Marion Bartoli est-elle la Dominik Hasek du tennis?

Efficace mais peu orthodoxe dans son style.  Voilà comment j’ai analysé de le style de jeu sur le court de tennis de Marion Bartoli hier après-midi lors de la première demie-finale de la Coupe Rogers à Montréal.

En fait comme le gardien de but Dominik Hasek au hockey c’est une bonne joueuse mais elle a son style propre à elle.  Je ne pense pas que d’autres tenniswoman copie son style.

Observez son jeu, vous serez surpris de sa technique peu orthodoxe.  Ses jambes drôlement placées lors de la réception des services.  Son jeu de pied très étrange au service.

Bref, efficace mais peu orthodoxe.

Tennis: Dominika Cibulková

Le tennis féminin est très agréable à regarder et non pas que pour ces beaux corps sur le court mais surtout pour le jeu.

Retenez ce nom:  Dominika Cibulková.

Du haut de ses 5’3″, la joueuse de 19 ans vient de sortir la 5e joueuse au monde du tournoi de la Coupe Rogers à Montréal par la marque de 6-4 et 6-2.

Mon petit doigt me dit qu’elle pourra se rendre loin à ce tournoi à Montréal, elle a tout ce qu’il faut.

Aleksandra Wozniak gagne

Ha ma bande de chialeux je vous entends déjà dire.

« Ha elle l’a eu facile la petite Wozniak, Williams a déclaré forfait en demie-finale ».

C’est vrai je vous donne entièrement raison.

Sauf que notre tenniswoman Québécoise de 20 ans a tout de même battue en finale du tournoi de Stanford en Californie, la Française Marion Bartoli, 15e au monde, par la marque de 7-5 et 6-3.

Ce qu’il y a de plus grand dans ce tournoi c’est sa nouvelle position au classement mondial, 46e position.

Aleksandra a travaillé tellement fort pour gagner qu’on lui a remis qu’un maigre 95 000$ US comme prix relié à la victoire.

Bravo Aleksandra Wozniak, tout un peuple (à part les jaloux, ici au Québec trop de gens sont jaloux de ceux qui réussissent) est fier de toi.

j’espère que tous en choeur vous serez au stade jarry au début du mois d’août pour ovationner cette athlète de chez nous.