Une leçon d’anatomie

Hier soir je zappais la télé et je suis tombé à Canal D sur une émission dont le titre était « Une leçon d’anatomie ».

Voici la description du site de Canal D sur cette émisison géniale et combien instructive.

Cette série documentaire présente la dissection de corps humains devant une audience composée de futurs donateurs et d’étudiants en anatomie de l’Institut de plastination d’Heidelberg en Allemagne. Nos guides sont le Dr Gunther von Hagens, Allemand célèbre pour avoir inventé le procédé de la plastination en 1977, et le professeur John A. Lee, un pathologiste anglais reconnu. Pendant que le premier expose les parties d’un corps humain, le second explique leur fonctionnement. Cette approche conduit les téléspectateurs à la découverte de la mécanique de leur corps et de sa composition. Chaque épisode s’attarde sur un point spécifique de l’anatomie, soit le mouvement, la circulation, la digestion et la reproduction.

C’est ce même Dr. Gunther von Hagens qui a créé l’exposition « Le monde du corps 2 » présentement à l’affiche à Montréal.

Je vous jure ça fait vraiment changement d’écouter les nouvelles et de voire la tarte à Myriam Bédard, les crosseurs Vincent Lacroix et Conrad Black ou les bébés gâtés de la STM qui font la grève.

Une autre grève à la STM

Tout le monde l’a vu à la télé, entendu à la radio et lu dans les journaux, les employés d’entretien de la STM sont en grève. Montréal est paralysé.

Je ne m’étendrai pas sur leurs revendications, je laisse ça à d’autres.

Tout ce que je sais c’est que dans la quête de meilleurs conditions de travail et de meilleurs salaires, les employés de la STM oublient toujours l’essentiel: CE SONT LES USAGERS DU TRANSPORT EN COMMUN QUI PAIENT LEURS SALAIRES.

Alors pourquoi déclencher une grève et faire chier ceux dont la main te nourries et ainsi prendre toute une population en otage?

Il ne faudrait pas oublier qu’un employé d’entretien de la STM, on ne parle pas ici de ceux qui passe le balai dans les stations mais ceux qui entretiennent les autobus et le métro (mécanique etc..), sont syndiqués, avec des conventions collectives blindées et gagnent en moyenne tout près du quadruple du salaire minimum en vigueur au Québec.

Dans tout cela qui paie pour cette grève?

Évidemment les usagers du transport en commun qui doivent se résigner à un service restreint.

Ensuite vient les commerçants et les restaurateurs du centre-ville où la majorité des Montréalaises et Montréalais travaillent.

Après cela, sont pénalisés tous les gens qui suivent des cours en soirée, qui vont à différentes activités en soirée et les travailleurs de nuit dont le service de la STM est annulé.

Les personnes agées sont aussi très pénalisés et plusieurs mal informés. En marchant sur Côte-Vertu ce matin j’ai rencontré plein de personnes agées qui attendaient l’autobus sans savoir qu’il n’y avait plus de service. Une dame m’a même dit « Est-ce que le gouvernement va payer pour mon taxi? ». Pauvre madame, le gouvernement n’a rien à voir directement à cette histoire.

Le plus fachant de cette grève? Selon Radio-Canada, les syndiqués recevront 75 % de leur salaire, étant donné que les services essentiels seront assurés. Quoi!!!!! Ils sont en grève et payés à 75% de leur salaire. Quel imbécile leur a donné une convention collective de la sorte?

J’aimerais que les employés de la STM pensent collectivement avant de penser individuellement et qu’ils règlent cela avec le gros bon sens. Penser pendant une minute que vous gagner en moyenne près de quatre fois le salaire minimum que sont payés plusieurs de vos usagers qui financent votre salaire avec leurs impôts et aussi en achetant la carte mensuelle pour bénéficier du transport en commun.

Au Conseil des services essentiels, il devrait être interdit à tout travailleur d’une société de transport en commun d’avoir recours à la grève et d’ainsi prendre la population en otage. De plus je ne sais pas sur quoi vous vous basez pour émettre des heures de services essentiels aussi stupide. Il aurait fallu étirer la plage du matin jusqu’à 9h30 et celle de l’après-midi jusqu’à 19h. Aussi ne pas maintenir un service de nuit envoi un message aux usagers de nuit que leur travaille n’est pas essentiel. Pas fort dans la boîte à fuses.

C’est beau pour le maire Tremblay de vouloir développer son plan de transport pour Montréal mais il faudrait pour commencer qu’il puisse bien tenir les rennes de l’administration montréalaise et faire fonctionner son réseau de transport en commun à 100%.

Si on veut convaincre les gens d’utiliser le métro, il ne faut pas ouvrir de nouvelles stations et trois semaines plus tard subir une grève. Je pense aux lavalois qui viennent de se procurer leur carte mensuelle dans le but de voyager en métro. Ils doivent être en beau fusil.

L’avenue Robert-Bourassa et la hausse de la CAM.

La ville de Montréal a les moyens de changer le nom de l’avenue du Parc en l’avenue ou boulevard Robert-Bourassa mais n’a plus les moyens de financer son transport en commun.

Drôle de société et surtout drôle de dirigeants de ne pas mettre les priorités à la bonne place. Au total, combien coûtera ce changement de nom à la Ville de Montréal, aux commerçants de l’avenue du Parc?

3 millions, 5 millions, 10 millions?

C’est cette administration qui dit ne plus avoir d’argent pour financer son transport en commun mais qui a de l’argent à perdre à renommer des rues.

Quelle insignifiance!!! DEHORS le maire Tremblay.

Ainsi les usagers du transport en commun devront l’an prochain assumer une hausse de 2$ de la carte mensuelle (CAM). Dans un contexte où l’on veut préserver l’environnement, la STM emploi un bien drôle de moyen afin d’encourager l’utilisation du transport en commun dans la plus grande ville du Québec.

Petites réflexions en terminant. Est-ce qu’il y a quelqu’un qui trouve normal qu’un chauffeur d’autobus de la STM gagne en moyenne plus de 50 000$ annuellement? Quel message cela envoie à notre jeunesse autre que celui de leur dire de lâché l’école au secondaire, laissez faire le Cegep et l’université, à la place passer votre permis vous donnant le droit de conduire un autobus et d’être embauché à 50 000$ par la STM?Est-ce qu’il y a quelqu’un qui trouve normal que les autobus à plancher bas, fabriqués au Québec et achetés en grande quantité par la STM, soient de si piètre qualité? Est-ce qu’il y a quelqu’un qui trouve ça normal que plusieurs sièges et parois intérieurs d’autobus et de wagons de métro soient remplis de graffitis? Y’a-t-il quelqu’un qui se demande pourquoi la publicité omniprésente dans et sur les autobus, les wagons et les stations de métro ne rapporte pas plus que cela à la STM?

À mon avis il serait grand temps que la STM soit mise en tutelle et qu’elle revoit ses méthodes de gestion et ses conventions collectives. Malheureusement au Québec, le salaire d’employés offrant un service au public est trop souvent proportionnel à leurs moyens de mettre une population en otage s’il y a diminution des services offerts par ceux-ci. C’est pour cette raison que par exemple les policiers, les chauffeurs d’autobus de la STM, les facteurs de Postes Canada ont des salaires trop élevés par rapport au diplôme requis pour décrocher leur emploi.