Radio-Canada, ses idiots et Laflaque.

Ceux qui me connaisent, savent très bien que pour moi Radio-Canada est d’une inutilité totale. Je me reprend, Radio-Canada est inutile parce qu’elle est subventionné par l’État donc par les contribuables.

Elle n’a pas sa raison d’être sous sa forme de financement actuelle. Compétitionner les télés privées avec des deniers publiques c’est l’insulte suprême pour les entrepreneurs privés.

Seule une télé d’État avec budget quasi illimité peut engager des idiots comme Guy. A. Lepage, Jean-René Dufort et Guy Fournier et encore nous passer en ondes des has been à la Bernard Derôme.

Voici une présentation du trio des idiots de Radio-Cadenas oops pardon, Radio-Canada.

Guy A. Lepage, se pense encore tout permis de dire ce qu’il pense et même après avoir fait un fou de lui en garrochant le Félix de Richard Desjardins au gala de l’ADISQ de 2004. C’est là que j’ai commencé à trouvé Lepage un imbécile. Vraiment c’était poche de la part de Lepage de garrocher le trophée d’un artiste autant impliqué que Richard Desjardins. Dans le blogue de son émission Tout le monde en parle, Lepage critique Laurent Baffie qui s’est eclipsé des coulisses de l’émission jeudi dernier avant de passer sur le plateau. Monsieur Baffie était supposé être le 5e invité de la soirée et il a déguerpi. Mais Guy. A, pauvre con que tu es, pourquoi ne pas l’avoir passé après son compatriote, Ardisson? Je trouve qu’il y’aurait même pu avoir double entrevue et faire une co-animation France – Québec de l’émission Tout le monde en parle. Ça été vraiment loupé de ta part, mais bon si Guy A. manque d’imagination, on peut pas plaindre Baffie. C’est poche que Baffie soit partie mais c’est très morron de l’avoir placé 5e invité alors que son pote Ardisson passait 1er. Tout le monde en parle en France ce n’est pas que Ardisson mais aussi Baffie. Tu l’as donc insulté en le plaçant 5e sur la liste, Baffie s’est dit, « fuck je manque le vin avec Ardisson et voilà que moi je serai le 5e invité sur le plateau ». Il a quitté et j’aurais fait pareil. De toute façon sans Ardisson et Baffie, y’aurait pas eu de Tout le monde en parle au Québec. Alors c’était la moindre des choses de placer Baffie 2e sur la liste des invités. Selon son blogue, monsieur Lepage dit qu’il “étamperait” Baffie s’il le rencontrerait. Moi je souhaiterais le contraire que Baffie en sacre une bonne à la face de baveux et de condescandant de Lepage.

Guy Fournier ne laisse personne indifférent depuis son implication dans le monde télévisuel. Sa dernière déclaration face aux libanais qui selon monsieur Fournier permettrait la bestialité au Liban. Déclaration effectuée dans une entrevue au Magazine 7 jours alors Fournier occupe le poste de président du conseil d’administration de la Société Radio-Canada. De plus, dimanche soir à l’émission de l’autre idiot, Tout le monde en parle, Guy Fournier faisait l’apologie du plaisir de la défécation. Ce mardi, Guy Fournier a remis sa démission comme président du conseil d’administration de la SRC. En passant, n’est pas plus intelligent celui qu’il l’avait embauché à ce poste. Comment quelqu’un pouvant écrire une chronique dans le Magazine 7 jours de l’empire Québécor pouvait en même temps être président du conseil d’administration de la SRC? Était-ce la preuve que c’était un poste bidon et que monsieur Fournier avait amplement le temps d’écrire sa chronique du 7 jours?

Jean-René Dufort… un imbécile heureux qui semble se prendre au sérieux qui ne me fait pas rire dutout à son émission Infoman et qui a une voix fatiguante tant à la radio qu’à la SRC. Juste à penser qu’un gars peut participer à une émission dont le titre est “En attendant Ben Laden”… yark! On dirait que ça l’amuse de faire le niaiseux. C’est tellement naturel qu’il doit l’être.

Bref, trois imbéciles grassement payés par les contribuables. Qu’attend on pour réserver le même sort à Lepage, son co-animateur Turcotte et Dufort? Out! Les trois.

J’ai trouvé de très mauvais goût le bout de Laflaque dimanche soir caricaturant la sortie de prison de Guy Cloutier… de très mauvais goût.

Mais Radio-Canada, c’est de mauvais goût et il y a juste là qu’on peut voir ça. Parce que la télé est géré avec des deniers publics, on se croit tout permis. Qu’on privatise ça OPC et qu’on y fasse le ménage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s