Est-ce la fin de la télé généraliste?

On apprennait cette semaine que la télé spécialisé était tout aussi rentable qu’une pétrolière ou une banque.

Est-ce la fin de la télé généraliste?

Je crois bien que oui.

Quands on regarde V, Télé-Québec, TVA et Radio-Canada on s’aperçoit que de plus en plus elles sont lourdes et peu muables.

TVA pourrait ouvrir pour son émission du matin, fermée de 10h  à 17h et rééouvrir pour ses nouvelles et le reste de la soirée.

Radio-Canada pourrait ouvrir qu’à 17h.

Télé-Québec pourrait être fermée et V quant à moi, pourrait aussi fermée.

Il serait grand temps qu’on arrête de prendre le consommateur que pour les trois premières lettre de ce qu’il est.

Retour à la fermeture des commerces le dimanche

Vous souvenez du temps oũ les commerces étaient fermés le dimanche ?

Je pense qu’on devrait retourner à cette époque.

Certains me diront que comme société on a évolué en ouvrant les commerces le dimanche.

Collectivement je constate que le magasinage du dimanche est devenu pour la majorité des personnes un passe-temps davantage qu’une nécessité.

Il me semble que pour le québécois moyen il y a davantage à faire que de magasiner le dimanche.

La plupart des succursales de la SAQ ne sont pas ouvertes dépassé 21 heures.  Est-ce que cela nuit à la consommation d’alcool des québécois ?

La plupart des pharmacies ne sont pas ouvertes la nuit, est-ce que les québécois manquent de médicaments pour autant ?

La plupart des bureaux de la SAAQ sont fermés les week-end, est-ce que cela empêche les québécois de renouveller leur permis.

Qu’on se comprène bien, l’ouverture des commerces le dimanche ce n’est pas comme si on fermait l’urgence d’un hôpital le dimanche.  Il n’y a pas d’urgence à laisser les commerces ouverts le dimanche.

Il serait grand temps qu’on ferme les magasins le dimanche, question de laisser souffler le consommateur surendetté qu’est le québécois moyen.  De plus dans un contexte où il est possible de magasiner sur Internet 24 heures sur 24, je juge davantage inutile d’ouvrir les commerces le dimanche.