Que le maire Labeaume aille au diable avec son nouveau Colisée !

Tantôt au Téléjournal, j’ai vu monsieur Régis Labeaume être outré des résultats du sondage Léger Marketing qui conclue qu’une majorité de québécois est contre le financement public pour la construction d’un Colisée à Québec.

Monsieur le maire est choqué qu’on ait pas demandé aux québécois si le gouvernement devait payer pour la salle de l’OSM.  L’OSM ce n’est pas 400 millions monsieur Labeaume et l’OSM c’est éducatif et culturel.  Alors qu’un Colisée, le but ultime c’est d’y faire patiner une bande de millionnaieres venus de Finlande, de Russie, de la Suède, de la Slovaquie ou des États-Unis.

Monsieur Labeaume souffre d’un grand complexe, celui de vouloir se comparer avec Montréal LA métropole du Québec.

Labeaume devrait comparer sa ville à celle de Longueuil ou Laval qui ont une taille en population plus près de la sienne et si ça continue la dépasseront car ces deux villes sont très dynamiques économiquement parlant.

En population la ville de Montréal c’est le double de celle de Québec.

C’est donc normal que la ville de Montréal recoive de fonds publics largement davantage que la ville de Québec.

Québec a eu sa juste part de fonds publics avec son 400e anniversaire.  Le petit bougre de maire l’a vite oublié.

Le petit poltron de maire a aussi oublié qu’une grande somme d’argent provenant de fonds publics est versé à la ville de Québec à chaque année et fait virer l’activité économique de sa ville.  Soit le salaire des dizaines de milliers d’employés de l’État (fonctionnaires et professionnels) qui travaillent dans les ministères et organismes du gouvernement du Québec dans des bureaux qui ont pignon sur rue dans la Ville de Québec.  On parle ici de plusieurs milliards de dollars en salaires et des centaines de millions en contrat aux consultants du secteur privé.

Comme il aime se comparer avec Montréal, probablement par simple complexe d’infériorité, il faudrait lui demander en proportion combien l’économie de Montréal reçoit-elle de ces salaires versés par l’État à ses employés de sa fonction publique ?  La réponse est très peu.  Environ 15% tout au plus du personnel des ministères et organismes de la fonction publique québécoise est établi à Montréal.

De plus si Labeaume veut se comparer avec Montréal qu’il compare les pommes avec les pommes.  Il s’est construit à Montréal un amphithéatre haut de gamme financé largement par des fonds privés, appellé autrefois Centre Molson, devenu depuis le Centre Bell.  À Québec, combien de fonds privés seront investis dans la consruction d’un nouveau Colisée ?  Pourquoi la Ville de Québec doit-elle quêter de l’argent alors que Montréal n’a pas eu besoin de le faire pour un nouveau domicile pour le Canadien ?

À quoi bon vouloir réparer les pots cassés d’autrefois de l’ex-mairesse de Sainte-Foy Andrée Boucher, qui s’était farouchement opposé à ce que le secteur public verse des fonds pour construire un nouveau Colisée aux Nordiques et ce bien avant qu’ils déménagent au Colorado.

Pourquoi monsieur le maire, un nouveau Colisée, ce qui  n’était pas viable et loufoque en 1994 l’est tout à coup en 2010 ?

Avant qu’ils ne soient déménagés au Colorado, le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard a dit non à Marcel Aubut pour un nouveau Colisée pour ses Nordiques.  Pourquoi Jean Charest, 15 ans plus tard et avec des finances encore plus mal en point pour la province, a été mou face au maire de Québec ?

Dans le fond, que le maire Labeaume aille au diable avec son nouveau Colisée.  En cette période de déficits fédéral et provincial, sa demande est à côté de la trac et pas à peu près. Qu’il aille aussi au diable avec ses projets de jeux olympiques d’hiver, les québécois ont assé payé pour le déficit des jeux de Montréal en 1976.  J’imagine que monsieur Labeaume aimerait faire un déficit olympique comparable, pour la postérité.

