« Merci Vincent », doit dire Julie Couillard

Alors que le scandale Norbourg a refait surface avec de nouvelles arrestations dans le dossier, dont VIncent Lacroix arrêté de sa cellule hier, voilà que l’affaire Julie Couillard se dissipe tranquillement dans ces chers La Presse et Radio-Canada.

Mais attention, s’il y’a rien de nouveau côté actualité au Québec, les deux portes étandards du Parti Libéral du Canada reviendront à la charge rapidement.

Deux sources de nouvelles toujours crédibles surtout quand ils parlent de Québécor et des acteurs de cette empire.  On a qu’à lire ce matin dans La Presse un petit article sur une autre Julie, Snyder celle-là et de Star Académie.

Ha vraiment, ces médias qui essaient de nous manipuler plutôt que de nous informer.  C’est si petit le Québec.

Comme premier repas en prison, Vincent Lacroix a mangé un sandwich

Je m’excuse mais on en a rien à crisser de savoir ce que Vincent Lacroix a mangé à sa première soirée en prison au centre de détention Rivière-des-Prairies.

Vraiment c’est du journalisme bas et sale de mentionner pareilles sottises.

Vincent Lacroix a floué des milliers d’investisseurs, la justice s’en est chargé, sacrez nous patience avec ce qu’il a mangé ou ce qu’il peut faire en dedans.

A-t-il écouté ou non Virginie ce soir ou écouter TQS ou réclamé un abonnement pour 3 ans au Wall Street Journal? S’est-il entraîné au gym?  Va-t-il regarder le Super Bowl à  RDS dimanche prochain ou même participer avec d’autres détenus à des paris « on the side » sur l’issu de ce match?
On s’en fou!!!!!!

On s’en doute déjà et ça nous frustre tous qu’il aura une bonne conduite et que dès 2011 il sera sorti de prison sous libération conditionnelle parce qu’il aura déjà purgé le 1/3 de sa peine. C’est ça le système carcéral canadien.

Alors chers journalistes vous n’êtes pas obligés de tomber aussi bas que la médiocrité du système carcéral canadien lors de certaines causes.

Une leçon d’anatomie

Hier soir je zappais la télé et je suis tombé à Canal D sur une émission dont le titre était « Une leçon d’anatomie ».

Voici la description du site de Canal D sur cette émisison géniale et combien instructive.

Cette série documentaire présente la dissection de corps humains devant une audience composée de futurs donateurs et d’étudiants en anatomie de l’Institut de plastination d’Heidelberg en Allemagne. Nos guides sont le Dr Gunther von Hagens, Allemand célèbre pour avoir inventé le procédé de la plastination en 1977, et le professeur John A. Lee, un pathologiste anglais reconnu. Pendant que le premier expose les parties d’un corps humain, le second explique leur fonctionnement. Cette approche conduit les téléspectateurs à la découverte de la mécanique de leur corps et de sa composition. Chaque épisode s’attarde sur un point spécifique de l’anatomie, soit le mouvement, la circulation, la digestion et la reproduction.

C’est ce même Dr. Gunther von Hagens qui a créé l’exposition « Le monde du corps 2 » présentement à l’affiche à Montréal.

Je vous jure ça fait vraiment changement d’écouter les nouvelles et de voire la tarte à Myriam Bédard, les crosseurs Vincent Lacroix et Conrad Black ou les bébés gâtés de la STM qui font la grève.