Chantier, Jean-Guy, tricoter et solo de flûte. Du sexe dans un conseil d’administration?

Voilà je viens de terminer les deux premières saisons de la série Conseil d’Administration diffusé à Radio-Canada ces dernières années et produit par Novem de Véronique Cloutier.

C’est scénarisé par Louis Morissette et bien franchement j’ai aimé.

En gros je vous résume.  Quatres bons amis, deux gars, deux filles, diplômés de l’école des affaires depuis une dizaine d’année se rencontre régulièrement ce qu’ils appellent leur conseil d’aministration.

Les sujets du conseil d’administration?  Le quotidien de leurs vies amoureuses.

Les amis sont Jean-Michel, le célibataire invétéré joué par Louis Morrissette.

Yannick, le co-loc du célibataire invétéré, le grand et gros de service joué par Antoine Bertrand.

Maude la célibataire invétérée qui veut un chum à tout prix mais dont ça ne fonctionne jamais joué par Sophie Bourgeois.

Finalement Sarah, joué par la toujours très belle, Isabelle Blais.  Sarah c’est la fille en couple, un peu quétaine et matante qui habite la banlieue.

Évidemment les sujets de discussions tournent souvent autour des vies amoureuses des amis et souvent de sexe avec leur langage bien particulier.

Tricoter signifie baiser. 

Solo de flûte signifie une fellation. 

Chantier signifie le sexe féminin. 

Jean-Guy signifie le sexe masculin

etc…

Les personnages principaux y sont très attachants.

C’est bon cette série, si rares sont les bonnes séries québécoies.

Bravo!

Louis Morissette encore boycotté par TVA

Vous vous rappelez d’un certains sketch de fin d’année de Louis Morissette dans lequel il jouait Séraphin Péladeau.

Il en paie encore le prix.

Lance et Compte aura une suite, bien oui encore, et Louis Morissette a été refusé sur la liste des auditions.

TVA prétend que c’est parce Morissette jouera également dans C.A. à Radio-Canada.

Si vous voulez mon avis.  Morissette est barré du payroll de TVA pour les 10 prochaines années.  La prochaine fois qu’il voudra rire d’un bonze du média au Québec, il y pensera deux fois.

J’espère que d’autres humoristes feront de même, qu’ils réfléchiront.  Ce n’est pas parce que tu es humoriste que ça t’es permis d’être imbécile et rire de n’importe qui sans qu’on te critique et que tu n’aies pas de conséquences.  TVA appartient à Québécor dont l’actionnaire principal est Pierre-Karl Péladeau.  Je pense que ça lui donne droit de faire ce qu’il veut avec son réseau de télé.  Après tout le gouvernement canadien fait bien ce qu’il veut avec Radio-Canada.

De plus je pense aussi que si Morissette n’était pas associé à Véronique Cloutier, figure de Radio-Canada, cela l’aiderait davantage a perçé à TVA.  Radio-Canada, la télé qui a les poches pleines grâce aux contribuables est la grand compétitrice de TVA qui a les poches équivalantes à ce que Pierre-Karl veut donner.

Pour le prochain Lance et Compte, ça promet, je pense que si c’est bien ficellé, ça sera l’une des meilleurs cuvées de cette série.  La thématique sera la rivalité Montréal – Québec.  Je vois déjà d’ici des engueulades à ne plus finir entre les entraîneurs Marc Gagnon (Marc Messier) et Jacques Mercier (Yvon Ponton). 

Vraiment ça promet.