J’espère que le gouvernement conservateur tiendra son bout et dira NON à ce projet absurde et que Labeaume en petit opportuniste qu’il est, prendra son trou.

Le contribuable québécois est saigné à blanc.

C’est ça que le maire de Québec doit comprendre du sondage des résultats du sondage Léger Marketing.

Le maire de Montréal, Gérald Tremblay en visite à Haïti. Mais pourquoi donc?

Quelqu’un peut me dire pourquoi le maire de Montréal est allé en visite à Haïti ?

Les contribuables de Montréal ont-ils eu à payer pour son déplacement ?

S’il s’est rendu à Haïti, va-t-il se rendre au Chili, en Turquie, région aussi frappé récemment par des tremblements de terre ?

Expliquez-moi sa présence là-bas quelqu’un.

Car pour moi le maire à de la misère à gérer sa ville, que fait-il donc là-bas ?

30e meurtre de l’année sur le territoire du SPVM

J’apprends ce matin via mon téléviseur que hier soir un 30e meurtre a été perpétré sur le territoire de l’Île de Montréal.

Vous me diriez que c’est 30 meurtres de trop et vous auriez raison.

Je tiens par contre à souligner que c’est 50% meurtres de moins par année qu’il y a quelques années à Montréal.

Par exemple, en 2001, il y a eu 51 meurtres sur le territoire du SPVM.

Seulement 30 jusqu’ici à Montréal en 2009 et nous sommes le 21 décembre.

Vraiment on peut dire que Montréal, côté homicide, est beaucoup plus sécuritaire qu’il y a quelques années.  Là où la police de Montréal est moins efficace par contre c’est sur le côté réseau routier où parfois on se demande si ce n’est pas de l’acharnement côté contraventions.

Il y a plusieurs endroits dans la métropole qui sont devenus de véritables pièces à contraventions.  Les policiers vous attendent même debout dans la rue pour vous arrêtez et émettre le billet de contraventions.

De ce côté le SPVM a beaucoup à améliorer.

Pas de changement de maire à Montréal… les Montréalais ignorent la corruption et les cols bleus qui se la coule douce

C’est vraiment incroyable comment parfois les choses vont dans un drôle de sens.

Je le constate ce soir aux regardant les résultats des élections de la mairie de Montréal à la télé.

Ainsi le maire sortant de Montréal Gérald Tremblay est réélu maire de Montréal.

Les citoyens de Montréal ont ignoré la corruption qui se passe à la mairie.

Que c’est beau la politique !

Avec Tremblay, Montréal sera dans un bourbier pour encore quatre ans.  Surtout que le maire Tremblay s’apprêterait en secret à augmenter le compte de taxes des Montréalais de l’ordre de 16% à 20% pour les quatres prochaines années.
De quoi agrandir les banlieues.

Définitivement avec Tremblay le coût de la vie à Montréal ne stagnera pas mais montera en flèche.

Ça serait intéressant aussi que le maire fasse travailler un peu plus fort ses cols bleus.

Regardez les photos ci-jointes prisent cet été.

col-bleu-mtl-001col-bleu-mtl-002

Allégations de corruption – Benoît Labonté rompt le silence à Radio-Canada

Que pensez-vous de l’entrevue concernant les allégations de corruption à l’hôtel de ville de Montréal que Benoît Labonté a accordé hier à Radio-Canada ?

C’est tout le monde politique dui Québec qui est ébranlé ce matin.

Est-ce que le maire en place Gérald Tremblay doit démissionner ?

Est-ce que la ville de Montréal doit être mise en tutelle ?

Est-ce que l’élection à la mairie de Montréal doit être annulée par le directeur général des élections ?

Est-ce qu’une commission d’enquête doit débuter ?

J’ai hâte de vous lire.

Régis Labeaume un pur tata!

