20 centimètres de neige et plus personne ne parle de la A H1N1 sauf le gouvernement

Le Canadien a gagné hier à Ottawa, 20 centimètres de neige vont tomber sur Montréal et plus personne dans la métropole ne parle de la A H1N1 sauf le gouvernement qui dilapident nos fonds publics avec des publicités nous incitant à se faire vacciner.

Bon sens ça suffit la A H1N1.  Il y a eu plus de morts sur nos routes au Québec en 2009 que de mort dû à la A H1N1.  On en revient. Taper sur un autre clou.

On peux-tu nous lâcher les basket avec cette grippe ?

Si j’étais conseiller aux communications pour les instances gouvernementales qui achètent à outrance de la publicité, je me chercherais rapidement un emploi dans les petites annonces classées.

Le calendrier Summum Dreamteam 2009

Hier en me rendant à la pharmacie Pharmaprix, j’arrête au kiosque à journaux et je zyeute le calendrier Dreamteam Summum 2009.

Ok les filles sont jolies, tous dans des poses sexy mais une chose me bogue.

Je suis un mec, j’aime les femmes du Québec, les belles femmes mais là y’a quelque chose qui commence à me déranger grandement.

Peut-on arrêter de nous montrer des femmes à seins refaits dans ce genre de calendrier, dans les publicités télés ou dans les publicités des journaux et magazines?

Par exemple ça devient tannant de voir une femme se déhanchant sur une photo dans une pose quasiment disloquante mais avec les seins bien hauts, et aussi très visibles au travers son bikini des mamelons bien dressés pointant vers le ciel alors que la corps de la jeune femme est tout par en arrière.  Ce genre de chose qui défie la réalité n’est possible que par l’oeuvre d’un bon plasticien.

À quand le retour aux femmes arborant des atouts naturels dans les publicités?