Jonathan Roy alias J.O.E. Daking

Aidé financièrement par son père, Patrick Roy, Jonathan Roy, le gardien des Remparts de Québec lancera un disque de hip-hop cet été. Il a déjà enregistré dix chansons en studio à Québec.

Roy, qui a fait parler de lui le mois dernier après avoir rué de coups son vis-à-vis des Saguenéens et montré un doigt d’honneur à la foule assistant au match, tente sa chance dans la chanson.

Pourquoi pas?  Je pense que c’est bon de profiter de sa popularité.

Roy s’affiche déjà comme une star sexy sur MySpace sous le nom d’artiste J.O.E. Daking.

Une chanson portera même sur sa célèbre bagarre.

Bon succès!  Qui risque rien n’a rien.  D’un coup que c’est Jonathan Roy qui relance les fêtes du 400e de Québec avec son CD.  Il faut le dire, jusqu’ici ce 400e anniversaire c’est un flop sur toute la ligne. 

Je ne pense pas que Jonathan Roy peut connaître pire succès que le 400e de Québec, jusqu’ici on dirait plus les fêtes d’un petit village de l’Est du Québec que d’une des plus vieilles villes en Amérique du Nord.

Avouez quelque chose qui serait bien drôle… Que Jonathan Roy gagne un trophée au gala de l’ADISQ comme meilleur album hip hop de l’année.