J’en avais entendu parler par la bande. Le voir au bulletin de nouvelles de 18h me l’a confirmé.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, est un tata. Un imbécile pure laine.

Ces propos envers Alain Simard président de Spectra, organisateur des Francofolies de Montréal n’ont aucunement leurs places.

Labeaume est probablement le politicien le plus en vue au Québec après Jean Charest premier ministre du Québec et Gérald Tremblay maire de Montréal.

Un homme public comme Labeaume ne peut pas tenir de tels propos.

La ville de Québec a un mal engeulé comme maire. Ça n’a vraiment rien de rassurant pour cette ville.

On m’avait déjà parlé que certaines personnes de Québec avaient le complexe d’infériorité envers Montréal. Je croyais que c’était une sorte de rumeur. Bien ce soir aux bulletins de nouvelles, Régis Labeaume, m’a confirmé que ce complexe d’infériorité envers Montréal existe vraiment.

Quel tata!

Que les Francofolies de Montréal se tiennent en juin, en mars, en février, qu’est-ce que ça peut bien changer pour le Festival d’été de Québec et son petit maire? Le Festival d’été de Québec, depuis quelques années n’a comme gros noms que des chanteurs et groupes anglophones. Paul McCartney, Sting, Kiss… Ça chante pas fort en français ce monde là. En quoi les Francopholies peuvent nuire au Festival d’été ?

Justement le maire Labeaume, homme sans vision il le prouve d’après ses propos de ce soir qui confirme son raisonnement de cabochon, les Francofolies pourraient être la porte d’entrée au Québec des artistes de la Francophonie hors-québec qui seraient attirés par se produire à Montréal et ensuite à Québec au Festival d’été. L’inverse est moins attirant souvent mais commencé par la grande ville c’est toujours plaisant. Les Francofolies en juin serait un coup de marketing géant. Mais Labeaume en tata, ne le voit pas ainsi.

Quel petit maire. Quelle petite personne. Quel personnage grossier.

Quand Québec a fêté son 400e anniversaire l’an passé, est-ce que le maire de Montréal s’est objecté à toute festivité à Québec?

Quand Montréal va fêter son 375e anniversaire en 2017, est-ce qu’il faudra qu’alors le maire ou la mairesse de Montréal accorde à son homologue de Québec un droit de regard sur la programmation des festivités?

Si Régis Labeaume est réélu maire de Québec en novembre prochain, je vais me poser de sérieuses questions sur la population de la grande ville de Québec. Personnellement je voudrais pas d’un tata de la sorte pour diriger ma ville.

Réveillez-vous gens de Québec et sortez-moi ça sur la tête en novembre prochain. Vu de Montréal ça ne donne vraiment pas une bonne image à votre ville.

Même des excuses publiques du maire Labeaume ne me feraient pas changer d’idée sur le tata qu’il est.

Montréal: le contenu des bacs à récupération dans le camion à ordures

Comme à tous les lundis je descends mon bac à récupération au chemin.

Aujourd’hui je reviens chez moi, le contenu du bac n’a pas été vidé.  Le contenu d’aucun bac n’a été vidé.

En soirée, j’entends le camion à ordures passé, les employés prennent le contenu des bacs à récupération et le vide dans le camion… à ordures.  Aux ordures la matière recyclable.

Quel beau gâchi!

Si la Ville de Montréal commence à faire cela, je ne vois pas pourquoi je me forcerais le cul à récupérer alors qu’eux ne récoltent plus la récupération mais la place dans le camion à ordures.

Réveillez-les quelqu’un!

Il semblerait que la matière récupéré n’intéresse plus personne et que ça s’empile au centre de triage.

Batinse on est en récession, la récupération c’est de la matière première presque donné et on nous dit que ça n’intéresse plus personne.

Réveillez-les quelqu’un!

Maintenant, à quoi bon récupérer si la Ville le jette? 

