Le gros jambon, c’est Richard Martineau

Avant-hier dans son blogue, Richard Martineau parlait de dégraisser l’État québécois.

Peut-être que le premier geste de monsieur Charest serait de se départir de Télé-Québec qui présente des émissions avec des insignifiants comme Richard Martineau dont les émissions, également son salaire, est payé à même les fonds publics.

Dans le fond le gros jambon,la guédoune même, c’est Richard Martineau qui travaille pour Télé-Québec d’un bord et l’empire Québécor de l’autre.

Bien le gros jambon vient de se mettre à dos 512 000 travailleurs de l’État, soit un salarié sur cinq au Québec et j’invite ces salariés à boycotter tout ce dont à quoi Martineau touche.

Richard Martineau vs Dieudonné

Avez-vous écouté l’émission Le 3950 hier à TV5?

Bah je ne réécrirai pas les propos de Louise Cousineau de La Presse mais je suis entièrement en accord avec elle, Martineau a fait un fou de lui.

Je donne une victoire par TKO à Dieudonné.  Y’aura-t-il un combat revanche?  J’en doute Martineau va tout faire pour changer de catégorie pour ne pas revoir Dieudonné sur son chemin.

Dans le fond quand on y pense c’est qui Richard Martineau?  Un opportuniste à qui est donné une place pour écrire dans un quotidien.  N’importe qui pourrait faire son job.

Est-ce que n’importe qui pourrait faire le métier de Dieudonné?  J’en doute.

Pas besoin d’en dire plus. 

Tant qu’à la conjointe de Richard Martineau, Sophie Durocher, qui a traité Jeff Fillion de porc. Peut-on maintenant passer le crachoir à Jeff Fillion pour savoir ce qu’il pense de Sophie Durocher.  Avec son intelligence le franc animateur de radio n »embarquera pas dans ce jeu.

Pierre Mailloux aux Francs-Tireurs

Évidemment je ne peux passer sous silence la décision de Télé-Québec, télé d’État de la province de Québec, de ne pas diffuser l’entrevue qu’à accorder le docteur Pierre Mailloux à Richard Martineau de l’émission des Francs-Tireurs.

Le psychiatre ou l’ex-psychiatre y affirme que les femmes sont à plusieurs égards inférieures aux hommes, prône la stérilisation des pauvres et des déficients intellectuels, et se prononce sur la mauvaise conduite des Noirs.

La question n’est pas là pour moi. Pourquoi et pour qui Télé-Québec prend cette décision?

Est-ce une décision politique? En pleine campagne électorale, a-t-on voulu minimiser l’impact de la diffusion de cette entrevue sur une communauté et un groupe de gens?

A-t-on tout simplement voulu éviter les poursuites?

Pour moi la non diffusion de cette entrevue est aussi grave que l’absence des partis Québec Solidaire et du Parti Vert aux débats des chefs.

Chose certaine, elle est où notre liberté de presse, notre liberté d’expression au Québec?