À couteaux tirés… tirez la plogue!

J’ai écouté hier à tout hasard la nouvelle série télé À couteaux tirés présntée sur la chaîne spécialisée CASA.

On dirait une émission tournée avec une bande d’ados comme public. Ça tape sur les tables et les comptoirs, ça crie, on entend à peine les animateurs Anne-Marie Withenshaw malgré sa grande gueule qui crie tout le tent et Chuck Hugues le grand ado.

Vraiment, tirez la plogue sur cette émission ou allez la présenter à VRAK TV, une télé fait sur mesure pour les adolescents.

Le hic c’est qu’ils visent un grand public avec cette émission alors que moi de voir une gang d’individus tapez sur des tables et comptoirs et crier pour encourager deux chefs qui compétitionnent entre eux, ça me laisse indifférent.

On dirait qu’ils ont voulu refaire une émission à la Iron Chef sauce Québec et petit budget mais tournée avec un public et des animateurs pour adolescents.

Tirez la plogue, en tout cas, moi c’est ce que je ferai, je ne vais jamais réécouter cette émission.

Ce qui est drôle c’est qu’Anne-Marie Withenshaw dans C’est juste de la télé sur ARTV mentionnait dans une critique de l’émission Ma mère cuisine mieux que la tienne que c’était trop bruyant et qu’on arrivait pas à bien entendre les animateurs.

Pis moi des artistes invités pour juger des plats de cuisine.  Non merci!  Ça fait tellement pas sérieux d’inviter un artiste à moins qu’ils soient eux-mêmes des chefs de cuisine ou que la bouffe soit une de leur passion mais la plupart des invités ne sont que des artistes qu’on voit déjà trop souvent partout à la télé….

Normalement si j’écoute une émission de télé sur la cuisine, faut pas que ça m’énerve.  Hélàs, Anne-Marie Withenshaw et son public d’ados m’énervent à À couteaux tirés.  Out!!!

La télé au Québec, l’offre est trop grande et la télé réalité et la cuisine tuent la télé

Je zappais la télé de mon salon hier soir.  Conclusion: il y a vraiment trop de chaînes. L’offre est trop grande.

De plus, il y a trop de télé réalité, ça tue la télé.

Même chose pour les émissions de cuisine, ça tue la télé, il y en a trop.

Gordon Ramsay par ci, Jamie Oliver par là,  Giovanni Apollo par ci, le rebelle par là.  C’est trop.

Plusieurs chaînes francophones sont présentement en débrouillage et ça n’a aucun bon sens combien il y a trop de chaînes pour 8 millions de québécois,

Et je ne vous parle même pas des chaînes anglophones.

La télé me fait présentement pensé à la Ligue Nationale de Hockey.  Du Original Six, la LNH est passé à 30 équipes ce qui a grandement dilué le produit.

C’est la même chose pour la télé québécoise. Trop de chaînes contribuent à diminuer la qualité du produit.

Sans compter les techniques de production qui permettent maintenant de produire une émission de 30 minutes d’antenne avec moins de 19 minutes de contenu.

Outre la publicité durant ces 30 minutes vous verrez des « Après la pause… » et un résumé en début d’émission de ce qui s’est passé la veille.

Si je prends comme exemple Pawn Stars qui joue à Historia ou Un souper presque parfait à V télé, c’est le même concept de productions.  Retirer l’intro qui présente l’émission, le générique de fin, les « après la pause » vous n’obtenez même pas 15 minutes de contenu.

Si vous retirez les minutes où les participants commentent… vous passer à 12 minutes de contenu.

Par exemple un épisode d’Un souper presque parfait visionné sur le web ne dure que 21:30. Retirez ce que je vous mentionne plus haut, vous passer à moins de 12 minutes de contenu réel.

Ça n’a tout simplement pu aucun bon sens, c’est rire du consommateur.

Comme les journaux je crois que la télé est sur un grand déclin et ce n’est pas en lançant constammant de nouvelles chaînes que le consommateur va y gagner.

En terminant côté sports l’an prochain TVA lancera TVA Sports 2.  Imaginez comment le consommateur québécois sera saturé avec RDS, RDS 2, RDS Info Sports, TVA Sports, TVA Sports 2 et je vous fait grâce des canaux de sports anglophones commençant par T et S.

 

Youtube prends de plus en plus de place sur ma télé

Saviez-vous qu’on peut voir des films authentique en pleine longueur sur YouTube?

On peut aussi visionner toujours gratuitement des épisodes complets de différentes téléséries sur TagTélé suffit de bien chercher.

Via un câble HDMI relié à Apple TV ou mon ordinateur, Youtube et d’autres sites similaires prennent de plus en plus de place sur la télé de mon salon.

Moins de temps de productions et plus de publicité… la télé québécoise se meurt

Avez-vous suivi la Franchise sur V Télé ?

Durant un émission d’une heure, avant chaque pause il y a un « après la pause », court extrait de ce qui s’en vient.  Pour six pauses publicitaires durant l’heure, cela signifie deux minutes de moins à produire.

Par tous les moyens on cherche à produire le moins possible du côté de la production et du côté du diffuseur à diffuser le plus de publicités possibles.

La télé se meurt en terme d’expérience.

Ça prend des solutions rapidement car avec l’arrivée grandissante au Canada des Netflix et aussi des téléphones intelligents, la télé conventionnelle va disparaître rapidement.

Réveillez-vous quelqu’un !

Toute la vérité, une belle série sur le monde des procureurs de la couronne

Je regardais le 13e épisode de la saison 2 de la série ‘Toute la vérité’ qui passe à TVA, vraiment c’est de la belle qualité en terme de série télé.

Qui aurait crû qu’une série sur des procureurs seraient aussi intéressantes en plein conflit de travail entre les procureurs de la couronne du Québec et le gouvernement.

Sérieusement, si la majorité des employés de l’État ont eu 2%, pourquoi qu’eux devraient avoir plus ?

Je pense que bien des gens peuvent se compter chanceux d’avoir un emploi au Québec en 2011 dans le contexte économique actuel.

À la semaine prochaine, si Dieu le veut

C’est avec tristesse qu’on apprend aujourd’hui le décès de l’ex-lutteur Edouard Carpentier.  Après sa carrière de lutteur, Carpentier était devenu animateur d’une émission de lutte à la télé et sa phrase « À la semaine prochaine, si Dieu le veut » restera à jamais marqué dans ma mémoire.

À la fin de chaque émission, présentant le V avec deux doigts de sa main, Carpentier lançait cette phrase en saluant l’auditoire.

La Presse dresse ici un bon portait de l’homme qu’il a été.

RIP Edouard Carpentier.