Après le cellulaire interdit de fumer avec un enfant à bord au Québec?

Ho ça va ruer dans les brancards au Québec si le gouvernement décide d’adopter une telle loi.

Les gens vont dire « je peux tu faire ce que je veux dans mon char? »

Quand est-ce que le Québec suivra l’Ontario?

Fumer dans son véhicule lorsqu’un enfant est à bord sera illégal en Ontario à partir de mercredi.

L’Ontario suit ainsi les traces de la Nouvelle-Ecosse et de plusieurs États américains.

La nouvelle loi vise à protéger les enfants de moins de 16 ans des effets de la fumée secondaire.
Les automobilistes ontariens fautifs s’exposent à des amendes allant jusqu’à 250$.

Parcontre je me suis posé la question.  Si deux adolescents de 16 ans s’en vont en voiture et que les deux fument, est-ce qu’ils auront un amende?

Est-ce que la prochaine loi adoptée sera d’interdir de fumer sur votre balcon si vous habitez dans un édifice qui comporte plus de 4 logements?

Est-ce que la prochaine loi adoptée sera d’interdir aux travailleuses en garderie de ne pas fumer en se rendant au travail car leur linge va sentir la cigarette?

Est-ce que la prochaine loi adoptée sera d’interdir de fumer aux gens qui attendent l’autobus en ligne?

Savez-vous ce qui est le plus nocif pour un enfant dans une voiture?  Qu’il ne soit pas attaché.  Ça la police devrait être tolérance 0 avec cela.

En terminant si le gouvernement voulait vraiment enrayer la cigarette il déclarerait interdiction de vente et de consommation sur son territoire.  La coke, le haschich, la marijuana sont illégales pourquoi la cigarette ne l’est pas?
Quel politicien aura les couilles d’adopter une telle loi?

Je vous rappelle que fumer rend les gens malades et collectivement on paie pour ces gens là lorsqu’ils se font soigner.  D’indiquer clairement sur leur carte d’assurances maladie qu’ils fument devraient faire en sorte qu’ils paient une partie des services médicaux reçus.

Encore une fois, quel politicien aura les couilles d’adopter une telle loi?

1 milliard pour rénover le parlement à Ottawa

Vous avez entendu la nouvelle?

Ça coûtera 1 milliard rénover le parlement à Ottawa.

1 milliard!!!!

À Dubai ils sont en train de construire la plus haute tour à bureau au monde et ce ultra moderne au coût de 55 milliards.  Je pense que c’est une tour de 125 étages.

Ici on veut rénover le vieux parlement d’Ottawa pour 1 milliard.  N’aller pas me dire que le Parlement est 55 fois moins grand que la plus haute tour au monde.

Pour le même prix on aurait pas pu prendre un autre terrain et bâtir un parlement tout moderne?

1 milliard.  J’en reviens tout simplement pas.

Stéphane Dion devenu plus important que le Yellow Cake

La nouvelle a passé inaperçu le week-end dernier à la télé, mais du « yellow cake » en provenance de l’Irak a transigé par le port de Montréal, à destination d’un usine de Cameco en Ontario et ce sous forte escorte américaine.

Le Yellow Cake c’est quoi?

C’est un concentré d’uranium, une poudre qui n’est pas soluble dans l’eau et qui contient environ 80% d’uraninite, fondant à environ 2878 °C.

On ne parle pas ici de tourbe, de cartes de hockey, ou d’un dessert de Maman Dion, bon sens!  On parle d’uranium, un combustible radioactif en provenance d’Irak et on a transigé cela par le port de Montréal et cela a circulé dans notre belle province, direction Ontario.

Pendant ce temps nos « zournalistes » des empires Gesca et Québécor nous parlaient du voyage de Stéphane Dion en Alberta pour vendre son impossible Green Shift et pas un un seul suivi sur le yellow cake irakien.

On nous a aussi parlé de l’obstination entre René Angélil et l’organisation poche du 400e anniversaire de Québec concernant le prochain spectacle de Céline.

Faut l’aimer notre fafan national.  Parce que le yellow cake qui provient d’irak sous forte escorte américaine est probablement un plus gros problème pour notre sécurité nationale que Julie Couillard a pu l’être.

Tabarnak!

Dans quel pays de caves vivons nous?

Les compteurs de change

Il y a quelques temps je me suis rendu dans un Super C, du Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke, pour pas le nommer ;).

J’y vois au bout des caisses une énorme machine verte, j’en oublie le nom mais c’est une machine à compteur de change.  Une machine pour vous débarassez de vos cennes noires, de votre tas de change accumulé dans un pot chez vous.

 Je trouve l’idée formidable vous y déposez votre change et la machine compte le montant total.

Paraît-il qu’en Amérique du Nord, chaque maison possède environ 99$ de change réparti ici et là.

C’est bien… sauf que, j’ai remarqué ceci sur la machine en question des frais de 9,8 de cents sont facturé sur chaque dollar compté.

Si vous déposez 100$ de change, la facture de triage et de comptage de vos pièces déposées s’élevera à 9,80$.  Outch!  On parle ici de frais de 9,8%.  C’est énorme.

Après quelques recherches, je découvre que la compagnie Coinstar est l’une des compagnies qui exploite ce type de machine au Canada.  Si utiliser une de ces machines vous tente, allez sur leur site, ils ont même un système de repèrage de l’une de  ces machines.  Entrez votre code postal et le tour est joué vous  saurez laquelle est la plus proche de chez vous.

La plupart des Super C des grandes villes au Québec en ont une d’installé dans leur établissement.  Plus de 300 centres Coinstar sont maintenant en service dans le sud de l’Ontario, à Ottawa, et maintenant au Québec 

Le mouvement d’installation de ces machines a été initié par la Monnaie Royale du Canada (MRC), qui veut procéder au recyclage des pièces de monnaie.  À chaque année la MRC doit procéder à la nouvelle frappe de pièces de monnaie et la demande est de plus en plus forte à chaque année.  En procédant au recyclage de pièces, la MRC espère pouvoir suffir à la demande de pièces de monnaie sans augmenter son taux de frappe de nouvelles pièces.

Lire le communiqué de la MRC ici.

Malheureusement, je ne crois pas que des frais de  services de 9,8% incite les gens à utiliser ces machines.  4% ou 5% m’aurait paru plus raisonnable.

Pensez-y, vous avez  5 000 cennes noires dans un gros pot (donc l’équivalent de 50$) que vous désirez vous débarasser.  Il vous en coûtera 4,90$ pour le faire.  Autrement dit, pour faire un chiffre rond, à chaque 10 cennes comptées, on vous en enlève une.