Le sens de l’humour ou plutôt THE NAVET

Vous souvenez-vous du film Angelo, Fredo et Roméo sorti en 1996 et dans lequel Benoît Brière était l’une des trois têtes d’affiche.

Ce film est coté 1,7 / 10 sur le site Internet imdb et c’est probablement l’un des plus mauvais films que le cinéma québécois a produit.

Bien maintenant, Benoît Brière pourra se vanter d’avoir tenu un des rôles principal dans un autre navet, Le sens de l’humour, celui-ci.

Le film est d’une nullité incroyable.  Quand je vais au cinéma et que je sais qu’un film aura comme principales vedettes l’un des meilleurs humoristes au Québec (Louis-José Houde) et un des plus grand acteur que le Québec ait connu (Michel Côté), je m’attends à ce que ça soit bon et drôle.

En vacances, reposé, avec le goût de me détendre davantage et de rire, je suis allé voir le film cet après-midi  (jeudi) dans un cinéma où nous étions que neuf dans la salle, lendemain de première.  Aie, ça augure mal que je me dis, après je pense aussi que dehors il fait 26 degrés et super beau.

Après 20 minutes que le film est commencé, j’ai ri qu’une fois et du bout des lèvres.  J’aperçois un couple qui quitte la salle.  Nous y sommes plus que sept.

Le film est tout un navet.  Rien mais réellement rien de drôle ou presque.

Je donne à ce film un 3/10 à cause de Louis-José Houde.  Sans sa présence, je donnerais à ce film un 1,5.  Benoît Brière est d’une platitude extrême, Michel Côté… ouf, à peine mieux que Brière.

Benoît Brière devrait oublier la comédie au cinéma, définitivement ce film est sa sortie, tel un joueur de hockey qu’un entraîneur assois sur le banc durant toute la deuxième et la troisième période.

Quant à Michel Côté, bien son rôle n’était pas vraiment d’être drôle, il l’a bien réussi.  Louis-José House a été plus qu’ordinaire.

Cette fois-ci, le réalisateur, Émile Gaudreault s’est planté et pas à peu prêt.

Bref ne gaspillez pas votre argent pour aller voir ce film au cinéma, payez vous 8$ de chocolat chez Laura Secord, ça sera meilleur.  Attendez deux ans, le navet va passer à la télé et vous pourrez l’enregistrer et le regarder sur le FF en moins de trente minutes et ça si vous êtes patient.  Après avoir vu le film vous vous direz alors que vous n’avez pas manquer grand chose.

Parlant de gaspillage, le gouvernement du Québec a encore gaspillé des fonds pour subventionner un autre navet du cinéma québécois.  Faudrait que ce gaspillage de fonds publics finissent un jour.

DVD, le livre de Julie Couillard, autographes et tv à tubes vaudront chers dans 10 ans?

Vous savez les collectionneurs collectionnent à peu près n’importe quoi.

On peut déjà prévoir qu’en 2012 les collectionneurs s’arracheront les télé à tubes, surtout à roulettes alors qu’on sera davantage dans un monde de Plasma et LCD en terme de télévision.

Que vaudra le livre de Julie Couillard en 2012?  Aura-t-elle fait encore les manchettes avec un autre scandale ou un nouveau livre?  D’après moi on pourra se procurer son livre pour moins de 3$ chez les revendeurs de livres usagés de la province.

Plusieurs DVD seront des pièces de collections surtout si un nouveau format voit le jour d’ici là et envoie le format DVD actuel aux oubliettes.

Il a fort à parier qu’on retrouvera au Tigre Géant des DVD à moins de 4,99$ d’après moi même le Dollorama en vendra pour 1$.

Ce qui aura toujours la cote côté collectionneurs seront les items autographiés.  Que ce soit par Madonna, Céline Dion, Paris Hilton, Bill Clinton, Alex Kovalev, Jacques Villeneuve, Karine Vanasse, Laure Manadou, Laurence Leboeuf, Jeffrey Loria,  Danica Patrick,  Corey Hart, Elisabetta, Anne-Marie Losique, Garou, Louis-José Houde ou autres, les items autographiés auront toujours la cote en 2012 et même longtemps après la fin du monde que plusieurs prévoient pour cette année là.

Il existe sur Internet de nombreux sites où vous pouvez acheter et échanger des items à collectionner que ce soit des sites d’enchères comme eBay ou des communautés virtuelles spécialisées pour collectionneurs comme Active Collectors ou pour grand public tel que Facebook ou MonPerso.

Internet a été accueilli avec joie par les collectionneurs il y a quelques années car celui-ci les aide grandement à se procurer, vendre et échanger des items entre collectionneurs de par le monde.

