Marie-Ève et Guillaume séparés à Noël… quelle nouvelle !

C’est pas croyable de nos jours comment on est rendu bas dans le journalisme.

Ainsi on apprenait samedi via la prestigieuse chaîne de journaux Québécor que Marie-Ève et Guillaume, les gagnants d’Occupation Double, seront chacun de leur côté à Noël.

Leur premier Noël chacun de leur côté, séparés à Noël.  Que c’est dont triste.

Pour moi c’est insignifiant comme nouvelle que de savoir si Tiger Woods a trompé sa femme 1 fois ou 400 fois. Autrement dit, on s’en tape.  Alors si une nouvelle est étiquetté majoritaitement par la population comme faisant partie de la catégorie « on s’en tape », pourquoi la publier sinon que vouloir faire du pipi caca comme journaliste.

J’espère qu’un jour le journalisme au Québec se portera mieux sans ça tantôt il y aura bien des chercheurs d’emplois en journalisme dans les petites annonces classées.

Le calendrier Summum Dreamteam 2009

Hier en me rendant à la pharmacie Pharmaprix, j’arrête au kiosque à journaux et je zyeute le calendrier Dreamteam Summum 2009.

Ok les filles sont jolies, tous dans des poses sexy mais une chose me bogue.

Je suis un mec, j’aime les femmes du Québec, les belles femmes mais là y’a quelque chose qui commence à me déranger grandement.

Peut-on arrêter de nous montrer des femmes à seins refaits dans ce genre de calendrier, dans les publicités télés ou dans les publicités des journaux et magazines?

Par exemple ça devient tannant de voir une femme se déhanchant sur une photo dans une pose quasiment disloquante mais avec les seins bien hauts, et aussi très visibles au travers son bikini des mamelons bien dressés pointant vers le ciel alors que la corps de la jeune femme est tout par en arrière.  Ce genre de chose qui défie la réalité n’est possible que par l’oeuvre d’un bon plasticien.

À quand le retour aux femmes arborant des atouts naturels dans les publicités?