de censure convervatrice du mid-west américain mais d’une censure tout à fait logique de protéger nos jeunes pré-adolescent de cette violence gratuite et inutile.

Mais pourtant les parents s’acharnent et offre ça en cadeaux à leurs jeunes.  Laissez-les donc vivre leur enfance avec des jeux fait pour leur enfance.  À quoi bon les exposer si rapidement à une violence inutile et qui trop souvent ne réflète même pas celle qu’on retrouve dans notre société.  Désirez-vous qu’à 7 ans votre enfant soit déjà inconscient face à une violence exagérée ?  Comment pourra-t-il faire autrement plus tard que de banaliser la violence de notre société alors qu’il aura été exposé à la violence des jeux vidéos que vous lui achetez ?

Pourquoi maintenir une telle logique face aux jeux vidéos violents et ne pas tant qu’à y être leur offrir le dernier Clara Morgane ?

C’est là que je crois que bien des thérapies se perdent pour les parents.

Alors si vous n’offrez pas le dernier Clara Morgane à votre jeune de 7 ans, c’est peut-être parce que vous devez aussi respecter l’étiquette 18 ans et + sur les jeux vidéos.  Ces étiquettes sont là et ils doivent être respectés.  Le gouvernement vous suggère cette classification et c’est le choix logique de la respecter. Quand vous donnez un sirop pour le rhume à votre jeune, vous suivez la posologie, respectez-donc aussi les étiquettes de classification des jeux vidéos.

En terminant voici la classification des jeux vidéos au Canada.

Jeunes enfants Jeunes enfants : Le contenu convient aux enfants de 3 ans ou plus et ne comporte aucun élément susceptible de déplaire aux parents.
Pour tous Pour tous : Le contenu convient aux enfants de 6 ans ou plus. Ces jeux plairont à la plupart des gens. Ils peuvent comporter un peu de violence, des éléments d’espièglerie (humour burlesque) ou un langage familier.
10 ans et plus 10 ans et plus : Le contenu convient aux enfants de 10 ans ou plus. Ces jeux peuvent comporter plus de violence fantaisiste, légère ou sous forme de dessin animé. Ils peuvent aussi contenir un langage familier ou des thèmes peu suggestifs.
Adolescents Adolescents : Le contenu convient aux personnes de 13 ans ou plus. Ces titres peuvent comporter des éléments des catégories mentionnées plus haut avec un degré supérieur d’intensité dans la violence animée et réaliste. Le langage employé peut être également violent, cru, voire grossier, et les jeux peuvent contenir des scènes suggestives.
Jeunes adultes Jeunes adultes : Le contenu convient aux personnes de 17 ans ou plus. Ces produits peuvent contenir des scènes plus violentes et un langage plus vulgaire que les jeux de la catégorie « Adolescents ». De plus, ils peuvent comporter des scènes érotiques.
Adultes seulement Adultes seulement : Le contenu convient uniquement aux adultes. Ces produits peuvent comporter des scènes de violence ou de sexe très réalistes. Ces jeux ne devraient pas être vendus ou loués aux moins de 18 ans.
En attente de classement En attente de classement : Employé seulement pour le matériel publicitaire ou promotionnel conçu pour des jeux en attente d’une classification finale par le ESRB.
Notes descriptives Notes descriptives : Plus de 30 phrases standardisées qui précisent les critères qui ont motivé la classification du jeu.

Finalement, saviez-vous que les magasins à grande surface ne demandent pas de carte d’identifé pour vérifier l’âge des acheteurs d’un jeu vidéo classé M ou AO.  Dommage, très dommage même.

La grippe A H1N1, ok je veux bien mais la malnutrition elle ?

J’en ai marre des médias qui nous surmédiatisent au Québec.

Là c’est la grippe A H1N1.

Il y a tellement d’informations disponibles dans les médias sur cette grippe que je m’interroge sur la pertinence d’être  aussi surinformé.

Comme le disait si bien l’adage, parfois trop c’est comme pas assez.

Je vous prédis qu’il mourra moins de monde de la AH1N1 que de la grippe qu’on connaît année après année qu’on nomme influenza.  Non pas parce qu’on aura bien été informé et que plusieurs auront été se faire vacciner (vaccin inutile si vous voulez mon avis) mais parce que la paranoia s’est presque emparé des médias.

Savez-vous ce qui tue le plus de monde année après année au Québec depuis 20 ans ?

La malnutrition.  Les gens mangent tellement mal qu’ils en font du cholestérol, du diabète, ils développent des problèmes respiratoires, développent des cancers etc.. etc..

Je ne parle pas ici que de la malbouffe qu’on nous sert dans une chaîne de restauration rapide quelconque. Je parle d’être mal nourri au quotidien.