Pourquoi foutre en l’air tant de campagne de sensibilisation auprès de la population si on fou la récupération dans la benne du camion à déchets?

Notre terre se meurt et le message que la Ville de Montréal nous envoie c’est, récupérez imbéciles nous on envoie ça aux ordures!!!  Fuck l’environnement!

Il est grand temps qu’on change de Maire à Montréal, car depuis qu’il est là, plus ça change plus c’est pareil.  Plus il avance plus on recule.

Red Bull Crashed Ice 2009

Sans contredits le Red Bull Crashed Ice 2009 présenté à Québec hier soir était l’événement sportif par excellence à voir en Amérique du Nord hier.

Pour une fois Québec aura coiffé Montréal dans la présentation d’un événement sportif d’envergure le même week-end.

Pendant qu’à Québec on pouvait voir un sport extrême à Montréal on pouvait voir les étoiles de la LNH qui joue du faux hockey.

Je dis qu’ils jouent du faux hockey car ils ont démontré tout les talents qu’ils ont mais qui ne peuvent pas démontrer à 100% dans la LNH car la qualité de jeu de la ligue étouffe les talents de ces joueurs.

Bravo à Québec, le Red Bull Crashed Ice 2009 est un grand événement et d’avoir supplanté la LNH c’était grandiose.

L’Université de Sherbrooke à Longueuil

Simple constatation comme ça.

Dans un contexte où certaines universités de Montréal ont de la misère à joindre les deux bouts, je me demandais comment se fait-il que le gouvernement du Québec n’a pas empêché l’Université de Sherbrooke de s’établir à Longueuil pour ainsi syphonner la clientèle des universités montréalaises?

Même chose pour l’Université Laval de Québec qui a pignon sur rue à Montréal.

À mêmes les subventions de l’État ces universités viennent voler la clientèle des autres en s’établissant sur leur territoire et ce à coups de millions.

Si l’Université de Montréal allait établir un campus régional à Sherbrooke et Québec, ne penseriez-vous pas que ça gueulerait comme ça se peut pas?

Mais non il semble que l’inverse ne pose aucun problème.

Il faut vraiment que les dirigeants de ses universités subventionnés par l’État soient vraiment cabochons pour venir compétitionner les universités de Montréal.

Pire encore il faut vraiment que le gouvernement du Québec soit stupide pour accepter que les universités qui vivent et survivent de ses subventions se compétitionnent entre-elles en allant physiquement s’établir sur le territoire de l’autre.

Comme le ridicule ne tue pas la Société de Transport de Montréal a même accepté de renommé la station de métro de Longueuil en station « Longueuil – Université de Sherbrooke ».

Y’a vraiment des coups de pieds au cul qui se perdent ici.

Cette situation est scandaleuse mais ici au Québec au nom du manque de leadership mélangé avec du je m’en foutisme, cette situation n’améliore pas la situation financières des universités de Montréal.

Quel beau gâchi ils sont en train de créer là.

Kim Cattrall pose les seins nus

En allant sur loobloo.com j’ai découvert que Kim Cattrall a posé les seins nus très récemment… au nom de l’art.

J’ai aussi vu les fesses de Lesliy de Loft Story dans la section pictures.

Avant que vous me posiez la question, non je n’y ai pas vu Laurence Leboeuf à poil ou quelconques pitounes de Occupation Double posant nues. 

Je n’y ai pas vu non plus le but du spectaculaire joueur du Canadien de Montréal, Ryan O’Byrne qui marque dans son propre filet.  Je n’y ai pas vu non plus son vol de sacoche en Floride la saison dernière.

Je n’y ai pas vu non plus de séquences du débat des chefs d’hier non diffusé à TQS…  Je suis convaincu que hier de 20h à 22h, TQS a battu des cotes d’écoutes. 

Alors cessez de me demander ce que j’ai vu sur loobloo.com et allez-y par vous même.