À couteaux tirés… tirez la plogue!

J’ai écouté hier à tout hasard la nouvelle série télé À couteaux tirés présntée sur la chaîne spécialisée CASA.

On dirait une émission tournée avec une bande d’ados comme public. Ça tape sur les tables et les comptoirs, ça crie, on entend à peine les animateurs Anne-Marie Withenshaw malgré sa grande gueule qui crie tout le tent et Chuck Hugues le grand ado.

Vraiment, tirez la plogue sur cette émission ou allez la présenter à VRAK TV, une télé fait sur mesure pour les adolescents.

Le hic c’est qu’ils visent un grand public avec cette émission alors que moi de voir une gang d’individus tapez sur des tables et comptoirs et crier pour encourager deux chefs qui compétitionnent entre eux, ça me laisse indifférent.

On dirait qu’ils ont voulu refaire une émission à la Iron Chef sauce Québec et petit budget mais tournée avec un public et des animateurs pour adolescents.

Tirez la plogue, en tout cas, moi c’est ce que je ferai, je ne vais jamais réécouter cette émission.

Ce qui est drôle c’est qu’Anne-Marie Withenshaw dans C’est juste de la télé sur ARTV mentionnait dans une critique de l’émission Ma mère cuisine mieux que la tienne que c’était trop bruyant et qu’on arrivait pas à bien entendre les animateurs.

Pis moi des artistes invités pour juger des plats de cuisine.  Non merci!  Ça fait tellement pas sérieux d’inviter un artiste à moins qu’ils soient eux-mêmes des chefs de cuisine ou que la bouffe soit une de leur passion mais la plupart des invités ne sont que des artistes qu’on voit déjà trop souvent partout à la télé….

Normalement si j’écoute une émission de télé sur la cuisine, faut pas que ça m’énerve.  Hélàs, Anne-Marie Withenshaw et son public d’ados m’énervent à À couteaux tirés.  Out!!!

Le Cabaret Carol, infopub sur un bar de danseuses de Québec à Z télé.

Le Cabaret Carol, les coulisses d’un bar de danseuses, émission à Z télé. Ça fait quelques semaines que j’écoute les épisodes avec Jean-François Mercier parlant à des clients, à des danseuses, à la propriétaire ou au staff.

On dirait davantage que cette émission est une info pub déguisée pour le bar du boulevard Wilfrid-Hamel à Québec.

Le concept de l’émission aurait pu être une tournée en province de différents bars.  Voir comment ça se passe à Fermont, Montréal, Saguenay en Gaspésie ou même à l’Avenir.

Non ils nous parlent à chaque semaine de la même chose ou presque ou les sujets qui sont couverts ne le sont pas en profondeur.

Comme par exemple la semaine dernière, il parle à une seule femme du pourquoi qu’elle va aux danseuses.  S’aurait été plaisant d’avoir l’opinion de plusieurs femmes.

Non vraiment ça fait amateur comme séries, Ça ne donne pas envie de vomir comme certaines téléréalitées mais on est à la mi-chemin.

Sans faire le tour de tous les bars de danseuses du Québec, l’émissioon aurait pu couvrir 4 à 5 bars et alterner.  Non c’est toujours le Carol, on tente de nous faire attacher aux personages qui s’y touvent, comme des clients ou la  mignonne Nicky aux cheveux drôlement colorés.

Non j’embarque pas, pire je débarque, terminé! Je n’écouterai plus. Je ne suis plus capable, j’ai décroché.

Ça fait trop amateur, désolé!

Critique de Lance et Compte saison 9. Des boules encore des boules.

Je me suis tapé tous les épisodes de Lance et Compte saison 9 en rafale via le club Illico.

Tout d’abord quelques remarques.  C’est toujours aussi bien filmé et Jacques Mercier n’a jamais été aussi chien. L’arbitre dans la LNI c’est rien à côté.

Aussi, Sarah Dagenais-Hakim crève l’écran dans son rôle de  Ilsa Trépanier en remplacement de Bianca Gervais qui jouait ce rôle auparavant.

La belle Lise Martin qui joue le rôle de l’épouse de Roma Gauthier, Kim Legendre, crève aussi l’écran.  On l’a mieux connu dans le rôle de Rose-Marie dans Virginie.  C’est un très beau retour à l’écran pour elle.  Les gars vont se régaler.

