Finalement on aura pas de Grand Prix

Oubliez le post précédent, après un retour à mes sources, Montréal n’aura pas de Grand Prix.

On en fera l’annonce cet après-midi.

Êtes-vous déçu?

Moi pas.

Je suis toujours contre l’utilisation de fonds publics et l’instauration de nouvelles taxes pour obtenir un événement sportif.

Que Bernie Ecclestone et le grand cirque de la F1 aille au diable.

Parlant de cirque, je me dis que si Guy Laliberté du Cirque du Soleil, un amant de la F1 ne pouvait pas s’impliquer dans l’organisation du Grand Prix de Montréal, c’est que ce n’était pas une si bonne affaire que cela.

C’est dommage pour l’image de Montréal sur la scène internationale, mais bon, une ville a l’image que ses dirigeants veulent bien lui imposer.

Ha oui ne soyez pas surpris si la F1 refait éventuellement un retour en sol canadien cette fois-ci à Calgary , Vancouver ou Toronto qui eux n’ont pas des imbéciles qui les dirigent et dont la communauté des affaires sait davantage s’impliquer au niveau local.

Je sens que Pauline et Mario utiliseront la perte de cette événement comme munitions pour tirer à boulets bleus et jaunes sur le gouvernement Charest.

Ces frais aéroportuaires qui n’en finissent plus

J’avais lu une publicité dans un quotidien ou encore je l’ai vu à la télé, je ne me souviens plus.
C’était le transporteur aérien à rabais Porter.

89$ pour Toronto. Ça serait super comme petit escapade au mois d’août.

Sauf que…

Voici ce que me coûterait mon billet d’aller de Montréal avec tous les frais ajoutés par l’aéroport et les diverses organisations chapeautés par Transport Canada.

$18,00 CAD NAV et Surcharges
$4,67 CAD ATSC
$15,00 CAD Frais d’amélioration d’aéroport
$7,60 CAD TPS
$10,07 CAD TVQ

$55,34 CAD Frais de taxes totaux

Mon billet aller me coûterait donc 144,34$ CAD.

On est loin du 89$.

Pour le billet de retour sensiblement la même chose.

$18,00 CAD NAV et Surcharges
$4,67 CAD ATSC
$15,00 CAD Frais d’amélioration d’aéroport
$7,60 CAD TPS
$8,88 CAD TVQ

$54,15 CAD Frais de taxes totaux

Mon billet de retour me coûterait donc 143,15$ CAD.

287,30$ aller-retour avec tous les frais.

Sans les frais on parle d’un prix total pour l’aller-retour de 202,83$ CAD.
C’est plus qu’abordable.

Mais payer plus de 84$ de frais pour cette petite escapade, soit plus de 40% du prix des billets.
C’est tout simplement un hold-up et un frein. Je ferai donc autre chose.

Je comprends maintenant les voyageurs canadiens d’utiliser les aéroports de Burlington, de Plattsburgh, de Detroit, de Buffalo et de Seattle pour leur déplacement à l’étranger.

Inga Skaya, la Miss Univers Canada

Avouez que ça nous fait changement de la campagne électorale québécoise.

La Torontoise d’origine russe Inga Skaya représentera le Canada à la grande finale du concours Miss Univers présentée à Mexico à la fin du mois de mai. Ainsi en a décidé le jury de la finale canadienne, dimanche soir, au Casino de Montréal.

Née à Moscou, Inga Skaya a grandi au Canada. À 21 ans seulement, elle a déjà 15 années de ballet classique dans le corps. La belle a coiffé au fil d’arrivée trois Ontariennes, Laura Salazar, 26 ans, Samantha Tajik, 25 ans, et Tereza Schmied, 20 ans, de même que Ramona Amiri, originaire de la Colombie-Britannique.

L’heureuse élue, mesurant 5’11 », dispose maintenant de cinq semaines pour se préparer pour la grande finale mondiale. Miss Skaya rencontrera donc à la finale au Mexique notamment l’homme d’affaires Donald Trump, désormais propriétaire de la marque Miss Univers à l’international.

Les encouragements timides du hockeyeur du Canadien de Montréal, Guillaume « Tender » Latendresse, n’auront donc pas été suffisants pour porter sa douce, Maïka Desnoyers (la blonde sur la photo), dans les dernières finalistes.
En fait, des 13 représentantes du Québec, une seule a su éviter la toute première coupure, qui consistait à ramener de 58 à 15 le nombre de candidates en lice. Il s’agit de Giuliana Borelli, une jeune femme de 24 ans originaire de Ville Saint-Laurent.
Miss Borelli, une belle Québécoise d’origine italienne a ainsi pu déambuler dans un bikini bleu poudre pour faire valoir ses attributs devant les juges attablés au Cabaret du Casino de Montréal. Malheureusement elle n’a pas su épater les juges et passer à la prochaine étape qui consistait à déambuler en robe de soirée.

Comme vous savez tous la charmante Nathalie Glebova, une Torontoise, a été la dernière Canadienne à avoir été élue Miss Univers, c’était en 2005.

Est-elle jolie, la Miss Univers Canada, je vous laisse le soin de m’y répondre?

Paris Hilton

Paris Hilton à la conférence de presse goyellow.com
L’autre jour je regardais l’émission Stars sur le vif à Canal D. Paris Hilton par çi, Paris Hilton par là. Plus tard, dans les journaux, à la radio, le scandale Paris Hilton vu mains dans la main avec notre José Théodore national à Toronto…

Elle est dans le top 50 du Lycos 50, soit les termes les plus recherchés sur le moteur de recherche Internet Lycos.

Qu’est-ce qu’elle a tant Paris Hilton à part les millions de dollars provenant des hôtels Hilton pour lesquels elle n’a jamais travaillé pour les obtenir?

Ok, elle s’est fait dérobée chez elle ou chez son petit ami, on s’en fou, une vidéocassette la montrant nue et baisant avec son petit ami. Après elle se serait fait voler son cellulaire sur lequel il y avait pleins de numéros de téléphone de stars. So what? Son film, on y voit rien on dirait que s’est filmé à l’infrarouge. En plus, qui dit que c’est vraiment elle sur ce film?

Est-ce pour ça qu’on en a tant pour Paris Hilton? Quand même, venez pas me dire qu’elle est belle? Elle a toujours le même air quand elle pose, un peu comme Derek Zoolander dans le film Zoolander et son fameux look « blue steel ». Elle a l’air d’une trop grande « nerfée » trop maigre… Une échalotte sur deux échasses. Aucune forme sinueuse féminine ou presque pas. Un regard froid rien d’aussi charmant comme sourire tel que Cameron Diaz. Personne au balcon, i.e. presque pas de seins. Elle est également amputée d’une chute de rein des plus sexy comme possède Carmen Electra.

Qu’est-ce qu’elle a tant Paris Hilton?

Venez pas me dire que c’est pour son rôle dans Simple Life avec Nicole Ritchie. En plus belles paires de nounounes rien de mieux s’est fait à date au petit écran américain.

Alors dites-le moi, qu’est-ce qu’elle a tant Paris Hilton pour qu’on y consacre tant de photographes, tant de « paparasites » et autant d’encre dans les journaux à potins et revues hebdomadaires consacrées à la gente féminine?

Savez-vous quoi? Je crois justement qu’elle a rien et que le monde cherche encore ce qu’elle peut bien avoir… il semble que personne ait encore trouvé.