Le calendrier Summum Dreamteam 2009

Hier en me rendant à la pharmacie Pharmaprix, j’arrête au kiosque à journaux et je zyeute le calendrier Dreamteam Summum 2009.

Ok les filles sont jolies, tous dans des poses sexy mais une chose me bogue.

Je suis un mec, j’aime les femmes du Québec, les belles femmes mais là y’a quelque chose qui commence à me déranger grandement.

Peut-on arrêter de nous montrer des femmes à seins refaits dans ce genre de calendrier, dans les publicités télés ou dans les publicités des journaux et magazines?

Par exemple ça devient tannant de voir une femme se déhanchant sur une photo dans une pose quasiment disloquante mais avec les seins bien hauts, et aussi très visibles au travers son bikini des mamelons bien dressés pointant vers le ciel alors que la corps de la jeune femme est tout par en arrière.  Ce genre de chose qui défie la réalité n’est possible que par l’oeuvre d’un bon plasticien.

À quand le retour aux femmes arborant des atouts naturels dans les publicités?

Le contenu papier diminue au profit de la télé et de l’Internet

Avez-vous remarqué combien les magazines diminuent en épaisseur et en contenu?

Je prends par exemple certains magazines comme Direction Informatique, PC Magazine, certains journaux comme La Presse, le Journal de Montréal.

Avez-vous remarqué que leur contenu diminue tout comme l’épaisseur de ces médias papiers.

Je prends Direction Informatiue, magazine mensuel gratuit destiné aux informaticiens.

Pour le mois d’octobre, 36 pages.  Sur ces 36 pages, j’ai compté facilement 16,25 pages de publicités.  Si j’exclue la première page et la page de présentation des sujets, j’arrive à seulement 15,75 pages de contenu sur 36 pages.

Sérieusement, à quoi bon publier encore un mensuel de 36 pages comme Direction Informatique?  Tout pourrait se faire sur le web ou mieux encore, via un document PDF envoyé à une liste d’abonné.  D’autant plus que les informaticiens sont très familiés avec le format électronique de magazine.

Un autre exemple, le magazine anglophone Computer Dealer News, édition mai 1998:  seulement 32 pages dont 14 de publicités.

Le magazine PC Magazine a réduit sa taille de plus de 60% en moins de 10 ans.  L’avenir est au web, sa place en kiosque est désuette.

Plusieurs magazines ont aussi vu leur taille réduite parce que la prolification des canaux numériques disponibles les a remplacer.

Le papier comme média se démode de plus en plus.  Par exemple, qui consulte encore les pages jaunes papier?

Pourquoi acheter le dernier livre des records de la LNH alors que sur des sites comme NHL.com ou hockeydb.com vous pouvez obtenir ce que vous cherchez.

La présente récession américaine va avoir ceci de bon.  Faire le ménage dans certains médias papier. 

La surconsommation de médias papier va prendre le bord.  Les entreprises et les individus vont aller sur ce qui leur coûte moins cher en argent et en temps.  Les environnementalistes, surtout les sauveurs des arbres vont presque crier victoire.

Qu’on le veule ou non, des magazines gratuits tels que Directon Informatique, les journaux disponibles à l’entrée du métro gratuitement, ont justement beau être gratuits, il y a un coût pour la société.  Il faut les recycler.

Tandis que si ces magazines étaient envoyés sur un format PDF et accessible via votre ordinateur, votre Palm, votre Blackberry ou votre iPod Touch, les coûts de recyclage sont nuls. Vous lisez le magazine ou le journal et après consommation il se retrouve à votre bac de recyclage virtuel.  Ici la seule chose qui est recyclée est l’espace disque occupé par le document que vous venez de lire.

Définitivement, le format PDF est un très bon ami des arbres.

En 2008, l’annuaire papier et le bottin des pages jaunes livrés chez vous gratuitement n’a plus sa place.  Si vous désirez les recevoir ont devrait vous facturez et une partie de la vente de ces médias devrait être versé à un fond pour l’environnement.