Toute une saison sans voir les jumeaux et l’épouse de Lulu… étrange. Je vous donne pas un gros scoop mais bon on a pas vu madame donné au suvant. Beaucoup moins d’acteurs qu’aupavarant.

De plus on voit que le budget de la série était petit, le National affronte toujours les mêmes équipes avec des chandails d’il y a 4-5 ans. Mais les seins dénudés sont encore au rendez-vous pour le régal des messieurs.

Sinon pour la série québécoise #1 de l’histoire de la télé québécoise,  quelques intrigues étaient bien ficelées mais parfois bâclées et avec dénouements prévisibles.

On assiste à de grands jeux de Marc Messier, Yvan Ponto , Carl Marotte et de Dave Morrissette malgré que le dernier épisode est vraiment trop faste.

Mais sinon, je crois sincèrement que Lance et Compte ça fait le tour et ça devrait se terminer là.  Sinon Pierre Lambert finira arrière grand-père un moment donné.

Ha oui, est-ce une bonne série ou pas? Je donne 5.5…. sur 10.  Y a trop de réchauffé genre un film les Boys 7.  Au moins les scénaristes n’ont pas développé une histoire à la Tiger Woods ou à la Alex Rodriguez.  La fin de la série, indique probablement que ça sera la fin définitive.

Je me posais la question, vu que Lance et Compte 9 risque d’arrivé au petit écran après les Fêtes ça fera quand même bizarre de voir le temps des fêtes dans Lance et Compte après que le vrai temps des fêtes soit passé.

 

 

La télé au Québec, l’offre est trop grande et la télé réalité et la cuisine tuent la télé

Je zappais la télé de mon salon hier soir.  Conclusion: il y a vraiment trop de chaînes. L’offre est trop grande.

De plus, il y a trop de télé réalité, ça tue la télé.

Même chose pour les émissions de cuisine, ça tue la télé, il y en a trop.

Gordon Ramsay par ci, Jamie Oliver par là,  Giovanni Apollo par ci, le rebelle par là.  C’est trop.

Plusieurs chaînes francophones sont présentement en débrouillage et ça n’a aucun bon sens combien il y a trop de chaînes pour 8 millions de québécois,

Et je ne vous parle même pas des chaînes anglophones.

La télé me fait présentement pensé à la Ligue Nationale de Hockey.  Du Original Six, la LNH est passé à 30 équipes ce qui a grandement dilué le produit.

C’est la même chose pour la télé québécoise. Trop de chaînes contribuent à diminuer la qualité du produit.

Sans compter les techniques de production qui permettent maintenant de produire une émission de 30 minutes d’antenne avec moins de 19 minutes de contenu.

Outre la publicité durant ces 30 minutes vous verrez des « Après la pause… » et un résumé en début d’émission de ce qui s’est passé la veille.

Si je prends comme exemple Pawn Stars qui joue à Historia ou Un souper presque parfait à V télé, c’est le même concept de productions.  Retirer l’intro qui présente l’émission, le générique de fin, les « après la pause » vous n’obtenez même pas 15 minutes de contenu.

Si vous retirez les minutes où les participants commentent… vous passer à 12 minutes de contenu.

Par exemple un épisode d’Un souper presque parfait visionné sur le web ne dure que 21:30. Retirez ce que je vous mentionne plus haut, vous passer à moins de 12 minutes de contenu réel.

Ça n’a tout simplement pu aucun bon sens, c’est rire du consommateur.

Comme les journaux je crois que la télé est sur un grand déclin et ce n’est pas en lançant constammant de nouvelles chaînes que le consommateur va y gagner.

En terminant côté sports l’an prochain TVA lancera TVA Sports 2.  Imaginez comment le consommateur québécois sera saturé avec RDS, RDS 2, RDS Info Sports, TVA Sports, TVA Sports 2 et je vous fait grâce des canaux de sports anglophones commençant par T et S.

 

Vanessa TV ça va en prendre de la peau pour atteindre le succès

On le sait tous l’entreprise d’Anne-Marie Losique (AML) lancera le 28 octobre prochain un pendant québécois de Playboy Channel soit Vanessa TV.

Selon AML, le prix de la chaîne serait de 14,95$ par mois.

