Radio-Canada: Bye bye! Le Bye bye 2009

Enfin une décision sensé de la part de la télé d’État.

Pas de Bye, bye en 2009 pour Radio-Canada.

Enfin!

J’aimerais donc qu’en ses temps de déficits que la télé d’État s’occupe de sa principale mission et ce pour quoi elle a été créé.  Informez le public et promouvoir la culture.

Il serait grand temps qu’un grand ménage soit fait à la télé d’État.  Des dizaines de millions pourraient être ainsi sauvés.

On prend toujours un train avec Josélito

C’est bon l’émission « On prend toujours un train » avec Josélito Michaud.

Beau concept d’émission.

Bravo!

Dommage qu’elle soit payée avec nos impôts et diffusée à Radio-Canada, elle aurait tout bien pu être également diffusée à TVA ou un autre diffuseur privé.

Bye bye Radio-Canada!

J’ai zyeuté que des petits bouts du Bye Bye 2008 et bien franchement à part de voir Véronique Cloutier avec une perruque brune, ce qui lui fait beaucoup mieux que ses cheveux blonds, pas grande chose ne m’a surpris.

Parcontre le bout que tout le monde a detesté moi je l’ai aimé.  Jean-François Mercier, alias « le gros cave » a livré ce qu’il livre d’habitude.  De l’humour aride en sortant au moins une fois le mot cabochons.

J’ai lu les critiques du Bye Bye le lendemain et ça ne levait pas haut.

De toute façon ce concept d’émission est dépassé depuis belle lurette, en fait depuis que Dominique Michel a pris sa première retraite du Bye Bye.

Radio-Canada de par son nom même l’exprime (Radio-Canada… hello radio!?!?!?), est d’une lenteur de tortue dinosaurique à s’ajuster.

Dans le fond on devrait dire Bye Bye Radio-Canada parce que je ne sais pas pour vous mais en des temps économiquement aussi difficiles je ne comprends pas encore qu’un gouvernement, aussi peu lucide soit-il, puisse encore verser des centaines de millions de dollars pour financer la production d’émissions dont on pourrait très bien se passer.

J’en ai marre qu’ont créé, à même mes impôts, des BS de luxe qui profitent des centaines de millions de dollars de la Société d’État. Vous en avez pas marre que des millions de dollars soient versés de vos impôts prélevés à même votre chèque de paie durement gagné aux poches de Véronique Cloutier, Louis Morrissette, Guy A. Lepage, Danny Turcotte, Anne Dorval, André Ducharme, Jean-René Dufort et plusieurs dizaines d’autres personnes participants à des émissions, téléséries, téléromans diffusés à Radio-Canada?

Je nous souhaite pour 2009 une société d’État qui s’en tiendra à son unique mandat. Informer la population. Toutes les séries et téléromans diffusés à Radio-Canada n’ont pas leur place en 2009 où le privé peut très bien produire des émissions de qualité similaire et à même les fonds privés.

En 2009, un gouvernement ne devrait plus directement financer des productions télévisuelles et cinématographiques. Il y a des choix de société qui sont difficiles à prendre mais qui sont nécessaires.

Préférez-vous des services gouvernementaux fédéraux de qualité et essentiels ou une télé d’État nous présentant des idioties la veille du jour de l’An?

Alors on a deux choix, on ferme Radio-Canada ou on la privatise.

Les Boys, C.A., Les Parent, Virginie ne seraient pas meilleurs ni moins bons si c’était télédifusé à TVA, TQS ou autre diffuseur privé.

La farce à assez durée et la farce de cette blague de mauvais goût qu’est Radio-Canada c’est nous tous contribuables canadiens.

Bernard Derome: enfin il est parti

Bernard Derome a animé ce jeudi soir son dernier Téléjournal.
Pour la dernière fois il aura lu les nouvelles, raremenr positifs mais ce n’est pas de sa faute, il lisait bien les nouvelles qu’on voulait lui faire lire.

Bernard Derome est devenu populaire non pas par extrêmes compétences mais surtout par obligation. Obligation d’une population qui n’a eu que pendant très longtemps le choix entre deux canaux pour écouter les nouvelles de fin de soirée. C’était donc Derome ou TVA (Télé-Métropole).

Bref… Enfin il s’en va.

Décisions qu’il aurait dû prendre il y a 10 ans à mon avis. Mais syndicat et avantageuses conventions collectivent obligent, à la télé d’État, Télé-Canada (le terme Radio fait tellement vieux à l’ère d’Internet), se renouveller ce n’est pas si simple, n’est-ce pas?

Il est parti, place enfin à du sang neuf.

Après le Jour du Seigneur, place à Chambres en Ville

Le dimanche matin à la télé, 11h, tout de suite après Le Jour du Seigneur à Radio-Canada(faites pas des farces avec ça cette émission est l’une des plus écoutées du dimanche matin), place à Chambres en Ville de 11h à midi au Canal Prise 2.

Oui vous pourrez revoir les Patricia Paquin, Gregory Charles, Louise Deschâtelets, Françis Reddy, Lucie Laurier (non vous ne la verrai pas toute nue gang de pervers), Jasmin Roy, Anne Dorval et plusieurs autres.

Franchement j’écoutais l’émission de temps en temps dans les années 80 mais là j’en suis incapable je trouve ça ultra cul-cul. Parcontre ma blonde et elle n’est pas la seule, est une téléspectatrice assidue.

Lance et compte: le grand duel

lance-et-compteAbonné de la télé numérique Illico, vous pouvez regarder les épisodes de la nouvelle série Lance et Compte: le grand duel, moyennant un coût de 4,99$ par bloc de trois épisodes.

Ce dimanche j’ai regardé les trois premiers épisodes et franchement, sans rien vous dévoilez, c’est très bien ficellé.

L’un des meilleurs lance et compte, déjà après le deuxième épisode on s’accorde et on en veut plus.

Nul été d’un dimanche de football à CBS/FOX/Sportsnet, de Laflaque et de Tout le monde en parle à Radio-Canada, j’aurais certainement tout écouter les épisodes en rafale du nouveau Lance et compte avec ma blonde.

Je vous recommande le visionnement par illico, sans publicité, c’est tout simplement génial.

De plus voir une série avant qu’elle soit diffusé grand public à TVA, je trouve cela très intéressant et j’espère qu’ils répèteront cela.

Bravo le consortium Québécor pour cette initiative.

Mafiaboy a Tout le monde en parle dimanche prochain

C’est connu l’émission Tout le mone en parle à Radio-Canada est toujours en retard c’est pourquoi je dis souvent qu’on devrait la renommer « Tout le monde en a déjà parlé, sauf chez Guy A. » 🙂

Dès fois je me demande si le A. de Guy A. Lepage veut dire « Avec retard »…

Ainsi le pirate informatique Mafiaboy sera sur le plateau de TLMEP lui qui a sorti il y a deux semaines un livre sur sa vie en tant que hacker.

Si comme moi vous avez déjà lu le livre, vous pourrez laissez faire TLMEP.