Vanessa TV ça va en prendre de la peau pour atteindre le succès

On le sait tous l’entreprise d’Anne-Marie Losique (AML) lancera le 28 octobre prochain un pendant québécois de Playboy Channel soit Vanessa TV.

Selon AML, le prix de la chaîne serait de 14,95$ par mois.

Je vais vous dire que ça va en prendre de la peau pour que le canal atteigne le succès.

Sans entrer dans les détails comptables, il est clair que la chaîne devra s’assurer d’au moins 20 000 abonnés mensuels pour pouvoir survivre et surtout vivre longtemps.

Déjà cette semaine on a appris dans les journaux que Vanessa diffusera les matchs de la Lingerie Football League, une ligue américaine où les joueuses jouent en sous-vêtements. On est loin de la ligue en jupons ici.

Ça va prendre aussi beaucoup de contenu d’ici afin que les québécois adhère au modèle et soient assidus à cette chaîne.

Je vous prédis que la droite québécoise va sortir en masse contre cette chaîne et vous verrez que le peuple québécois est pas mal plus ‘pick-up country’ qu’on peut le croire.

Tout de même saluons l’audace de AML dans ce Québec encore trop coincé par le sainte-nitouchisme.

Bonne chance à Vanessa TV et espérons qu’ils sauront profiter de la convergence du Web 2.0 et des téléphones intelligents.

Est-ce la fin de la télé généraliste?

On apprennait cette semaine que la télé spécialisé était tout aussi rentable qu’une pétrolière ou une banque.

Est-ce la fin de la télé généraliste?

Je crois bien que oui.

Quands on regarde V, Télé-Québec, TVA et Radio-Canada on s’aperçoit que de plus en plus elles sont lourdes et peu muables.

TVA pourrait ouvrir pour son émission du matin, fermée de 10h  à 17h et rééouvrir pour ses nouvelles et le reste de la soirée.

Radio-Canada pourrait ouvrir qu’à 17h.

Télé-Québec pourrait être fermée et V quant à moi, pourrait aussi fermée.

Il serait grand temps qu’on arrête de prendre le consommateur que pour les trois premières lettre de ce qu’il est.

Quand t’es pogné pour écouter Ciné-Cadeau c’est qu’il y a vraiment rien de bon à la télé

C’est pas croyable.

Samedi passé j’ai zappé la télé comme ça se peut pas… rien de bon sauf Ciné-Cadeau à Télé-Québec où un film d’Astérix jouait.

Je paie 70$ de câble par mois et rien de bon…

Est-ce moi ou je suis seul dans cette situation ?

Maintenant j’ai décidé de commencer à me magasiner des DVD sur des sites d’annonces classées.

Quand la Haute Définition ne sera plus de la Haute Définition

Imaginez 2020.

La télé diffusée en 3240p et 720hz au lieu du Haute Définition actuel à 1080p et 60hz.

Autrement dit, quand est-ce que la Haute Définition actuelle ne sera plus de la Haute Définition ?

La Haute Définition (HD) c’est de la frime.

Oui c’est plus beau mais en 1080p sur une télé 120hz minimum.

Avez-vous déjà écouté TVA sur une télé 720p Insigna avec un signal non HD ?  En terme de qualité nous ne sommes pas très loin de la télé noir et blanc de 1960.

Trop de fabricants de télévision se dise Haute Définition et ont ces standards bien bas.

Même chose du côté des télédiffuseurs qui diffusent en piètre qualité Haute Définition.

Le Haute Définition il faut l’apprécier mais le terme est mal choisi car un jour le Haute Définition d’aujourd’hui sera de la bien basse définition.

Plusieurs se tourneront alors vers les petites annonces classées pour vendre leur télé dites jadis Haute Définition.

Les sondages reflètent-ils la réelle opinion politique des Canadiens ou…?

Je me suis demandé ce matin si les sondages qu’on nous présente à la télé sur les intentions de votes des canadiens étaient bien réels.

Depuis quelques temps ces sondages confirment tous que Michael Ignatieff est dans le pétrin que son leadership à la tête du Parti Libéral du Canada ne semble pas fonctionné.

Est-ce réellement le cas où ces sondages sont biaisées?

Je m’explique.

Les Libéraux de Michael Ignatieff n’ont pas le comportement et le discours réactifs en fonction de ces sondages.  Ils n’ont même pas modifié leur stratégie de faire tomber le gouvernement dès qu’ils pourront le faire.

Alors c’est là que l’idée m’est venu de croire que ces sondages pouvaient être biaisées sur commande libérale.  Si un parti peut initier une magouille de plusieurs centaines de millions dans un scandale des commandites, elle peut certainement commander de faux sondages afin de faire croire aux canadiens et même au premier ministre du Canada que son parti flirte avec la majorité alors que la réalité est tout autre qu’il pourrait se faire battre et Ignatieff devenir premier ministre.

Qu’on se comprenne ici. Je n’accuse pas les libéraux de rien mais avouons que côté magouilleux, comme parti politique il ne s’est pas fait pire au Canada —-> scandale des commandites.

Donc soit les Libéraux jouent à l’autruche ou ils savent des choses qu’on ne sait pas.

La prochaine élection nous dira qui avait raison, les sondeurs où l’attitude des Libéraux.

La grippe porcine… une autre affaire!

Bon bon bon une autre affaire pour faire peur au monde.

Évidemment les médias se sont emparés de la chose, cotes d’écoutes obligent.

La grippe porcine une autre affaire.

Il y a deux ans c’était la grippe aviaire voilà la grippe porcine.

Et pourtant depuis 10 ans, chaque jour dans le monde il y a plus de nouveau cas de SIDA que de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.

C’est rendu un fait divers.

Chaque jour dans le monde il y a plus de cas de suicides que de cas de grippes aviaires ou porcines.

On en parle pas dans les médias.  C’est aussi devenu un fait divers.

Je ne minise pas la grippe porcine, c’est effectivemment troublant.  Mais il y a aussi d’autres choses qui sont tout aussi troublantes dans nos vies quotidiennes et qui font plus de ravage.

Il faudrait conscientiser un peu là-dessus.

Ce n’est pas une maladie mais une mauvaise habitude mais savez-vous que c’est un fléau des plus importants en amérique du Nord.  La malnutrition.  Je ne parle pas ici que des gens peu fortunés mais du fléau qui afflige toutes les couches de la société.

La malnutrition est omniprésente.  Elle se développe en toute sorte de cancers ou d’allergies.

Les habitudes nutritives de plusieurs nord-américains laisse présager un fléau pas mal plus dommageable à long terme que le SIDA ou la grippe que vous voulez.

Mais bon la malnutrition ça ne boost pas les cotes d’écoutes des bulletins de nouvelles à TVA et à RDI… ça ne fait pas sensation aux alentours de la machine à café le lundi.

Il n y a pas personne qui dis le lundi matin à ses collègues de bureaux « ha moi je me suis mal nourri ce week-end… ».  Bien sûr que non.  On préfère parler des défaites du Canadien, de notre performance au golf, de la grippe porcine, de notre petit week-end dans un B&B  et du dernier modèle de robe ou de char… triste affaire!

Je déplore que trop souvent le gros bon sens et le journalisme ne vont pas de pair.  Maudit sensationalisme.

Ces journalistes devraient produire des textes pour davantage sensibiliser la population à la malnutrition que de leur faire peur avec la grippe porcine.