L’importance de bien manger et de faire de l’exercice est capital dans notre beau Québec.

C’est sur ce clou que le gouvernement devrait taper avec son gros marteau et non sur la anodine A H1N1.

Nos politiciens devraient montrer l’exemple.  Mais avez-vous vu la grosse face de nos premiers ministres Charest et Harper?  Pas de quoi montrer l’exemple à la population.  Même le politicien québécois ayant le plus d’amis sur Facebook, Denis Coderre, ne montre pas l’exemple.

C’est dommage mais l’alimentation est à la base de notre société et plus les québécoises et québécois s’alimenteront mal plus cela coûtera cher à notre système de santé.

Le festival Divers/Cité privé d’une subvention de 155 000$. Qui s’en plaint vraiment sauf les gays, politiciens et journalistes?

Le gouvernement fédéral prive le festival Divers/Cité de Montréal d’une subvention de 155 000$.

Sage décision si vous voulez mon avis.

Qui se plaint vraiment de cette coupure à part les gays et les quelques journalistes et politiciens qui veulent attirer l’attention sur eux?

En trame de fond, ce festival a un seul et unique but. Promouvoir la fierté gay.

Est-ce une valeur primordiale à promouvoir au sein de la nation canadienne?

Je ne crois pas.

D’autres festivals portent des valeurs qui sont davantage utiles à notre société et ceux-ci reçoivent des subventions avec raison.

Mais l’autre point que j’aimerais vous parlez.

Est-ce la destiné du gouvernement de subventionner des festivals en temps de récession?

Ma réponse est NON.

Si un festival n’arrivent pas à faire ses frais il n’y a pas raison d’être. On dirait que l’attitude des dirigeants de ses festivals est de se dire, si on ne réussit pas à convaincre des commanditaires majeures on va convaincre le gouvernement. L’échappatoire facile.

Le gouvernement n’est plus la banque à pitons du temps. Les institutions et infrastructures bâties par nos baby boomers n’ont plus d’argent et le gouvernement doit subvenir à leur restructuration, leurs rénovations.

Donc avant de gaspiller des millions dans des festivals, le gouvernement fédéral devrait assumer sa mission première. Créer un environnement de prospérité dans le pays.

Que ferez-vous partisans de ses festivals lorsque viendra la crise alimentaire et la crise immobilière au Canada?

Hier je me promenais sur la rue Sainte-Catherine Est près du Pont Jacques-Cartier. J’y ai vu quatre individus dormant sur le palier de commerces fermés. N’est-ce pas que des subventions fédérales pour loger ses gens seraient davantage bienvenues que pour subventionner un festival quelconque?

Maxime Bernier à la tête de l’ADQ… Julie Couillard ministre de la Justice, André Arthur ministre des Finances?

Je lisais dans La Presse que certains membres de l’ADQ voient Maxime Bernier à la tête de l’ADQ, bref celui qui remplacerait Mario Dumont.

J’ai ris sans bon sens quand j’ai lu ça.

Tiens pourquoi pas Julie Couillard ministre de la Justice et André Arthur ministre des Finances avenant une victoire majoritaire des adéquistes.  Tout un gouvernement n’est-ce pas?  On pourrait en rajouter mais bon…

Parlons plus sérieusement ici.

Si l’ADQ veut survivre elle doit changer son nom.  C’est quoi un adéquiste au sens politique.  Bon sens c’est rien.  En politique t’es libéral, conservateur, d’extrême gauche, d’extrême droite, socialiste, communiste ou bien créditiste (qui vit sur le crédit???).  Mais adéquiste, ça n’existe pas un adéquiste au sens politique.

Si l’ADQ veut survivre elle doit se nommer Parti Conservateur du Québec.

Parce que oui des conservateurs il y en a au Québec.  Ils ont été nombreux à élire Brian Mulroney sur la scène fédérale.  Ils ont été  jadis nombreux à élire des premier ministres québécois conservateurs, Pierre-Joseph Olivier Chauveau, Gédéon Ouimet, Joseph-Adolphe Chapleau, Joseph-Alfred Mousseau, John Jones Ross, Louis-Olivier Taillon, Charles-Eugène Boucher, Edmund James Flynn et même Jean Charest, un libéral, mais jadis un conservateur au niveau fédéral.

Alors pourquoi pas un retour au Parti Conservateur du Québec?

Sur la scène fédérale, si Stephen Harper le petit gars de Calgary aurait été, Stéphane Hardy le petit gars de Matane, il aurait été élu majoritaire.  Mais un anglais ça fait toujours peur aux québécois.

