Dites non à la taxe sur la télévision au Canada

Ce site Internet http://www.stopthetvtax.ca/?lang=fr vous invite à dénoncer la nouvelle taxe demandée par les grands réseaux de télévision du Canada.

Ces réseaux demandent au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’imposer aux consommateurs une taxe sur la télévision pour les stations de télévision locales.  Pourtant votre facture de câble (ou satellite) inclus déjà des frais à cet égard.

Si vous désirez dénoncer cette nouvelle taxe, faites-le.  Ne tombez pas dans le panneau de ceux qui demandent cette taxe en vous faisant croire que si elle ne voit pas le jour plusieurs stations de télévisions disparaîtront.  Elles disparaîtront de toute façon nouvelle taxe ou non car le problème n’est pas l’argent mais le contenu télévisuel discutable qui attire de moins en moins de gens donc de commanditaires et leurs sous.

Sachez que l’implantation de cette taxe pourrait augmenter votre facture de câble de 5 à 10$ par mois.

Ne sommes-nous pas déjà assez taxées au Canada ?

De plus pour 32 millions de canadiens il y a peut-être trop d’offre au niveau télévisuel.

Le système télévisuel optimal au Canada serait d’implanter un système de facturation pour qu’on paie pour ce que l’on regarde. Si je prends mon cas à Montréal, actuellement en 2009 je paie 60$ par mois à Vidéotron (de Québécor) et on m’inclus des chaînes dans le service de base, chaînes que je ne regarde même pas ou à peu près pas.

TÉLÉ-QUÉBEC (position 3 )
CBC (position 6 )
CTV (position 7 et 10 )
GLOBAL (position 8 )
VOX (position 9)
CJNT (position 14)
CBC Newsworld (position 18 )
Météomédia (position 20 et 21 )
CFTU (position 22)
CPAC (position 23 et 28)
Assemblée Nationale (position 24)
APTN (position 25)
Télé-Achats (position 26)
TACtv (position 27)

Je ne dis pas que ces chaînes sont inutiles mais elles me sont inutiles.  Elles sont incluses dans un forfait de base et j’en ai pas de besoin.  Je paie donc un service de base à Vidéotron au prix de 13,99$ par mois pour avoir TVA, SRC, V et RDI.  Ça revient cher de la chaîne tout de même non ?  Je préfèrerais grandement pouvoir choisir l’ensemble des chaines que je désire regarder.  J’ai déjà le forfait 30 chaînes à 31,99$ par mois.  Vidéotron pourrait augmenter ce forfait à 40$ et ainsi me permettre d’inclure dans ce forfaits les chaînes de bases.  J’économiserai et je paierais uniquement pour ce que je regarde.  Quelle belle sensation non?

Je ne sais pas pour vous mais de mon côté, j’en ai un peu marre qu’on m’impose des choses dont je n’ai pas de besoin.

Le Grand Prix de Montréal sauvé avec nos impôts et une taxe?

C’est cet après-midi 15h00 que Gérald Tremblay et compagnie annonceront en conférence de presse l’état de la situation des négociations avec Bernie Ecclestone.

Il ne fait aucun doute que lorsqu’on fait une annonce en plein dimanche après-midi de campagne électorale provinciale, on veut être entendu haut et fort.

Le Grand Prix de Montréal serait sauvé avec des contributions des gouvernements de Québec et Ottawa de 2,5 millions chacun.

Une taxe sur l’hébergement serait instauré à Montréal.  On parle d’une taxe de 1% qui rajouterait 5 millions dans les coffres des organisateurs de l’événement, une OSBL.

Ce qui signifie grosso modo qu’on prévoit qu’à Montréal l’an prochain il se louera pour 500 millions de dollars en chambres d’hôtels.

Si on fait un petit calcul en établissant le coût moyen d’une chambre d’hôtel à Montréal à 150$ par jour, cela signifie qu’on s’attend à ce qu’il se loue à Montréal environ 9 132 chambres par jour.

Je trouve ce chiffre très conservateur.

À mon avis avec une taxe d’hébergement à Montréal, établi à 2% on pourrait éviter toute contribution à cet événement à même nos impôts. 

On a mieux à faire avec 5 millions en impôts que de contribuer à un événement sportif.

Si j’ai bien compris, il y a un manque à gagner de 10 millions pour satisfaire les exigences du grand Bernie.

En supposant qu’on instaure la taxe sur l’hébergement à 2%, l’OSBL qui organisera le Grand Prix 2009 ira chercher facilement de 12 à 15 millions avec cette taxe.

Refesons le calcul simple de tantôt.  Pour obtenir 15 millions en taxe sur l’hébergement il suffit que les hôtels du grand Montréal loue pour 750 millions de dollars en chambres.

Encore une fois, en établissant le coût moyen d’une nuitée à 150$, il suffira de louer 13 700 chambres quotidiennement.

Objectif plus que simple à réaliser pour une grande ville comme Montréal qui reçoit des dizaines de milliers de congressistes à chaque année et des centaines de milliers de tourismes.  En plus Montréal est le site de plusieurs grands festivals et plusieurs sièges sociaux de grandes compagnies sont établis ici.

Je ne peux pas croire que les grandes chaînes d’hôtels de Montréal ne puissent pas atteindre cet objectif de louer 13 700 chambres quotidiennement.

Il est évident qu’encore une fois on va encore s’en faire passer une petite vite par Gérald et le représentant, le bouffon, du gouvernement Charest.

Il serait grand temps que tout cette mesquinerie libérale cesse.  Mais non le grand gagnant de l’annonce de cet après-midi sera encore Jean Charest qui aura sauvé le Grand Prix.

Définitivement, le « je me souviens » québécois est vraiment ironique.

Le 8 décembre prochain, quand vous irez voter, rappelez-vous des hausses tarifaires de l’électricité, du permis de conduire, de vos plaques, des routes du Québec mal en point, des promesses libérales non tenues…