Critique de Lance et Compte saison 9. Des boules encore des boules.

Je me suis tapé tous les épisodes de Lance et Compte saison 9 en rafale via le club Illico.

Tout d’abord quelques remarques.  C’est toujours aussi bien filmé et Jacques Mercier n’a jamais été aussi chien. L’arbitre dans la LNI c’est rien à côté.

Aussi, Sarah Dagenais-Hakim crève l’écran dans son rôle de  Ilsa Trépanier en remplacement de Bianca Gervais qui jouait ce rôle auparavant.

La belle Lise Martin qui joue le rôle de l’épouse de Roma Gauthier, Kim Legendre, crève aussi l’écran.  On l’a mieux connu dans le rôle de Rose-Marie dans Virginie.  C’est un très beau retour à l’écran pour elle.  Les gars vont se régaler.

Toute une saison sans voir les jumeaux et l’épouse de Lulu… étrange. Je vous donne pas un gros scoop mais bon on a pas vu madame donné au suvant. Beaucoup moins d’acteurs qu’aupavarant.

De plus on voit que le budget de la série était petit, le National affronte toujours les mêmes équipes avec des chandails d’il y a 4-5 ans. Mais les seins dénudés sont encore au rendez-vous pour le régal des messieurs.

Sinon pour la série québécoise #1 de l’histoire de la télé québécoise,  quelques intrigues étaient bien ficelées mais parfois bâclées et avec dénouements prévisibles.

On assiste à de grands jeux de Marc Messier, Yvan Ponto , Carl Marotte et de Dave Morrissette malgré que le dernier épisode est vraiment trop faste.

Mais sinon, je crois sincèrement que Lance et Compte ça fait le tour et ça devrait se terminer là.  Sinon Pierre Lambert finira arrière grand-père un moment donné.

Ha oui, est-ce une bonne série ou pas? Je donne 5.5…. sur 10.  Y a trop de réchauffé genre un film les Boys 7.  Au moins les scénaristes n’ont pas développé une histoire à la Tiger Woods ou à la Alex Rodriguez.  La fin de la série, indique probablement que ça sera la fin définitive.

Je me posais la question, vu que Lance et Compte 9 risque d’arrivé au petit écran après les Fêtes ça fera quand même bizarre de voir le temps des fêtes dans Lance et Compte après que le vrai temps des fêtes soit passé.

 

 

Publicités

Les Boys sans Fern

Hier soir a Radio-Canada c’était la diffusion des deux premiers épisodes de la série 2 des Boys.
Le volubile Fern est mort, en tombant à se qu’on raconte dans un trou d’homme. Malheureusement il n’a pas apporté avec lui le personnage épais de Lisette. On a remplacé Fern par un Pierre Verville quasi nul si on compare à sa prestation dans Les Lavigueur. Pour le reste c’est presque du déjà vu. Méo le son coeur qui pompe l’huile sur la main. Mario qui déprime une fois de plus.

En plus d’avoir fait quatre films et une série télé voilà qu’on surétire la sauce avec une deuxième saison qui à mon avis n’a pas sa place.

À comparer à la dernière saison de Lance et Compte où la sauce est surétirée là aussi, les Boys ont moins de saveur.

Je pense que l’époque des séries télés sur le hockey a fait son temps au Québec.

Tout ce qui sort au cinéma et à la télé entourant le hockey a fait son temps. Quelqu’un a vu Slap Shot 3?
Bon sens enough is enough comme disent nos voisons anglophones.

Tant qu’il y aura des subventions pour financer ces séries, malheureusement les Boys 5 au cinéma et une série 3 pourraient voir le jour de même qu’un autre Lance et Compte.

Je suggère comme nom de prochain titre de film ou de série entourant le hockey: « La rondelle ». Une série télé ou un film sur la petite affaire noire qui voyage sur la patinoire. Ça ne pourrait pas être plus nulle que les deux premiers épisodes de Les Boys 2 ou de Slap Shot 3.

Si seulement il y avait un certain contrôle de la qualité avant de penser à verser ces subventions… Si seulement le ministre des Finances Flaherty réflichissait à couper les subventions à la culture avant de baisser les impôts.

Ces séries et ces films sur le hockey ne font que prouver que le hockey est gravement malade au Québec. Piètre qualité des séries, des films, de l’équipe (le Canadien de Montréal qui gagne pas depuis 1993), peu de joueur de la LHJMQ au championnat junior, une ligue Midget AAA qui se meurt, Benoît Brunet qui analyse le hockey du Canadien comme un match de ruelle devant sa maison… définitivement le hockey est gravement malade au Québec.

