Les sondages reflètent-ils la réelle opinion politique des Canadiens ou…?

Je me suis demandé ce matin si les sondages qu’on nous présente à la télé sur les intentions de votes des canadiens étaient bien réels.

Depuis quelques temps ces sondages confirment tous que Michael Ignatieff est dans le pétrin que son leadership à la tête du Parti Libéral du Canada ne semble pas fonctionné.

Est-ce réellement le cas où ces sondages sont biaisées?

Je m’explique.

Les Libéraux de Michael Ignatieff n’ont pas le comportement et le discours réactifs en fonction de ces sondages.  Ils n’ont même pas modifié leur stratégie de faire tomber le gouvernement dès qu’ils pourront le faire.

Alors c’est là que l’idée m’est venu de croire que ces sondages pouvaient être biaisées sur commande libérale.  Si un parti peut initier une magouille de plusieurs centaines de millions dans un scandale des commandites, elle peut certainement commander de faux sondages afin de faire croire aux canadiens et même au premier ministre du Canada que son parti flirte avec la majorité alors que la réalité est tout autre qu’il pourrait se faire battre et Ignatieff devenir premier ministre.

Qu’on se comprenne ici. Je n’accuse pas les libéraux de rien mais avouons que côté magouilleux, comme parti politique il ne s’est pas fait pire au Canada —-> scandale des commandites.

Donc soit les Libéraux jouent à l’autruche ou ils savent des choses qu’on ne sait pas.

La prochaine élection nous dira qui avait raison, les sondeurs où l’attitude des Libéraux.

Quand le « Je ne sais pas » est trop drôle

Aujourd’hui 30 juin, sur Cyberpresse.ca, le sondage du jour est le suivant.

Déménagez-vous demain ?

À c ette question à 11h10 ce mardi matin, croyez-le ou non, 3% des 3 876 répondants ont répondu « Je ne sais pas ».

Allô ?!?!?!

On est le 30 juin et vous savez pas si vous déménagez demain ?

Wow !

Une chance que le ridicule ne tue pas.