Chose certaines collectionneur est probablement le plus vieux hobby du monde.

La méthode « PC » maintenant appliquée à d’autres industries

Ceux qui comme moi suivent l’informatiques depuis plus de 25 ans savent que le prix des ordinateurs a baissé radicalement mais qu’à l’inverse le prix des logiciels a monté en flèche.

Il semble maintenant que la méthode que j’appelle « PC » inventée selon moi par Wintel (Microsoft – Intel), soit vendre l’ordinateur le moins cher possible, mais augmenter au max le prix de ce qui le nourrie, les logiciels, veule s’appliquer à d’autres industries.

Ainsi de plus en plus de fabricants automobiles vendront dans le futur des véhicules sous la barre des 10 000$. Mais l’essence qui sert à nourrir l’automobile deviendra probablement de plus en plus dispendieuse. Au Canada, le prix du litre d’essence à 2$ sera probablement chose atteinte vers 2012.

L’industrie musicale a depuis quelques années fait un mouvement similaire dans d’autres proportions et ausso pour d’autres raisons. Ainsi le prix des albums des artistes baissent à vue d’oeil, sans compter ceux qui téléchargent illégalement gratuitement, mais avez-vous vu monté en flèche le prix des spectacles? Aie aie aie! Dans le temps, je parle des années 80, voir un bon show au forum ou dans votre salle de spectacle populaire local c’était quoi de 10 à 25$? Pour les mêmes places aujourd’hui, au Centre Bell pour un artiste de renommée internationale tel que Billy Joel, le billet les billets varient de 65$ à 149$.

Vous voulez voir Santana, le bon vieux Carlos est peut-être moins gourmand, mais il demande tout de même 45 à 75$ par billet.

Bon d’accord je vous entend dire « oui mais le Forum n’avait rien à voir avec la qualité de salle qu’est le Centre Bell ».

Ok, vous avez un point.

Allons voir du côté des régions alors ou les salles n’ont pas dramatiquement changé si on compare le Forum et le Centre Bell.

Sherbrooke, salle Maurice O’Bready, voir Kevin Parent, 32,50$. Sylvain Cossette, 36,50$

Richard Desjardins au Grand Théâtre de Québec de 31$ à 41$

À l’étoile du quartier Dix-30, voir Robert Charlebois coûte de 20$ à 65$.

Zachary Richard au Cégep Lévis-Lauzon… 38$

Et le comble, voir Renée Martel en spectacle à Saint-Hyacintee coûte 34$.

Ça n’a pas de bon sens. Écoutez, un couple, amateur de Renée Martel, ne s’en sort pas en bas de 70$ pour son spectacle.
Voir Zachary Richard vous coûte par couple 80$.

Ça c’est en région et sans compter les frais de réseaux pour l’achat des billets.

Toutes taxes et frais divers inclus, j’ai payé 36$ pour deux billets à la fin des années 80 pour voir le groupe québécois The Box en région. C’était le groupe de l’heure au Québec et j’ai payé 36$. Imaginez aujourd’hui ce que cette paire de billets m’aurait coûté. Au jeu des devinettes j’y vais pour 100$. RIDICULE avouez-le.

Pour voir Billy Joel au Centre Bell, un couple devra débourser au minimum 150$ ce qui inclus une paire de billet à 65$ chacun et le stationnement à 15$. Évidemment s’ils ont des enfants on parle aussi du prix de la gardienne qui ne vous coûtera pas 7$, les CPE et garderie étant closes le soir. Je ne tiens pas compte non plus du prix du resto auparavant.

Bientôt les artistes musicaux vont donner leur album mais le prix pour les voir en salles monteront encore en flèche.

Même certains sites permettent de télécharger des albums complets pour une fraction du prix en magasin. Est-ce légal? Là je l’ignore. Mais de voir un tel site avec une extension .RU, .CN ou .ATH.CX me laisse douter des bonnes intentions du ou des propriétaires de ces sites, surtout pour le .ATH.CX.

Revenons aux prix exhorbitants demandés pour un billet en salle. Quand on y pense il faut tout de même que les artites musicaux gagnent leur vie à quelque part. Voilà dans ce cas-ci où aura mené l’industrie des l’original Napster et de ses dérivés par la suite qui permettent le téléchargement gratuit de musique.

Pas besoin de police pour attraper les fautifs qui téléchargent de la musique illégalement, l’industrie musicale se charge très bien faire payer tout le monde. Une minorité de gens téléchargent illégalement de la musique mais c’est toute une société qui paie.

