Quelques publicités du Super Bowl XLIX – 2015

Voici quelques publicités qui paraîtront à NBC lors de la télédiffusion du Super Bowl XLIX le dimanche 1er février 2015 à 4,5 millions de dollars américains du 30 secondes.

 

Une présentation de Four 4 Four qui discute de certaines publicités

Publicités

Le CRTC, ces emmerdeurs.

En regardant le Super Bowl ce soir sur tous les réseaux américains (NBC, NBC Seattle) j’ai eu droit aux publicités canadiennes au lieu des légendaires publicités.

Tout cela à cause du CRTC, du protectionnisme canadien en matière de télé..

Après notre ministre Stockwell Day s’en va chiâler dans un forum économique à Davos sur l’éventuel protectionnisme que les américains appliqueront chez eux.

Je comprends qu’ici le protectionnisme n’a pas le même rapport de force.  Mais si on veut critiquer les américains il faudrait peut-être commencer par ne pas l’appliquer nous non plus.

Le CRTC est vraiment emmerdeur.

Si je décide d’écouter un canal américain c’est que je m’attends à avoir des publicités du canal américain pas celles de CTV qui empiètent sur mon choix.

Chou au CRTC!

Bruce Springsteen au show de la mi-temps au Super Bowl XLIII

À l’avance je suis déçu du show de la mi-temps du Super Bowl XLIII qui aura lieu ce soir.

Bruce Springsteen.

Non mais ne terme de has been on pouvait pas mieux nous servir.

En fait Elvis serait vivant et il l’aurait embauché.

Nah… je suis amèrement déçu.

J’espère que le match sera plaisant sinon la soirée va être longue devant la télé.

Les publicités du Super Bowl XLII… 5/10

J’ai regardé le Super Bowl XLII hier d’un signal de télé américain et j’ai vu les publicités.

Côté Bud Light… rien de bien intéressant.
Côté Coke… nul.

Bon je ne les passerai pas tous mais la meilleure que je retiens est celle des gros pigeons de la publicite de Fedex.

Franchement dans 10 ans, on ne se rappellera pas d’aucune de ses publicités, elles étaient médiocres, ordinaires pour certaines et une coche en haut d’ordinaires pour quelques autres.

Parcontre le spectacle de la mi-temps avec Tom Petty a été excellent. 

Comme premier repas en prison, Vincent Lacroix a mangé un sandwich

Je m’excuse mais on en a rien à crisser de savoir ce que Vincent Lacroix a mangé à sa première soirée en prison au centre de détention Rivière-des-Prairies.

Vraiment c’est du journalisme bas et sale de mentionner pareilles sottises.

Vincent Lacroix a floué des milliers d’investisseurs, la justice s’en est chargé, sacrez nous patience avec ce qu’il a mangé ou ce qu’il peut faire en dedans.

A-t-il écouté ou non Virginie ce soir ou écouter TQS ou réclamé un abonnement pour 3 ans au Wall Street Journal? S’est-il entraîné au gym?  Va-t-il regarder le Super Bowl à  RDS dimanche prochain ou même participer avec d’autres détenus à des paris « on the side » sur l’issu de ce match?
On s’en fou!!!!!!

On s’en doute déjà et ça nous frustre tous qu’il aura une bonne conduite et que dès 2011 il sera sorti de prison sous libération conditionnelle parce qu’il aura déjà purgé le 1/3 de sa peine. C’est ça le système carcéral canadien.

Alors chers journalistes vous n’êtes pas obligés de tomber aussi bas que la médiocrité du système carcéral canadien lors de certaines causes.

Le gala des Grammy Awards

Il y a longtemps que je n’avais pas écouter un gala de remises de prix aux USA. Hier soir je me suis tapé les Grammy. J’ai trouvé le gala trop axé sur le R&B, le Jazz et le Soul. Ça m’a déçu.

Il y a eu de bons moments comme celui où Shakira vient chanter son méga succès de l’année dernière. Ha qu’elle se déhanche quand elle danse cette femme. Alysonn Hannigan qui vient présenter un trophée a été un autre bon moment. Également la présentation de Jamie Foxx, aussi la prestation de Justin Timberlake.

Il a également été bon de revoir Lionel Ritchie chanter un vieux succès. Mais que dire du punch de la soirée qui en fait a été l’intro de la soirée quand sur la scène sombre on entend au micro une voix dire « Ladies and gentlemen, we are the Police and we are back! » Voilà, la réunion du groupe était lancée alors qu’ils ont interprété Roxanne, leur premier succès. C’était très bon à voir.

Du côté étrange, Prince, The bébitte, The Artist, je ne sais plus comment on l’appelle, lui a fait une apparition de 10 secondes au micro pour présenter je ne sais plus qui… Bon il est vrai qu’il y a une semaine on en avait eu une surdose à la mi-temps au Super Bowl.

Finalement, c’était une remise des Grammy dont je donnerais C comme note. Ça manquait d’enchaînement, ça manquait de robes sexy et je sais qu’il est bon de faire place à la relève mais ça manquait de méga-vedettes. Mais c’est toujours mieux que notre petit gala québécois de l’ADISQ.

