Infoman 2014, ça dérape mais c’est encore bon

J’ai bien aimé écouté la revue de fin d’année d’Infoman avec Jean-René Dufort.

Cétait du bonbon.

Par contre j’aurais laissé tomber le segment Vatican Express.  On ne touche pas à la religion.  Pourquoi choquer avec un sujet qui touche les québécois afin de faire rire?  C’est out faire ça en 2014.

J’espère qu’Infoman arrivera en 2015.

Il a très bien fait de se moquer de Régis Labeaume, probablement le politicien québécois le plus déconnecté de la réalité.

Bravo à l’équipe Infoman!

 

 

Publicités

Dans l’oeil du dragon, Frigon déconnecté de la réalité.

J’aime bien l’émission Dans l’oeil du dragon à Radio-Canada.

Le concept est bien et la plupart des dragons ont des commentaires plus que pertinents… Sauf Gaëtan Frigon, cet ex-fonctionnaire de luxe à la tête de la SAQ.

Qu’on se comprenne, je n’enlève rien aux compétences de monsieur Frigon, mais je trouve la plupart de ses commentaires négatifs aux entrepreneurs complètement déconnecté et du passé, un peu comme le lien Pages Jaunes qui a été hypocritement retiré du site Internet de son entreprise Publipage.

Gaëtan Frigon n’affiche pas la fougue entrepreunarial qu’affiche les autres dragons.  Je préfererais voir un jeune Luc Poirier participer à cet émission en tant que dragon, plûtôt qu’un Gaëtan Frigon dépassé et qui appartient à une génération dépassée.  À côté de lui, Normand Legault est posé, réfléchi et tellement plus agréable et respectueux dans son approche.

Gaëtan Frigon appartient à la génération qui ont eu du succès dans lesmagasins à rayons, concept de vente totalement dépasé.

Exit Gaëtan Frigon, amenez-nous un jeune Luc Poirier ou encore une autre femme comme par exemple Lise Watier, Julie Snyder ou même Mitsou, une femme d’affaires brillante, par contre, peut-être pas avec la même profondeur financière que les autres dragons.

Est-ce normal que Véro gagne plus à Radio-Canada que Stephen Harper comme premier ministre

Selon quelques sources, le salaire annuel de Véronique Cloutier à Radio-Canada dépasserait les 500 000$.

Pendant ce temps le salaire du premier ministre du Canada est aux alentours de 343 000$.

Est-ce normal que Véro gagne plus à Radio-Canada que Stephen Harper comme premier ministre du Canada ?

À mon avis c’est tout à fait illogique.

Le premier ministre du Canada devrait voir sa paie augmenter et évidemment la télé d’État paie beaucoup trop cher pour Véro.

Si une société paie plus chers ses artistes à une télé d’État qu’elle paie plus cher pour le premier ministre, il y a de quoi s’interroger longuement sur les valeurs de cette société.

Un Bye Bye 2010 merdique

J’ai regardé le Bye Bye 2010… ouf !

Sur une note positive je salue l’immense talent de Hélène Bourgeois-Leclerc, Michel Courtemanche, Joël Legendre et Véronique Cloutier.

Un Bye Bye est à la base 90 minutes pour rigoler de l’actualité qui a marqué l’année qu’on salue.

Est-ce que de parodier des émissions de télé qui trop souvent ressemblait à du ‘TVA bashing’ c’est de saluer l’année qui se termine ?

Bien sûr que non !

J’aime bien l’émission de Josélito Michaud et la parodier n’avait pas sa place dans un Bye Bye.

Malgré la qualité des sketchs qui se moquaient d’émission de télé, je n’ai pas rie.  En fait j’ai souvent rie davantage à la revue de l’actualité par RDI.  Alors imaginez…

La formule du Bye Bye est à revoir.  En fait, je pense que la formule Bye Bye a fait son temps depuis 20 ans, tout comme la télévision de Radio-Canada qu’on devrait tout simplement abolir, Radio-Canada n’a plus sa place et elle coûte trop chère.

Oui tout comme il a été mentionné durant le Bye Bye, Radio-Canada a trop souvent des allures de Véro-Canada.

Les enfants de la télé… à peaufiner.

L’émission qu’anime Véronique Cloutier en compagnie d’Antoine Bertrand à Radio-Canada est à peaufiner mais j’ai aimé le concept.

Petite suggestion, deux invités au lieu de quatre serait suffisant.

Je ne peux pas croire qu’avec autant de carrière derrière eux, qu’on aurait pas pu faire l’émission seulement avec Normand Brathwaite et Denis Filiatrault.

Imaginez si dans les prochaine semaines ils invitaient Carl Marotte, Dominique Michel, Luc Guérin, Rémy Girard,Gilles Latulippe, Michel Louvain, Jacques L’Heureux, Yvon Deschamps, Michèle Richard, Pierre Lalonde, Marina Orsini, Macha Grenon, Yves Corbeil, Louise Deschâtelets, Marcel Leboeuf, Roy Dupuis, Luc Picard, et j’en passe…

Avec quatre invités par semaine ils auront fait le tour rapidement de la colonie artistique québécoise.  Mais à deux, l’émission pourra durer pendant des années.

TOU.TV

Enfin diront certains.

Voilà Radio-Canada avec les impôts des contribuables lancent TOU.TV. C’est si facile ouvrir des sites avec l’argent des contribuables.

Bon malgré tout, je l’avoue l’idée est bonnes.  Sera-t-elle rentable, ça c’est une autre histoire.