Qui de Réjean Tremblay, Marcel Aubut ou Alex Kovalev sauvera le hockey au Québec? À mon avis aucun de ces trois n’est en mesure de le faire.

Lance et compte: le grand duel

lance-et-compteAbonné de la télé numérique Illico, vous pouvez regarder les épisodes de la nouvelle série Lance et Compte: le grand duel, moyennant un coût de 4,99$ par bloc de trois épisodes.

Ce dimanche j’ai regardé les trois premiers épisodes et franchement, sans rien vous dévoilez, c’est très bien ficellé.

L’un des meilleurs lance et compte, déjà après le deuxième épisode on s’accorde et on en veut plus.

Nul été d’un dimanche de football à CBS/FOX/Sportsnet, de Laflaque et de Tout le monde en parle à Radio-Canada, j’aurais certainement tout écouter les épisodes en rafale du nouveau Lance et compte avec ma blonde.

Je vous recommande le visionnement par illico, sans publicité, c’est tout simplement génial.

De plus voir une série avant qu’elle soit diffusé grand public à TVA, je trouve cela très intéressant et j’espère qu’ils répèteront cela.

Bravo le consortium Québécor pour cette initiative.

Louis Morissette encore boycotté par TVA

Vous vous rappelez d’un certains sketch de fin d’année de Louis Morissette dans lequel il jouait Séraphin Péladeau.

Il en paie encore le prix.

Lance et Compte aura une suite, bien oui encore, et Louis Morissette a été refusé sur la liste des auditions.

TVA prétend que c’est parce Morissette jouera également dans C.A. à Radio-Canada.

Si vous voulez mon avis.  Morissette est barré du payroll de TVA pour les 10 prochaines années.  La prochaine fois qu’il voudra rire d’un bonze du média au Québec, il y pensera deux fois.

J’espère que d’autres humoristes feront de même, qu’ils réfléchiront.  Ce n’est pas parce que tu es humoriste que ça t’es permis d’être imbécile et rire de n’importe qui sans qu’on te critique et que tu n’aies pas de conséquences.  TVA appartient à Québécor dont l’actionnaire principal est Pierre-Karl Péladeau.  Je pense que ça lui donne droit de faire ce qu’il veut avec son réseau de télé.  Après tout le gouvernement canadien fait bien ce qu’il veut avec Radio-Canada.

De plus je pense aussi que si Morissette n’était pas associé à Véronique Cloutier, figure de Radio-Canada, cela l’aiderait davantage a perçé à TVA.  Radio-Canada, la télé qui a les poches pleines grâce aux contribuables est la grand compétitrice de TVA qui a les poches équivalantes à ce que Pierre-Karl veut donner.

Pour le prochain Lance et Compte, ça promet, je pense que si c’est bien ficellé, ça sera l’une des meilleurs cuvées de cette série.  La thématique sera la rivalité Montréal – Québec.  Je vois déjà d’ici des engueulades à ne plus finir entre les entraîneurs Marc Gagnon (Marc Messier) et Jacques Mercier (Yvon Ponton). 

Vraiment ça promet.

Lance et compte

Image Lance et Compte (Jacques Mercier)
Pour les abonnés d’Illico de Vidéotron, il est possible de visionner tout à fait gratuitement les épisodes de Lance et Compte série 1, série 2 et série 3. Quels bons souvenirs de revoir Carl Marotte (Pierre Lambert) il y a 18 ans avec Marina Orsini (Suzie Lambert), Yvan Ponton (Jacques Mercier), Marc Messier (Marc Gagnon), Michel Forget (Gilles Guilbault), Michel Daigle (Nounou), Denis Bouchard (Lulu), Robert Marien (Robert Martin), Macha Méril (Maroussia Lambert), France Zobda (Dr. Lucie Baptiste), Pierre Chagnon (Albert Simard), Sylvie Bourque (Linda Hébert), Annette Garand (Maryse Couture), et plusieurs autres.

C’était donc bon Lance et Compte. Yvan Ponton avait vraiment la tête de l’emploi, la tête à claque d’un coach sévère mais juste tout comme il avait la tête à claque de l’arbitre dans la Ligue Nationale d’Improvisation.