Je vais vous dire que ça va en prendre de la peau pour que le canal atteigne le succès.

Sans entrer dans les détails comptables, il est clair que la chaîne devra s’assurer d’au moins 20 000 abonnés mensuels pour pouvoir survivre et surtout vivre longtemps.

Déjà cette semaine on a appris dans les journaux que Vanessa diffusera les matchs de la Lingerie Football League, une ligue américaine où les joueuses jouent en sous-vêtements. On est loin de la ligue en jupons ici.

Ça va prendre aussi beaucoup de contenu d’ici afin que les québécois adhère au modèle et soient assidus à cette chaîne.

Je vous prédis que la droite québécoise va sortir en masse contre cette chaîne et vous verrez que le peuple québécois est pas mal plus ‘pick-up country’ qu’on peut le croire.

Tout de même saluons l’audace de AML dans ce Québec encore trop coincé par le sainte-nitouchisme.

Bonne chance à Vanessa TV et espérons qu’ils sauront profiter de la convergence du Web 2.0 et des téléphones intelligents.

Qui est le tata, Clothaire Rapaille ou Régis Labeaume?

Quand on regarde le titre, poser la question c’est un peu y répondre.

Okay Rapaille à menti dans son CV tel une racaille.  Mais qui est le vrai tata dans tout cette histoire?  Bien sûr nul autre que Régis Labeaume.

Tout d’abord pourquoi avoir engagé Rapaille pour faire l’image de Québec?  Québec est déjà l’un des plus belles villes en Amérique, certes il est vrai que depuis qu’elle a Labeaume comme maire, c’est vrai qu’elle a besoin de refaire son image un peu comme le Québec devrait refaire son image à cause du premier ministre qu’on a.  Mais ça demeure de l’image interne et non externe.  Pis Rapaille il s’en fou, il a eu 130 000$ et des contrats il en aura d’autres, c’est pas la petite Ville de Québec qui va ternir son image.

Mais quand on y pense, l’histoire Rapaille c’est où qu’elle dérange?  Elle a dérangé lorsque Rapaille a dit que les Québécois, ceux qui vivent à Québec avaient un complexe par rapport à Montréal.  C’est là que l’administration Labeaume au nom a dû être vexée au nom de 400 000 Québécois et qu’en douce un journaliste de Québec, probablement vexé lui aussi, a eu le mandat non officiel d’enquêté sur Rapaille.

Bien sûr je fais des suppositions, mais un et un ça fait deux et c’est facile de voir que l’administration Labeaume joue la carte que Rapaille a menti dans son CV.  La réalité c’est qu’ils n’ont pas digéré que Rapaille mette le doit sur le véritable bobo.

Il faut avoir vécu à Québec et Montréal pour comprendre que Rapaille a remporté le match haut la main sur Labeaume.  En fait le combat de boxe a été arrêté parce que l’administration a vu son maire plié les genoux face aux ruades de Rapaille et ils ont lancé la serviette avant qu’il subisse le KO durant un combat à sens unique en facveur de Rapaille.

Ensuite je trouve que Labeaume a aussi été tata d’engagé Rapaille.  Il y a de bons faiseurs d’images au Québec, pourquoi avoir engagé un Français d’origine?  Qui connaît plus la ville de Québec que les Québécois?

Bien sûr Labeaume a fait ça simple uniquement pour faire ce que Montréal avait fait jadis en engageant le Français Taillebert pour faire le désign du stade olympique.

C’est encore Rapaille qui a raison.  Ce que Québec veut, dans le fond, c’est d’avoir ce que Montréal a.  Méchant complexe d’infériorité.  Quand on regarde du côté du sports, Québec veut avoir une équipe de la CFL, une équipe de la NHL.  On est pas loin de la grenouille qui veut avaler un boeuf.

Comme disait mon ami Christian, qui habite Québec dailleurs,  d’un certains Charles qu’on cotoyait au Cégep, ce dernier était tellement baveux parce qu’il souffrait du complexe d’infériorité.  Regardez Labeaume maintenant et on se rapproche pas mal de notre Charles en moins baveux et moins arrogant.  Simplement parce que Régis a maintenant de la maturité alors que Charles à l’époque n’avait que 18 ans.

