Dans l’oeil du dragon, Frigon déconnecté de la réalité.

J’aime bien l’émission Dans l’oeil du dragon à Radio-Canada.

Le concept est bien et la plupart des dragons ont des commentaires plus que pertinents… Sauf Gaëtan Frigon, cet ex-fonctionnaire de luxe à la tête de la SAQ.

Qu’on se comprenne, je n’enlève rien aux compétences de monsieur Frigon, mais je trouve la plupart de ses commentaires négatifs aux entrepreneurs complètement déconnecté et du passé, un peu comme le lien Pages Jaunes qui a été hypocritement retiré du site Internet de son entreprise Publipage.

Gaëtan Frigon n’affiche pas la fougue entrepreunarial qu’affiche les autres dragons.  Je préfererais voir un jeune Luc Poirier participer à cet émission en tant que dragon, plûtôt qu’un Gaëtan Frigon dépassé et qui appartient à une génération dépassée.  À côté de lui, Normand Legault est posé, réfléchi et tellement plus agréable et respectueux dans son approche.

Gaëtan Frigon appartient à la génération qui ont eu du succès dans lesmagasins à rayons, concept de vente totalement dépasé.

Exit Gaëtan Frigon, amenez-nous un jeune Luc Poirier ou encore une autre femme comme par exemple Lise Watier, Julie Snyder ou même Mitsou, une femme d’affaires brillante, par contre, peut-être pas avec la même profondeur financière que les autres dragons.

Netflix, j’adore

Nouveau à la télé de mon salon, Netflix.

J’adore.

Bien qu’il soit difficile de trouver du contenu français, Netflix est réellement attrayant et abordable.

Bravo, à 7,99$ par mois, pourquoi s’abonner à Super Écran ou The Movie Network, qui sont plus coûteux et moins bien garnis en contenu ?

Vraiment pour des soirées bien meublées en film, Netflix à le profil de l’emploi.

Mon conseil à Geneviève Sabourin

Je lisais l’article ce matin dans TVA Nouvelles sur la comédienne Geneviève Sabourin et sa cause judiciaire l’opposant à Alec Baldwin.

Voici mon conseil à madame Sabourin.

Qu’importe ce que la justice te reproche, tiens toi loin des journalistes, ne révèle pas où tu es sauf à tes proches.  Ne parle pas aux journalistes de ton histoire et rapproche toi de ta famille, tes proches, eux seuls peuvent t’aider.

Courage !

 

Moins de temps de productions et plus de publicité… la télé québécoise se meurt

Avez-vous suivi la Franchise sur V Télé ?

Durant un émission d’une heure, avant chaque pause il y a un « après la pause », court extrait de ce qui s’en vient.  Pour six pauses publicitaires durant l’heure, cela signifie deux minutes de moins à produire.

Par tous les moyens on cherche à produire le moins possible du côté de la production et du côté du diffuseur à diffuser le plus de publicités possibles.

La télé se meurt en terme d’expérience.

Ça prend des solutions rapidement car avec l’arrivée grandissante au Canada des Netflix et aussi des téléphones intelligents, la télé conventionnelle va disparaître rapidement.

Réveillez-vous quelqu’un !

La Franchise, soyons franc… la première a été dull!

L’émission la Franchise, un genre de The Apprentice québécois, a débuté sa diffusion mercredi dernier sur le Canal V.

Réellement, très dull pour un prix… très ennuyant.  Une franchise St-Hubert Express.  Bof, on repasse.

Le contenu.  Au premier épisode, très dull.

On a trop voulu faire un émission avec un mélange à la sauce américaien déjà trop vue de The Apprentice, et Survivor.

Espérons que ça lèvera davantage au second épisode.

Disons que la cour est pas mal pleine côté télé-réalité.

RIS devient RDS Info

La position 99 de notre ma télé, (branché sur Vidéotron), m’offrait depuis jadis une chaîne sportive informative quelque peu… fin année 90 et en boucle.  Je n’aimais pas.

Depuis quelques jours RIS est devenu RDS Info, des nouvelles sportives en continue et à la position 699, en HD.

C’est bien fait, c’est de bon goût, c’est produit avec majoritairement avec des fonds privés  et c’est québécois.

Bravo !