Le site Internet permet d’écouter gratuitement plus de 2000 heures de télévision en haute qualité.  Attention je n’ai pas dis en haute définition.

Allez y jeter un coup d’oeil.  TOU.TV.

On parle d’ajouter de la publicité bientôt.  S’ils font cela il vont tuer le site.  Aux concepteurs je leur dis de bien réfléchir.

La Petite Vie, Noël Story… is there anybody home?

Je me suis tapé ce dimanche soir l’heure et demie de La Petite Vie, Noël Story.

Pour moi ça été nul sur toute la ligne.  Un gaspillage de subventions provenant de fonds publics et présenté à la télé d’État largement subventionnés.

Savez-vous pourquoi La Petite Vie était disparue de notre téléviseur?

Parce que l’auteur en avait fait le tour.

Lance et Compte 8 lèvera plus que ce spécial de Noël nul.

C’est dommage !

Il faut parfois savoir se retirer en pleine gloire plutôt que de revenir avec des platitudes.  C’est ce que Claude Meunier aurait dû faire.

Je compare le président de Radio-Canada a un tsar fini. Fermons Radio-Canada

Vous vous souvenez du dernier tsar en Russie et du sort qu’il a subit ?

Après avoir comparé les télédiffuseurs privé aux pétrolières, moi je compare le président de Radio-Canada à un tsar fini.

Un homme qui ne sait plus quoi faire pour diriger un royaume qui s’écroule et qui n’a plus sa place dans le contexte qu’on lui connaît.

Également, dans le présent économique de 2009 et dans la réalité des citoyens de ce Canada, Radio-Canada n’a plus sa place dans l’univers télévisuel.

Elle n’a plus sa place parce qu’elle est incapable de s’auto-financée.  Elle a constamment besoin de l’argent des contribuables pour vivre.

On sait bien que les contribuables canadiens ont mieux à faire que de toujours allonger de l’argent pour CBC – Radio-Canada.  C’est plus d’un 1 milliard par année que les contribuables canadiens doivent verser à Radio-Canada.

Comme citoyens de ce pays, nous sommes surtaxés, comme contribuables de ce pays nous sommes surendettés.  Je crois qu’on a mieux à faire que de se payer une télé d’État de qualité pas meilleur ni moindre que les télés privés.

Assez c’est assez, Radio-Canada doit se faire hara-kiri ou que le gouvernement l’assasine en la fermant ou la privatisant mais je doute qu’on fasse la queue pour l’acquérir.

Je n’ai rien contre les entreprises d’État sauf quand elles veulent  compétitionner ce qui se fait de similaire dans le privé et à même échelle et surtout quand c’est non essentiel à notre vite de tous les jours.

Avoir une télé d’État n’est pas essentiel en 2009 et ça ne l’était pas non plus en 1960.

Le même sort devrait être jeté également sur Télé-Québec, une institution qui n’a plus sa place.

Cessons de jouer à l’autruche, 60 à 65% du contenu télévisuel de Radio-Canada pourrait disparaître et personne ne s’en plaindrait.

Au Québec près de 20 heures par semaine du contenu diffusé sur Radio-Canada pourrait être repris par un autre diffuseur. Vous ne me croyez pas regardez cette liste:

La quotidienne Virginie

Tout le Monde en Parle

3600 secondes d’extase

Beautés désespérés

Découverte

Dre Grey leçons d’anatomie

L’Épicerie

Et Dieu créa Laflaque…

La Galère

Les Hauts etles Bas de Sophie Paquin

Infoman

Kampai: À votre santé

Le Moment de vérité

Paquet Voleur

Les Parents

Providence

Pyramide

Ricardo

 

Allégations de corruption – Benoît Labonté rompt le silence à Radio-Canada

Que pensez-vous de l’entrevue concernant les allégations de corruption à l’hôtel de ville de Montréal que Benoît Labonté a accordé hier à Radio-Canada ?

C’est tout le monde politique dui Québec qui est ébranlé ce matin.

Est-ce que le maire en place Gérald Tremblay doit démissionner ?

Est-ce que la ville de Montréal doit être mise en tutelle ?

Est-ce que l’élection à la mairie de Montréal doit être annulée par le directeur général des élections ?

Est-ce qu’une commission d’enquête doit débuter ?

J’ai hâte de vous lire.

Radio-Canada demande au CRTC une chaîne consacrée aux sports. Non merci!

Radio-Canada a déposé au CRTC une demande pour obtenir une license d’une chaîne télé francophone consacrée aux sports.

Non merci!

Je dis cela parce que c’est assez, la cour est pleine.

Ce n’est pas la mission de la télé d’État de nous présenter du sport à même l’impôt des contribuables.

Opposez-vous à cela si vous ne désirez pas voir vos impôts augmentés.

Je l’ai dis à maintes et maintes fois, il est inutile en 2009 que le Canada ait une télé d’État.

Deux options s’offre à CBC / Radio-Canada.  Fermez ou être privatisé.

En temps que contribuables  canadiens surendettés et dont le pays affichent un déficit majeur avons nous les moyens d’avoir une télé financée par l’État?  La réponse est NON.

Autre rigolade que j’ai appris aujourd’hui.  Quebecor via TVA demande une license pour une chaîne sportive francophone et aussi d’intervenir dans le monopole de RDS vis à vis l’exclusivité de la diffusion des matchs des Canadiens de Montréal.

Aucun bon sens, de la vraie rigolade.