Les publicités du Super Bowl XLI

Nul. Voilà mon évaluation pour la plupart des publicités présentées au Super Bowl XLI dimanche soir.

À l’exception des publicités de Coke, Fedex les autres ont été bien ordinaires. L’annonce de GoDaddy.com dont tout le monde veut travailler au département marketing, ça fait clicher des années 70. Le principe est que le département marketing de la dite entreprise, est rempli de bells et jeunes filles qui dansent un peu partout dans le bureau. Vraiment trop nul.

Lorsque Acura paie un petit 2,5 millions pour placer une publicité au Super Bowl, en plus des coûts de productions de la publicité, combien de voitures doit-elle vendre pour rentabiliser la publicité? Mettons qu’ils font 5 000$ en moyenne de profits nets par voiture vendues. Ce n’est pas exagéré et ce n’est pas trop peu. Cela veut dire qu’ils doivent vendre 501 voitures avant de rentabiliser leur publicité. Ça n’a aucun mais aucun sens.

Bref j’espère que le Super Bowl XLII sera plus intéressant côté publicités. Vraiment, j’ai été très déçu cette année. Surtout de la part de Budweiser qui d’habitude nous réserve d’excellentes pubs.

Les rumeurs laissaient entendre que Paris Hilton serait dans une publicité, j’ai rien vu de ce côté et vous?

Le flop de l’année? Hasta la Vista baby.

Le 30 janvier prochain sort Windows Vista, le nouveau système d’exploitation de Microsoft pour ordinateur personnel.

La grosse machine marketing de Microsoft sera utilisée à fond et croyez-moi tout le monde sur la planète connaîtra le mot Vista. D’autant plus que Microsoft pourra utiliser le Super Bowl pour présenter une publicité de son nouveau OS. Rien d’officiel n’a encore été annoncé mais le Super Bowl survient cinq jours après le lancement de Vista. Soyez certains qu’après mardi prochain, vous verrez à la télévision et dans les journaux les lettres V-I-S-T-A.

Je prédis que Vista sera le flop de l’année, bref un flop pour Microsoft. Disons-le tout de suite Vista ne sera pas dans le monde PC la même révolution que Windows 95 avait eu sur son prédécesseur Windows 3.11 for Workgroups ou Windows 3.1.

Vista, pour avoir vu une démonstration n’est ni plus ni moins que de la poudre aux yeux du maquillage graphique à la Mac d’Apple. Monsieur et madame tout le monde n’en verront pas la différence sauf pour l’interface graphique qui change. Mais l’utilisateur ordinaire d’un PC n’en fera pas plus avec Vista. La seule chose que Vista fera de plus pour l’utilisateur est de lui coûter plus cher.

Certes Microsoft vante la sécurité de Vista mais soyez assurés que le mois suivant sont lancement, une faille de sécurité sera décelée dans Vista. Un classique pour Microsoft et ses systèmes d’exploitation. Elle a très mauvaise réputation de ce côté.

L’autre désavantage de Vista est que son adoption par les grandes entreprises tardera. Actuellement les grandes entreprises sont à migrer leur serveur Exchange et Windows vers les nouvelles versions disponibles par Microsoft. Ces entreprises ne sont pas tous des pompes à fric et elles doivent faire face à de nombreux coûts technologiques en plus des coûts usuels. Ça ne sera pas cette année et probablement pas l’an prochain que les entreprises migreront à Vista car cela coûte très cher, par exemple. pour une entreprise de 3 000 PC. On parle d’une moyenne de 800$ par PC pour migrer à Vista cela inclus les coûts de formation de l’employé, d’installation du logiciel, de mise à jour au besoin des composantes du PC et l’acquisition de la licence Vista. Si l’entreprise migre en même temps, ce qui est souvent le cas, vers la suite bureautique Office 2007, les coûts de migration grimpe en moyenne à 1 500$ par PC. Donc si je reviens à mon exemple d’une entreprise avec 3 000 PC, cela donne des coûts variant de 2,4 millions à 4,5 millions pour passer à Vista et/ou Office 2007.

Les dirigeants de ces entreprises vont tous se poser la même question avant de migrer : Quelle est la plus value de migrer à Vista? La grande réponse à laquelle les chefs d’entreprises arriveront est : AUCUNE. Donc la plupart retarderont le plus possible la migration vers Vista il se pourrait même que certains qui utilisent Windows XP ne migre à Windows Vista que dans deux ou trois ans, voire, à la seconde mouture de Vista.

Je suis moi-même informaticien professionnel depuis 15 ans (20 ans si j’inclus ma vie non-professionnelle et que j’utilisais un PC) et je ne migrerai pas à Vista aucun de mes cinq PC. Je qualifie Vista de ‘bébelle’ et je peux très bien me passer du moins pour au moins deux à trois ans. Je suis certain que d’autres comme moi agiront dans le même sens. Ce qui fait que Microsoft sera pris avec un gros Flop. Pour s’ajuster à la mauvaise réaction du public et des entreprises elle n’aura d’autre choix que de baisser les prix ou donner des « add-ins » pour que le consommateur l’utilise. Je vais même vous prédire que Vista sera la dernière version de Windows que Microsoft vendra. La version de Windows qui suivra Vista, sera totalement gratuite plus les frais d’expédition et de manutention. Microsoft donnera son système d’exploitation mais montera le prix de ses logiciels.

