Le Cabaret Carol, infopub sur un bar de danseuses de Québec à Z télé.

Le Cabaret Carol, les coulisses d’un bar de danseuses, émission à Z télé. Ça fait quelques semaines que j’écoute les épisodes avec Jean-François Mercier parlant à des clients, à des danseuses, à la propriétaire ou au staff.

On dirait davantage que cette émission est une info pub déguisée pour le bar du boulevard Wilfrid-Hamel à Québec.

Le concept de l’émission aurait pu être une tournée en province de différents bars.  Voir comment ça se passe à Fermont, Montréal, Saguenay en Gaspésie ou même à l’Avenir.

Non ils nous parlent à chaque semaine de la même chose ou presque ou les sujets qui sont couverts ne le sont pas en profondeur.

Comme par exemple la semaine dernière, il parle à une seule femme du pourquoi qu’elle va aux danseuses.  S’aurait été plaisant d’avoir l’opinion de plusieurs femmes.

Non vraiment ça fait amateur comme séries, Ça ne donne pas envie de vomir comme certaines téléréalitées mais on est à la mi-chemin.

Sans faire le tour de tous les bars de danseuses du Québec, l’émissioon aurait pu couvrir 4 à 5 bars et alterner.  Non c’est toujours le Carol, on tente de nous faire attacher aux personages qui s’y touvent, comme des clients ou la  mignonne Nicky aux cheveux drôlement colorés.

Non j’embarque pas, pire je débarque, terminé! Je n’écouterai plus. Je ne suis plus capable, j’ai décroché.

Ça fait trop amateur, désolé!

Publicités

La télé au Québec, l’offre est trop grande et la télé réalité et la cuisine tuent la télé

Je zappais la télé de mon salon hier soir.  Conclusion: il y a vraiment trop de chaînes. L’offre est trop grande.

De plus, il y a trop de télé réalité, ça tue la télé.

Même chose pour les émissions de cuisine, ça tue la télé, il y en a trop.

Gordon Ramsay par ci, Jamie Oliver par là,  Giovanni Apollo par ci, le rebelle par là.  C’est trop.

Plusieurs chaînes francophones sont présentement en débrouillage et ça n’a aucun bon sens combien il y a trop de chaînes pour 8 millions de québécois,

Et je ne vous parle même pas des chaînes anglophones.

La télé me fait présentement pensé à la Ligue Nationale de Hockey.  Du Original Six, la LNH est passé à 30 équipes ce qui a grandement dilué le produit.

C’est la même chose pour la télé québécoise. Trop de chaînes contribuent à diminuer la qualité du produit.

Sans compter les techniques de production qui permettent maintenant de produire une émission de 30 minutes d’antenne avec moins de 19 minutes de contenu.

Outre la publicité durant ces 30 minutes vous verrez des « Après la pause… » et un résumé en début d’émission de ce qui s’est passé la veille.

Si je prends comme exemple Pawn Stars qui joue à Historia ou Un souper presque parfait à V télé, c’est le même concept de productions.  Retirer l’intro qui présente l’émission, le générique de fin, les « après la pause » vous n’obtenez même pas 15 minutes de contenu.

Si vous retirez les minutes où les participants commentent… vous passer à 12 minutes de contenu.

Par exemple un épisode d’Un souper presque parfait visionné sur le web ne dure que 21:30. Retirez ce que je vous mentionne plus haut, vous passer à moins de 12 minutes de contenu réel.

Ça n’a tout simplement pu aucun bon sens, c’est rire du consommateur.

Comme les journaux je crois que la télé est sur un grand déclin et ce n’est pas en lançant constammant de nouvelles chaînes que le consommateur va y gagner.

En terminant côté sports l’an prochain TVA lancera TVA Sports 2.  Imaginez comment le consommateur québécois sera saturé avec RDS, RDS 2, RDS Info Sports, TVA Sports, TVA Sports 2 et je vous fait grâce des canaux de sports anglophones commençant par T et S.

 

Le groupe TVA doit inclure Mélanie Joly dans le débat télévisé pour la mairie de Montréal

Le groupe TVA a exclut Mélanie Joly du débat à la mairie de Montréal.

Il doit se rétracter sinon on va croire au favoritisme.

Mélanie Joly vient quatrième dans un récent sondage avec 16% des intentions de vote, elle mérite le respect.

Est-ce que le Groupe TVA va continuer de faire l’oreille sourde?