Maxime Bernier premier ministre du Québec à la tête du Parti Conservateur du Québec….  Pourquoi pas, après tout ça ne peut pas être pire que Jean Charest, premier ministre libéral, le roi de l’inertie.

Mais Mario Dumont premier ministre du Québec à la tête du Parti Conservateur du Québec, ça sonne aussi bien.  Mario Dumont devrait rester, sous une bannière conservatrice provinciale, ça infuserait du renouveau à son parti.

Jean Charest, une Légion d’honneur à 2,15 millions?

À moins que ce ne soit déjà fait, le premier ministre du Québec, Jean Charest recevra aujourd’hui du président Nicolas Sarkozy la Légion d’honneur et sera élevé au rang de Commandeur.

Pendant ce temps à Paris, on apprend ce matin de la bouche de Christine St-Pierre, ministre de la Culture et des Communications du Québec, que la province versera 2,15 millions supplémentaires par année pour financer TV5.

On peut donc facilement en conclure que la récompense de Jean Charest nous coûte au bas mot, 2,15 millions.

Pour la moitié de ce montant, j’aurais été prêt à acheter à Michou et Jean un Hummer ainsi que leur payer 2 semaines de vacances à Bora Bora ainsi qu’un an de poutine gratuite Chez Ashton pour que notre premier ministre garde ses formes rondelettes.

En terminant, je crois bien que les gens de Télé-Québec aurait apprécié eux aussi un 2,15 millions supplémentaires dans leur budget.

136 000$ de pension sans jamais avoir gouverné

Voilà le montant que Gilles Duceppe aura droit à sa pension s’il quitte la vie politique après le 1er janvier 2009.

Sans jamais même avoir été le chef d’État du Canada.

Aux Communes, tous les députés touchent un salaire annuel de 155 400 $. Les chefs de parti reçoivent un supplément de 52 900 $. Le salaire de M. Duceppe s’élève donc à 208 300 $.

Le ridicule de ce génreux programme de pension ne tue pas.

Paul Martin, qui a été député pendant 20 ans, ministe des Finances de 1993 à 2002 et premier ministre de 2003 à 2006 aura droit à une pension de 166 400$, à peine 30 000$ de plus que Gilles Duceppe.

Jean Chrétien a droit à une pension de quelque 165 000 $, a été député pendant 36 ans et premier ministre de 1993 à 2003.  Une pension à peine de 30 000$ de plus que Gilles Duceppe.

136 000$ pour ne jamais avoir eu le pouvoir c’est un beau montant de pension.

Beau montant en plus pour un chef qui prône l’indépendance du Québec.

Beau petit pléonasme politique ici.

Le Bloc n’a aucun pouvoir et coûte des millions aux contribuables Canadiens.

Sérieusement, il faudrait que quelqu’un ait les couilles de passer une loi qui dit qu’un parti politique fédéral doit élire des députés dans deux provinces pour avoir le droit de siéger au Parlement.

Le seul pouvoir que le Bloc peut avoir c’est de devenir l’opposition officielle ce qui encore une fois n’apporte aucun pouvoir.  Ou encore dans un gouvernement minoritaire, celui-ci a le pouvoir de renverser le gouvernement et de nous renvoyer en élections, élections qui coûte près d’un demi-milliard aux contribuables Canadiens.

On se dirige à nouveau vers un gouvernement minoritaire.  Au lieu d’avancer, le Canada fera encore du surplace le temps de la durée de ce gouvernement.

En terminant ceux qui chiâlent contre la baisses des montants alloués à la Culture… Une élection de moins au quatre ans ça fait un demi-milliard de plus de disponible pour la Culture.  Pensez-y!

1 milliard pour rénover le parlement à Ottawa

Vous avez entendu la nouvelle?

Ça coûtera 1 milliard rénover le parlement à Ottawa.

1 milliard!!!!

À Dubai ils sont en train de construire la plus haute tour à bureau au monde et ce ultra moderne au coût de 55 milliards.  Je pense que c’est une tour de 125 étages.

Ici on veut rénover le vieux parlement d’Ottawa pour 1 milliard.  N’aller pas me dire que le Parlement est 55 fois moins grand que la plus haute tour au monde.

Pour le même prix on aurait pas pu prendre un autre terrain et bâtir un parlement tout moderne?

1 milliard.  J’en reviens tout simplement pas.

Attractions hippiques. Quelles attractions?

On le sait tous, Attraction hippiques, la compagnie du sénateur Libéral Paul J. Massicotte (c’est le parti de Stéphane Dion ça), gérant les courses de chevaux sous harnais au Québec qui s’est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers, le 26 juin dernier.