Quand les citoyens de la Ville de Québec voudront avoir un maire qui saura vendre leur ville, ils en éliront un autre que ce dernier.

En terminant, on pourra bientôt se moquer de Régis Labeaume les dimanche soir.  Et Dieu créa Laflaque a eu de la visite du maire Labeaume la semaine dernière et ils vont créer son personnage.  Coût de la création du personnage pour l’émission? 30 000$.  Pas grave, ce sont nos impôts qui financent la télé d’État.

Québec gagne la série et rêve aux Nordiques

Québec a remporté la série Québec-Montréal hier et ce matin à Québec les gens rêvent des Nordiques.

Pensez-vous vraiment que la LNH va revenir à Québec en sachant que c’est un petit marché et que c’est pour cette raison que l’équipe à quitter vers Denver ?

Évidemment non.

Les Nordiques sont morts et enterrés comme les Expos sont morts et enterrés à Montréal.

Pour assouvir les besoins des millionnaires du sports ça prend une gros bassin de population et un large bassin d’entreprises privées pour vendre des loges.

Voici quelques villes américaines qui n’ont pas d’équipe de la LNH

Houston, population 2,2 millions
San Diego population 1,3 million
Jacksonville population 800 000
Indianapolis population 798 000
Baltimore population 636 000
Milwaukee popilation 604 477
Seattle population 598 000
Las Vegas population 558 383
Portland population 557 706
Louisville population 557 000
Oklahoma City population 550 000
Kansas City population 480 000

Québec population de l’agglomération 537 000

Où la LNH ira-t-elle ?  Bien des endroits plus populeux que Québec.

Alors que Québec savoure sa victoire sur Montréal et cesse de rêver à l’impossible.

Si la LNH devait revenir à Québec un jour c’est que bien des équipes seront à l’agonie dont la ligue elle-même.

Retour à la fermeture des commerces le dimanche

Vous souvenez du temps oũ les commerces étaient fermés le dimanche ?

Je pense qu’on devrait retourner à cette époque.

Certains me diront que comme société on a évolué en ouvrant les commerces le dimanche.

Collectivement je constate que le magasinage du dimanche est devenu pour la majorité des personnes un passe-temps davantage qu’une nécessité.

Il me semble que pour le québécois moyen il y a davantage à faire que de magasiner le dimanche.

La plupart des succursales de la SAQ ne sont pas ouvertes dépassé 21 heures.  Est-ce que cela nuit à la consommation d’alcool des québécois ?

La plupart des pharmacies ne sont pas ouvertes la nuit, est-ce que les québécois manquent de médicaments pour autant ?

La plupart des bureaux de la SAAQ sont fermés les week-end, est-ce que cela empêche les québécois de renouveller leur permis.

Qu’on se comprène bien, l’ouverture des commerces le dimanche ce n’est pas comme si on fermait l’urgence d’un hôpital le dimanche.  Il n’y a pas d’urgence à laisser les commerces ouverts le dimanche.

Il serait grand temps qu’on ferme les magasins le dimanche, question de laisser souffler le consommateur surendetté qu’est le québécois moyen.  De plus dans un contexte où il est possible de magasiner sur Internet 24 heures sur 24, je juge davantage inutile d’ouvrir les commerces le dimanche.

Tiger Woods éclipse la A H1N1

Rapidement dans les médias l’affaire Tiger Woods a éclipsé la joke de l’année soit la A H1n1.

Je dis joke dans le sens que la grippe aura été pas mal moins forte que les autorités et le monde l’anticipais, même le beau-père s’alarmait là-dessus cet été avec ses reportages en fin de soirée à PBS.

Rien… la joke de l’année ou presque.

Une grosse balloune.

C’est déplorable oui il y a eu des morts.  Mais les accidents de la route ont fait plus de victimes au Québec que la A H1n1.

Si j’étais les gens de marketing du Ministère de la Santé ou même le Directeur de la Santé Publique du Québec, je me chercherais rapidement un emploi dans les petites annonces classées pour avoir presque tirer sur le bouton panique et ce inutilement.

Alex Kovalev a marqué 3 buts hier soir avec Ottawa.  On s’en fou de la A H1N1 et des maîtresses de Tiger Wood.  Après tout on aime les athlètes pour leurs performances et non pour leur vie privée.