Quand je pense qu’un ami va faire la file au Best Buy pour s’assurer d’être dans les premiers à se procurer, comme il dit, « la totale », soit la version Vista Ultimate mise à jour à 299$ pièce. C’est triste, quel gaspillage d’argent!!! En plus j’ai entendu dire que certaine personne irait jusqu’à prendre congé pour s’assurer de mettre la main sur le système d’exploitation et l’installer sur leur ordinateur. Si Microsoft a observé Nintendo et Sony avec leurs consoles parues peu avant les fêtes, peut-être qu’eux aussi vont créer une rareté pour susciter un engouement et une surenchère qui sait?

En terminant, en 2007, il est possible d’acheter un ordinateur avec Windows XP Media Center installé dessus et d’utiliser la suite bureautique Open Office qui est gratuite à télécharger et tout aussi fonctionnel que Office 2007. Votre ordinateur vous coûtera moins de 600$ (750$ avec moniteur LCD) et vous serez aussi efficace que n’importe lequel des utilisateurs Vista avec Office 2007. C’est ce que votre humble serviteur a fait et il est très satisfait.

Jour I pour la NFL

C’est le jour I pour la NFL ce dimanche. C’est aujourd’hui qu’on connaîtra les équipes qui s’affronteront au Super Bowl.

Dans le second match les Patriots de la Nouvelle-Angleterre affronteront les Colts à Indianapolis. L’expérience des Patriots aura à mon avis le dessus sur les Colts. Rappelons que les Patriots ont gagné trois des cinq derniers Super Bowl avec Tom Brady au poste de quart-arrière.

Dans le premier match ce dimanche, le plus intéressant à mon avis, les Saints de la Nouvelle-Orléans affronteront les Bears à Chicago. Je le répète depuis près de six semaines, en fait depuis qu’ils ont écraser les Cowboys à Dallas, les Saints sont en mission cette année. Après avoir été forcer de jouer ailleurs qu’à leur domicile de la Nouvelle-Orléans, le Superdome, fortement endommagé par l’ouragan Katrina, les Saints ont retrouvé leurs partisans et cette énergie fait en sorte que le miracle continuera: ils triompheront aujourd’hui. La population de la Nouvelle-Orléans mérite que leurs Saints gagnent.

Je crois beaucoup à la pensée quantique et je pense que tous ensemble on peut aider les Saints à vaincre les Bears. Suffit de leur envoyer des ondes positives tout au long de la journée et pendant toute la durée du match.

Je me souviens du match d’ouverture de cette année au Superdome à la Nouvelle-Orléans. U2 avec Greenday avait interprété une version spécial de la chanson « The Saints Are Coming ». Un remake de la chanson originale de 1978 interprété par le groupe punk The Skids.

J’adore le remake de cette chanson (demandez aux oreilles de ma blonde ils vous le diront). Je trouve cette chanson énergique et selon moi elle contribue grandement au succès des Saints cette année. Le soir que U2 et Greenday ont interprété la chanson devant les 68 000 spectateurs du Superdome au match inaugural des Saints, ces derniers ont triomphé des Falcons d’Atlanta 23 à 3. Tous les spectateurs de ce match du Monday Night Football on tout de suite réalisés que quelques choses de magique c’était produit ce soir là devant une salle comble au Superdome, la première fois en 31 ans.

Alors tous ensemble on fait jouer la chanson, on la chante on la siffle… Que les Saints gagnent et triomphent par la suite au Super Bowl. La Nouvelle-Orléans le mérite et a besoin de cette victoire des Saints pour mettre un peu de joie dans leur vie après le désastre de l’ouragan Katrina.

Rien de mieux que de visualiser ce vidéo sur Youtube pour connaître la chanson.
Vidéo 1
Vidéo 2 (la version live de la prestation de U2/Green Day donnée au Superdome la chanson commence à 3:30)

Voici également les paroles de la chanson (version Superdome)

There is a house in New Orleans
They call the Superdome
It’s been the ruin of many a poor boy
God, I know I’m one

I cried to my daddy on the telephone, how long now
Until the clouds unroll and you come home, the line went
But the shadows still remain since your descent, your descent

I cried to my daddy on the telephone, how long now
Until the clouds unroll and you come home, the line went
But the shadows still remain since your descent, your descent

The saints are coming, the saints are coming
I say no matter how I try, I realise there’s no reply
The saints are coming, the saints are coming
I say no matter how I try, I realise there’s no reply
A drowning sorrow floods the deepest grief, how long now

Until a weather change condemns belief, how long now
When the night watchman lets in the thief, what’s wrong now?

The saints are coming, the saints are coming
I say no matter how I try, I realise there’s no reply
The saints are coming, the saints are coming
I say no matter how I try, I realise there’s no reply
I say no matter how I try, I realise there’s no reply
I say no matter how I try, I realise there’s no reply