 

Avec illico Chaînes sur demande, Vidéotron dort au gaz

Ça n’en finit plus de ne pas être à jour.  C’est désolant de voir que Vidéotron n’est pas capable d’être efficace avec son option Chaînes sur demande d’illico.

Le nombre de téléromans qui ne sont pas à jour sur TVA est un bel exemple.  Certaines séries sont rendues à leur troisième épisode cette saison et le premier épisode se fait toujours attendre sur Chaînes sur demande.

Définitivement, Vidéotron devra donner un coup de barre si elle ne veut pas voir son nombres d’abonnés diminuer.

 

Toute la vérité, une belle série sur le monde des procureurs de la couronne

Je regardais le 13e épisode de la saison 2 de la série ‘Toute la vérité’ qui passe à TVA, vraiment c’est de la belle qualité en terme de série télé.

Qui aurait crû qu’une série sur des procureurs seraient aussi intéressantes en plein conflit de travail entre les procureurs de la couronne du Québec et le gouvernement.

Sérieusement, si la majorité des employés de l’État ont eu 2%, pourquoi qu’eux devraient avoir plus ?

Je pense que bien des gens peuvent se compter chanceux d’avoir un emploi au Québec en 2011 dans le contexte économique actuel.

À la semaine prochaine, si Dieu le veut

C’est avec tristesse qu’on apprend aujourd’hui le décès de l’ex-lutteur Edouard Carpentier.  Après sa carrière de lutteur, Carpentier était devenu animateur d’une émission de lutte à la télé et sa phrase « À la semaine prochaine, si Dieu le veut » restera à jamais marqué dans ma mémoire.

À la fin de chaque émission, présentant le V avec deux doigts de sa main, Carpentier lançait cette phrase en saluant l’auditoire.

La Presse dresse ici un bon portait de l’homme qu’il a été.

RIP Edouard Carpentier.

Les enfants de la télé… à peaufiner.

L’émission qu’anime Véronique Cloutier en compagnie d’Antoine Bertrand à Radio-Canada est à peaufiner mais j’ai aimé le concept.

Petite suggestion, deux invités au lieu de quatre serait suffisant.

Je ne peux pas croire qu’avec autant de carrière derrière eux, qu’on aurait pas pu faire l’émission seulement avec Normand Brathwaite et Denis Filiatrault.

Imaginez si dans les prochaine semaines ils invitaient Carl Marotte, Dominique Michel, Luc Guérin, Rémy Girard,Gilles Latulippe, Michel Louvain, Jacques L’Heureux, Yvon Deschamps, Michèle Richard, Pierre Lalonde, Marina Orsini, Macha Grenon, Yves Corbeil, Louise Deschâtelets, Marcel Leboeuf, Roy Dupuis, Luc Picard, et j’en passe…

Avec quatre invités par semaine ils auront fait le tour rapidement de la colonie artistique québécoise.  Mais à deux, l’émission pourra durer pendant des années.

2 filles et un VR… VR pour visiblement ridicule ?

J’aime beaucoup Claudine Prévost, je la trouve dynamique, souriante et intéressante.

Dans 2 filles et un VR diffusé à Canal Évasion… Aie !

C’est le fun le road trip qu’elles font mais parfois ça dérape presque à la Paris Hilton et Nicole Ritchie.

Y a trop de superflus et les filles essaient trop d’être naturelles que ça ne fonctionne pas.

Si un jour télé poubelle existe ou télé extermination existe, je pense que les reprises de 2 filles et un VR pourrait y jouer.

Vraiment faut écouter l’émission pour les voyages et non pour le VR et ses animatristes pardons animatrices.

Bah à toute bonne star de la télé, il faut des côtés plus sombres dans une carrière, c’est ce que 2 filles et un VR est pour Claudine Prévost.

Est-ce la fin de la télé généraliste?

On apprennait cette semaine que la télé spécialisé était tout aussi rentable qu’une pétrolière ou une banque.

Est-ce la fin de la télé généraliste?

Je crois bien que oui.

Quands on regarde V, Télé-Québec, TVA et Radio-Canada on s’aperçoit que de plus en plus elles sont lourdes et peu muables.

TVA pourrait ouvrir pour son émission du matin, fermée de 10h  à 17h et rééouvrir pour ses nouvelles et le reste de la soirée.

Radio-Canada pourrait ouvrir qu’à 17h.

Télé-Québec pourrait être fermée et V quant à moi, pourrait aussi fermée.

Il serait grand temps qu’on arrête de prendre le consommateur que pour les trois premières lettre de ce qu’il est.