La même chose s’applique aussi aux billets de cinéma. Allez voir un bon film le vendredi soir coûte au minimum 25$ par couple et que pour les billets. Ce n’est pas pour rien que certains attendent la sortie du DVD qui leur coûtera le même prix a sa date de disponibilité.

À une inflation du prix des billets de spectacles et ce pas juste musicaux, mais il y’aura toujours des gens à qui cela profitera davantage qu’aux autres. On a qu’à penser aux humorites. Voir Michel Courtemanche en 1990 coûtait 10 à 20$ dans une salle en région. Aujourd’hui voir Martin Matte coûte 47$, Louis-José Houde 52$.

Je ne crois pas que l’humoriste soit lésé autant que les artistes musicaux par l’industrie du téléchargement gratuit ou illégal. Il ne fait donc que profiter de l’inflation des billets de spectacles pour s’en mettre plein les poches. Cela est sans compter la sortie DVD de leur spectacle qui se vend très bien aussi.

Nul besoin de vous dire que plusieurs humorites sont millionnaires, ou presque.

Non mais faites le calcul pour Martin Matte. Spectacle très populaire, publicités de Honda et sortie de spectacles sur DVD… allô le fric et tant mieux pour lui et tout les autres. Mais n’allez pas croire que les humoristes populaires ne sont pas millionnaires ou pas loin. Croire le contraire serait vous laissez leurrer à moins qu’ils soient tous des dépensiers compulsifs… là je l’ignore, mais on le sait tous dans le cas de Jean-Marc Parent et ça c’est un autre débat.

L’humour en spectacles, en DVD, sur CD et à la télé aura généré sont lot de millionnaires au Québec. Allez demander aux Guy A. Lepage, Martin Matte, Louis-José Houde, Michel Barrette, Yvon Deschamps et Patrick Huard, pour ne nommez qu’eux, de vous prouvez le contraire. Encore une fois c’est tant mieux pour eux.

Pour revenir aux PC… observez une industrie toute près de l’ordinateur et combien pratique. Aujourd’hui une bonne imprimante à jet d’encre coûte 60$. Allez voir le prix des cartouches maintenant.

Voilà, on donne presque l’outil mais l’essence pour s’en servir coûte une fortune.

C’est ça la méthode « PC » qui s’applique malheureusement de plus en plus à d’autres secteurs.

Le jour où le prix des télés sera ridiculement bas, disons une 26 pouces LCD pour 200$, vous verrez le prix du câble et du satellite monter en flèche. Bien oui une télé à 200$ mais 90$ par mois pour l’alimenter adéquatement en chaînes télé.

Ne riez pas trop, ce jour est proche.

Le 29e gala de l’ADISQ. Louis-José Houde pissant.

C’est un gala de l’industrie du disque mais Louis-José Houde a été pissant de rire.  Son numéro sur la « bacaisse » française Diam’s était à tordre de rire.

L’animateur a passé un message très clair sur le phénomène Youtube.  Pourquoi y laisser ses extraits vidéos gratuitement sur ce site dont une multinationale empoche des millions en profits sur votre dos.

Pour le reste ça démeure un gala. On peut être en accord ou en désaccord avec le choix des gagnants.  Dans le fond ça change quoi dans nos vies qui gagne?

Je souhaite de tout mon coeur que Louis-José Houde puisse animer le 30e et qu’on lui donne carte blanche.  Pas de fla fla à inviter les anciens animateurs du gala pour le 30e anniversaire ou autre truc dans le genre. 

Il y a tellement de galas au Québec, celui là je l’écoute en parti à cause de l’animateur qui est très vite sur la gachette à jokes.

DVD de Louis-José Houde


La semaine dernière j’ai acheté le DVD de Louis-José Houde. C’est un peu à reculons que j’ai acheté le DVD de cet homme qui parle plus vite que son ombre mais c’est aussi pour faire plaisir à ma blonde qui l’aime bien que je l’ai acheté.

Donc vendredi soir dernier nous avons écouté le spectacle sur le DVD. C’était très drôle. Franchement là, pour moins de 30$ et ce dans le confort de votre salon, vous riez pendant une bonne heure et demie.

Ce samedi soir nous avons écouté l’autre DVD, entre autre des moments de Louis-José en tournée. C’est moins drôle que le spectacle mais l’humour y est plus spontané. On peut découvrir que Louis-José est un naturel avec la réplique humoristique facile.

Bravo, j’ai bien aimé, Louis-José est très drôle c’est un bout en train naturel qui va chercher dans des sujets presque jamais abordés par d’autres humoristes.

Ce soir il anime le gala de l’ADISQ, je lui souhaite bonne chance, dans le fond quand on y pense comme il faut, il ne peut pas faire pire que l’imbécile à Guy Arrogant Lepage.