Pakistan: les Québécois chiches ou intelligents ?

Je viens tout juste de lire un article dans La Presse qui traite les Québécois de chiche face aux victimes d’inondation au Pakistan.

Leur blogueur Patrick Lagacé avait émis un bel article la semaine dernière et je me dois de lui donner raison.

Le Pakistan vient de dépenser des milliards dans l’achat de  jets militaires.  S’ils sont capables de dépenser autant d’argent pour le militaire ils sont capable d’aider leur population.

Les Québécois ne sont pas chiches mais détestent aider ceux qui sont riches.

Parce que si le Pakistan n’est pas riche et qu’ils s’achètent des milliards de joujous militaires, alors ils sont assurément stupides et ne méritent pas qu’on donne pour leur population.

Les Québécois n’ont pas été chiches avec Haiti ils ont donné avec leur grand coeur et ce malgré que l’événement se soit passé un mois après les fêtes.  Les Québécois savent le peuple haïtien dans la dèche depuis des lunes, c’était normal de donner et avec plaisir.

Retour à la fermeture des commerces le dimanche

Vous souvenez du temps oũ les commerces étaient fermés le dimanche ?

Je pense qu’on devrait retourner à cette époque.

Certains me diront que comme société on a évolué en ouvrant les commerces le dimanche.

Collectivement je constate que le magasinage du dimanche est devenu pour la majorité des personnes un passe-temps davantage qu’une nécessité.

Il me semble que pour le québécois moyen il y a davantage à faire que de magasiner le dimanche.

La plupart des succursales de la SAQ ne sont pas ouvertes dépassé 21 heures.  Est-ce que cela nuit à la consommation d’alcool des québécois ?

La plupart des pharmacies ne sont pas ouvertes la nuit, est-ce que les québécois manquent de médicaments pour autant ?

La plupart des bureaux de la SAAQ sont fermés les week-end, est-ce que cela empêche les québécois de renouveller leur permis.

Qu’on se comprène bien, l’ouverture des commerces le dimanche ce n’est pas comme si on fermait l’urgence d’un hôpital le dimanche.  Il n’y a pas d’urgence à laisser les commerces ouverts le dimanche.

Il serait grand temps qu’on ferme les magasins le dimanche, question de laisser souffler le consommateur surendetté qu’est le québécois moyen.  De plus dans un contexte où il est possible de magasiner sur Internet 24 heures sur 24, je juge davantage inutile d’ouvrir les commerces le dimanche.

La grippe A H1N1, ok je veux bien mais la malnutrition elle ?

J’en ai marre des médias qui nous surmédiatisent au Québec.

Là c’est la grippe A H1N1.

Il y a tellement d’informations disponibles dans les médias sur cette grippe que je m’interroge sur la pertinence d’être  aussi surinformé.

Comme le disait si bien l’adage, parfois trop c’est comme pas assez.

Je vous prédis qu’il mourra moins de monde de la AH1N1 que de la grippe qu’on connaît année après année qu’on nomme influenza.  Non pas parce qu’on aura bien été informé et que plusieurs auront été se faire vacciner (vaccin inutile si vous voulez mon avis) mais parce que la paranoia s’est presque emparé des médias.

Savez-vous ce qui tue le plus de monde année après année au Québec depuis 20 ans ?

La malnutrition.  Les gens mangent tellement mal qu’ils en font du cholestérol, du diabète, ils développent des problèmes respiratoires, développent des cancers etc.. etc..

Je ne parle pas ici que de la malbouffe qu’on nous sert dans une chaîne de restauration rapide quelconque. Je parle d’être mal nourri au quotidien.

L’importance de bien manger et de faire de l’exercice est capital dans notre beau Québec.

C’est sur ce clou que le gouvernement devrait taper avec son gros marteau et non sur la anodine A H1N1.

Nos politiciens devraient montrer l’exemple.  Mais avez-vous vu la grosse face de nos premiers ministres Charest et Harper?  Pas de quoi montrer l’exemple à la population.  Même le politicien québécois ayant le plus d’amis sur Facebook, Denis Coderre, ne montre pas l’exemple.

C’est dommage mais l’alimentation est à la base de notre société et plus les québécoises et québécois s’alimenteront mal plus cela coûtera cher à notre système de santé.