Bye Bye 2013… euh… bof!

J’ai enfin écouté le Bye Bye 2013 en différé, hier soir.

L’ai-je trouvé bon?

Non!

L’ai-je trouvé mauvais?

Non!

En fait ça sa qualité se situe entre de la musique d’ascenseur et de la musique de resto.  Le temps passe et on ne se rend presque pas conpte qu’il y avait de la musique tout le long de notre montée (ou descente) et le long de notre repas.

En fait je me souviens d’avoir rit durant ce Bye Bye et je ne me souviens pas pourquoi.

Je ne suis même pas en mesure de me remémorez un bon moment, ni un mauvais.

Un genre de Bye Bye servi avec de la sauce à poutine qu’on ne fait pas wow mais qu’on ne fait pas beurk.

Je ne dirais pas un Bye Bye sans saveur mais rien qui m’a fait dire wow!

Donc si j’attribuais une note sur 10 je donnerais 6. Ce n’est pas médiocre mais ce n’est pas bon.  Ça passe, c’est tout.

Ha oui je me souviens de quelque chose… Laurent Paquin semble avoir perdu du poids et il chante mal. C’est tout ce que j’ai retenu du Bye Bye 2013.  Me souviens aussi de Michel Therrien au début, que j’ai trouvé meilleur acteur qu’entraîneur au hockey.

Encore une fois cette année j’ai été content de ne pas me taper en direct cette insignifiance de fin d’année, ainsi ça m’a permis de faire des choses plus agréables.