Quand est-ce que quelqu’un au Québec va comprendre que ça intéresse personne ou presque des courses de chevaux avec le jockey assis derrière le cheval sur un boguey?

Ce qui intéresse le monde ce sont les courses avec le jockey sur le cheval.  Comme on retrouve aux États-Unis lors du Derby du Kentucky, du Preakness et du Belmont Stakes.

C’est ça qui est spectaculaire.  Pas regardez un jockey se faire tirer par un cheval.

À plusieurs reprises durant les dix dernières années je me suis rendu sur le site de l’Hippodrome de Montréal, à un époque parce que j’y travaillais pas loin et J’y allais lunché le midi et plus sporadiquement ces dernières années.

Oui c’est le fun la première fois, les enfants aiment ça pour les chevaux mais la course sous harnais est d’un ridicule. 

Je préférais regarder les courses ailleurs sur les grands écrans que les courses sous harnais.

Qulle décripitude qu’est le site de l’Hippodrome de Montréal.  Il faut se promener à l’intérieur pour comprendre le fiasco.

Un espace trop grand, mal organisé. 

Je ne dis pas d’abolir les courses sous harnais mais il serait possible de présenter les deux types de courses.  Avec le jockey dessus le cheval et l’autre moins attractive de toute évidence, avec le jockey derrière le cheval.

À Woodbine en banlieue de Toronto ils ont compris cela et ils présentent les deux types de courses.  Eux ils appellent ça le Thoroughbred (le jockey sur le cheval) et le Standarbred (le jockey se faisant tirer par le cheval).

Ça fonctionne très bien à Woodbine.

Pourquoi le Québec doit encore essayer de faire différent, échouer et passer encore une fois pour une belle bande de caves?

Imaginez un instant que le Canada développe lui aussi son Seattle Slew, son Seabiscut ou encore son Secretariat.

Imaginez un instant que le Canada ait sa prestigieuse Triple Couronne avec des courses à Montréal, Toronto et je ne sais pas quel autre endroit au Canada.

Imaginez un instant un site de course de chevaux (avec le jockey sur le cheval bon sens!) et un immense casino… un cirque… des salles de spectacles.

Wow!  Avec ça on se rapproche de la machine à imprimer de l’argent.  Machine tant convoitée par les gouvernements et le secteur privé.

Bien non ici au Québec, au lieu de rêver grand et de prendre les bonnes décisions, on privatise la gestion des courses de chevaux et on confie la gestion à la compagnie d’un sénateur.  On a vu ce que ça donne.  Quel gâchi!

Je  vous le dis, si le ridicule tuait, y’aurait bien du monde de mort au Québec.

Le festival Julie Couillard se poursuit

Deux pages dans La Presse d’aujourd’hui et il ne se passe pas un bulletin de nouvelle télévisé depuis 3 semaines sans qu’on parle d’elle.

Non mais deux pages pleines dans La Presse.  Ça commence vraiment à ressembler à une campagne de salissage du gouvernement conservateur.

Est-ce que Miss Couillard sera LA cause qui fera tomber le gouvernement conservateur?

Est-ce que les libéraux de fafane Dion sont prêts à aller en élection?  J’ai oui-dire tout mais pas ça dans le camp des libéraux fédéraux.  D’après moi une déconfiture des libéraux en élection et Stéphane devra se trouver un nouveau job.  Non mais avouez que le comportement des libéraux lors des votes en chambre me donne entièrement raison.  On préfère ne pas voter plutôt que de renverser le gouvernement et de risquer de perdre la face.  Vraiment on achète du temps emprunté du côté des libéraux.

Et si c’était les conservateurs qui avait orchestré la venue de madame Couillard dans l’entourage de Maxime Bernier afin de créer un faux scandale et d’essayer de gagner une majorité en élection face à un Stéphane Dion totalement oisif comme chef de l’opposition officielle?

Dois-je vous rappeler que les conservateurs de Stephen Harper ne peuvent pas déclencher d’élection avant la fin de leur mandat de 4 ans, nouvelle loi oblige?  Seul un renversement du gouvernement peut déclencher des élections au fédéral.

Non mais La Presse donne tellement d’importance à Julie Couillard que j’ai l’impression que si elle jouait au golf on nous la montrerait meilleure que Tiger Woods. 

Vraiment je pense qu’il faut prendre l’ampleur que La Presse donne à Julie Couillard avec un gros grain de sel.

C’est une tempête dans un verre d’eau tout cette histoire.

Le conflit Tibet – Chine est bien plus important que Julie Couillard.

Que nos athlètes se rendent aux jeux de Pékin, un pays communiste sans aucun droit de l’homme, en août prochain me questionne davantage que la présence de Julie Couillard dans l’entourage du ministre démissionnaire.