La grippe A H1N1, ok je veux bien mais la malnutrition elle ?

J’en ai marre des médias qui nous surmédiatisent au Québec.

Là c’est la grippe A H1N1.

Il y a tellement d’informations disponibles dans les médias sur cette grippe que je m’interroge sur la pertinence d’être  aussi surinformé.

Comme le disait si bien l’adage, parfois trop c’est comme pas assez.

Je vous prédis qu’il mourra moins de monde de la AH1N1 que de la grippe qu’on connaît année après année qu’on nomme influenza.  Non pas parce qu’on aura bien été informé et que plusieurs auront été se faire vacciner (vaccin inutile si vous voulez mon avis) mais parce que la paranoia s’est presque emparé des médias.

Savez-vous ce qui tue le plus de monde année après année au Québec depuis 20 ans ?

La malnutrition.  Les gens mangent tellement mal qu’ils en font du cholestérol, du diabète, ils développent des problèmes respiratoires, développent des cancers etc.. etc..

Je ne parle pas ici que de la malbouffe qu’on nous sert dans une chaîne de restauration rapide quelconque. Je parle d’être mal nourri au quotidien.

L’importance de bien manger et de faire de l’exercice est capital dans notre beau Québec.

C’est sur ce clou que le gouvernement devrait taper avec son gros marteau et non sur la anodine A H1N1.

Nos politiciens devraient montrer l’exemple.  Mais avez-vous vu la grosse face de nos premiers ministres Charest et Harper?  Pas de quoi montrer l’exemple à la population.  Même le politicien québécois ayant le plus d’amis sur Facebook, Denis Coderre, ne montre pas l’exemple.

C’est dommage mais l’alimentation est à la base de notre société et plus les québécoises et québécois s’alimenteront mal plus cela coûtera cher à notre système de santé.

La Presse cessera de publier son édition du dimanche

Dès la fin juillet le quotidien La Presse cessera de publier son édition du dimanche.

Cette décision ne me surprend aucunement.

Tout d’abord les coûts de productions d’un journal de nos jours et aussi le nombre de lecteurs.

Quel personne en bas de 35 ans lit encore La Presse le matin?

À Montréal ils sont nombreux à lire le petit journal Métro et 24 heures distribués dans le Métro.  Pourquoi liraient-il La Presse ?

Ils sont nombreux au travers le Québec à lire Cyberpresse et autres sources de nouvelles via l’Internet. 

J’ai personnellement déjà été abonné à La Presse.  Pourquoi ne le suis-je plus?  Cyberpresse m’offrait d’avoir toutes les nouvelles gratuitement.  Je lisais La Presse le lendemain matin et savait déjà presque tout.  Pourquoi aurais-je continuer mon abonnement ?

De plus, depuis quelques années La Presse semble prendre la tendance du sentionnalisme à la Journal de Montréal, ce qui ne plait pas à tout le monde.

Aussi La Presse prend toujours position pour les candidats et les gouvernements libéraux et semble vouloir faire un job de salissage sur les conservateurs et les péquistes, ce qui ne plaît pas à tout le monde non plus.

De plus trop souvent La Presse nous dit presque pour qui voter et nous prend pour des imbéciles.

Certaines personnes verraient La Presse cesser totalement de publier et ils seraient contents.

Je crois aussi qu’au Québec nous sommes innondés d’informations avec Internet, les quotidiens, la radio et la télévision.

Quel est la plus lente de ces quatres plateformes à nous donner de l’information?  Le journal.  C’est donc lui qui écope.